À grands pas ou à grand pas ?

Bonjour, savez-vous si l'expression "à grand pas" est correcte ? ("L'hiver approche à grand pas").

Je sais qu'on la rencontre par-ci par-là, mais n'est-ce pas fautif ?

Merci d'avance pour votre aide.

2 (Modifié par paulang 03/12/2017 à 04:47)

À grands pas ou à grand pas ?

Moi, je ne sais, mais lui semble n'avoir aucun doute, et cet autre, pas davantage

À grands pas ou à grand pas ?

Sauf que pour le sens figuré, le Tlf (deuxième lien) donne les deux orthographes.
Il mentionne d'abord l'expression au singulier, mais dans le seul exemple cité (Chateaubriand) l'expression est au pluriel.

b) Au fig.
Faire des pas de géants, marcher à pas de géants; à grand pas. Se développer rapidement. Quand je quittai la France, au commencement de 1791, la révolution marchoit à grands pas (Chateaubr., Voy. Amér. et Ital.,t.1, 1827, p.6).

Mais spontanément, j'utiliserais plutôt le pluriel, vu que  l'on fait plusieurs grands pas...

4

À grands pas ou à grand pas ?

Mais on marche aussi d'un bon pas ...

À grands pas ou à grand pas ?

Oui, c'est le sens B du Tlf, "manière de marcher".
Mais on remarquera que dans les sous-paragraphes a) et b), le Tlf mentionne les expressions au singulier, introduites par "d'un..." (d'un bon pas)  et les expressions au pluriel, introduites par "à..." (à grands pas).

6 (Modifié par paulang 03/12/2017 à 14:27)

À grands pas ou à grand pas ?

Le dernier intervenant fait ici le même constat

Pour le b fig du TFLi, si l'exemple donné ne concorde pas, c'est peut-être alors une omission malencontreuse du s. On peut, par contre, se demander pourquoi mettre un s à géants

7 (Modifié par Roméo31 03/12/2017 à 19:40)

À grands pas ou à grand pas ?

Jehan a écrit :

Sauf que pour le sens figuré, le Tlf (deuxième lien) donne les deux orthographes.
Il mentionne d'abord l'expression au singulier, mais dans le seul exemple cité (Chateaubriand) l'expression est au pluriel.
b) Au fig.
Faire des pas de géants, marcher à pas de géants; à grand pas. Se développer rapidement. Quand je quittai la France, au commencement de 1791, la révolution marchoit à grands pas (Chateaubr., Voy. Amér. et Ital.,t.1, 1827, p.6).

Mais spontanément, j'utiliserais plutôt le pluriel, vu que  l'on fait plusieurs grands pas...

Moi aussi, pour la même raison et parce que également :

Il n'est pas possible, à mon avis, de se référer au TLFi pour savoir si l'expression à grand(s) pas (au sens figuré ou pas) doit prendre ou non la marque du pluriel.  En effet, on trouve à l'art. Pas 2 des incohérences (cf. les mots que j'ai mis en gras ; ceux que j'ai soulignés concernent ma réponse exprimée in fine à Paulang) :

b) Au fig.
Faire des pas de géants, marcher à pas de géants; à grand pas. Se développer rapidement. Quand je quittai la France, au commencement de 1791, la révolution marchoit à grands pas (CHATEAUBR., Voy. Amér. et Ital., t.1, 1827, p.6). «Je suis folle», se dit-elle. À cet instant commença son malheur: il fit des pas de géant; en peu d'instants elle en fut à avoir des remords (STENDHAL, Nouv. inéd., 1842, p.146). Le banquier répétait: «C'est un miracle, un vrai miracle! Sa guérison marche à pas de géant» (MAUPASS., Mt-Oriol, 1887, p.126).
[…]
1. Manière de marcher, de se déplacer.
[…]
b) Au plur.
À pas + adj. À pas étouffés, silencieux; à grands pas; à pas légers, lents, mesurés, rapides. Il marchait à pas courts et précipités, remuant fréquemment la tête (LACRETELLE, Silbermann, 1922, p.33). M. Feuillet s'amène à pas feutrés (GYP, Souv. pte fille, 1928, p.227). Viens, nous allons partir et nous marcherons à pas lourds, courbés sous notre précieux fardeau (SARTRE, Mouches, 1943, III, 3, p.104).

http://www.cnrtl.fr/definition/pas/substantif

Dès lors, force est de se référer aux autres grands dictionnaires modernes, i.e.  le Grand Robert, le Dictionnaire de l'Académie, le Grand Larousse illustré de 2015. Or ceux-ci  écrivent tous à l'article pas : à grands pas :

Le GR :

Aller, marcher à grands pas. Parcourir, arpenter à pas de géant*… ➙ Vite. À longs pas (→ Féconder, cit. 2). Marcher, s'avancer (cit. 45) à petits pas, à pas étroits (→ Importance, cit. 15). ➙ Trotter, trottiner. À pas lents. ➙ Lentement (→ Enveloppe, cit. 4). —  À pas légers (→ Ébrouer, cit. 2 ; livrer, cit. 6). À pas furtifs (cit. 6), feutrés. À pas pesants.
© 2017 Dictionnaires Le Robert - Le Grand Robert de la langue française

Le Dict. de l'Académie, article Pas2  :

Marcher à petits pas, à grands pas, à pas lents, à pas feutrés.

http://www.cnrtl.fr/definition/academie9/pas
(J'ignore pourquoi mon lien vers l'article Pas du Dictionnaire de l'Académie est invalide ; je vous prie de m'en excuser.)

Le GLI 2015
:

à grands pas, à longues enjambées, rapidement.

Mais, bien évidemment, quand on évoque un pas, l'adj. est au sing. :

Dictionnaire de l'Académie, art. Pas2 :

Aller d'un pas chancelant, hésitant. Marcher d'un pas léger, d'un pas rapide, d'un pas égal. Marcher d'un bon pas, à vive allure.

http://www.cnrtl.fr/definition/academie9/pas

Paulang, j'écrirais aussi à pas de géant, comme le Grand Robert (v. ci-dessus) et l'Académie (Dictionnaire, art. Pas2) :
Je ne vois pas pourquoi on envisagerait les pas de plusieurs géants ici.  Le TLFi  semble hésiter entre le sing et le plur. ici encore (cf ci-dessus).

Ma conclusion : Je conseille d'écrire à grands pas et à pas de géant.

Jehan,

Oui, il s'agit, bien sûr, d'une faute de frappe, puisque toute ma démonstration aboutit à conseiller à grands pas.
Merci  ; j'ai corrigé.

Merci à toi et au webmestre pour vos indications sur le lien conduisant à l'article Pas2 du Dictionnaire de l'Académie française.

8

À grands pas ou à grand pas ?

Bonsoir Roméo31,

(J'ignore pourquoi mon lien vers l'article Pas du Dictionnaire de l'Académie est invalide ; je vous prie de m'en excuser.)

Pour cette raison :
https://www.etudes-litteraires.com/foru … ml#p328881

9 (Modifié par Jehan 03/12/2017 à 19:28)

À grands pas ou à grand pas ?

Lien valide vers le Dictionnaire de l'Académie, sur le site du Cnrtl :
http://www.cnrtl.fr/definition/academie9/pas

À grands pas ou à grand pas ?

Merci beaucoup à chacun.
Un pas en avant, un pas en arrière, mais pas à pas le choix devient plus clair pour moi et je vais pouvoir trancher désormais, sans faire de faux pas je l'espère !
J'opterai donc pour le pluriel, même s'il s'agit d'une entité abstraite : "la fin de l'été approchait à grands pas".