1 (Modifié par miss-lily 29/11/2017 à 19:01)

Problème concernant les partiels

Bonjour à tous,

Je rencontre actuellement un gros problème :
Je suis en L1 de Lettres et je suis une étudiante en situation de handicap, j'ai donc une dispense d'assiduité et une tutrice prise de note qui m'envoie les cours quand je suis absente.

Or, j'ai été absente quasiment tout au long du semestre, et mes problèmes de santé assez importants ont fait que je n'ai pas réussi à travailler mes cours en temps et en heure.
Forcément, j'ai accumulé un retard monstre en Latin, linguistique, grammaire, explication de texte, etc (à vrai dire pas mal de matières)
Les partiels commencent dans 12 jours précisément, et je n'ai absolument pas les bases dans les matières que j'ai citées au dessus.

Je dois vous expliquer que mes problèmes de santé sont handicapants pour moi, je suis même restée 18 jours sans sortir de chez moi dernièrement. Et je suis actuellement dans un état de stress indescriptible car je n'ai que 12 jours pour réviser !
Enfin, ce n'est même pas réviser, c'est carrément apprendre des matières que je ne connais pas.

Je me rends malade à cause de tout ça, et j'ai pensé à une solution qui ne m'enchante guère, mais qui me permettrait de penser à ma santé et d’arrêter de souffrir à ce point.
Étant donné que beaucoup de matières continuent au second semestre : grammaire, latin, linguistique, littérature comparée etc, je me dis que je pourrais ne pas passer les partiels de Décembre en fournissant bien entendu un certificat médical de mon médecin, et ainsi tout passer aux rattrapages !

Ma question, c'est d'un point de vue pédagogique. Est ce faisable de valider son année ainsi ou est ce déjà peine perdue ?
Vaut il mieux que je passe malgré tout les partiels en Décembre en sachant qu'il me faudrait revoir tout un semestre de cours en 12 jours ?
Alors que si je passe aux rattrapages, j'ai un semestre supplémentaire pour me faire aider via le tutorat mis en place par l'université, et me faire aider également par des étudiants qui pourraient m'expliquer les bases.
J'essaie de trouver des solutions.

Bien sûr, ma fierté en prend un coup, car cette année je voulais reprendre sur de bonnes bases, mais mes soucis de santé ont une nouvelle fois pris le dessus. Mais je crois que parfois, il faut ravaler sa fierté et penser seulement à la validation de mon année !

Demain, je vais téléphoner à la secrétaire de ma filière pour en discuter avec elle.

Qu'en pensez vous s'il vous plait ?
Merci par avance

Problème concernant les partiels

Bonsoir Miss Lily

Je ne connais pas bien le fonctionnement par semestre mais je me demandais si tu pouvais te concentrer sur 2 ou 3 matières (par exemple) au lieu de la totalité (6)et les passer dans 12 jours.

Je ne sais pas si cela est possible mais il devrait y avoir des aménagements prévus dans ton cas .

Passer l'ensemble de l'année à la fin de l'année te fera le double de travail et il se peut que cela soit très décourageant et trop de travail. Et un stress plus pesant.

Tu as raison de téléphoner au secrétariat pour savoir quelle est ta "marge de manœuvre"

L'essentiel est de prendre soin de toi . Par contre surmonter quelque chose qui te semble hors d'atteinte (encore une fois si tu peux "fractionner" peut-être) est le meilleur moyen de faire retomber la pression . Bien sûr ce ne sera pas une partie de plaisir ces 12 jours mais tu auras la satisfaction d'y avoir fait face. Tout remettre à la fin de l'année me paraît trop lourd .

Ce que je te dis est un peu abstrait car je ne sais pas quel niveau on attend de toi, dans cette fac en particulier, comment se présentent les cours etc...Il se peut que pas mal d'étudiants ayant fréquenté les cours soient perdus dans certaines matières .

Je me souviens que tu avais dit avoir réussi une première année de fac avant donc il faut que tu te dises que tu as ta place en fac . Ton stress prend beaucoup de ton énergie.
Le travail permet de dévier l'attention de ses problèmes et de son handicap quel qu'il soit .Fais ton possible ,mais fais un bout de chemin (tu peux peut-être te présenter à l'examen sans être notée -certaines facs le font ) pour reprendre le fil de tes études avec tranquillité .
Pas après pas .

3

Problème concernant les partiels

Merci beaucoup pour ta réponse!

Effectivement, ça pourrais être une solution de ne passer que quelques matières, mais je ne me sens pas prête.
Je suis partagée car j'aurais aimé passer mes partiels pour être fière de moi, mais en même temps je me rends littéralement malade.

Malheureusement, je n'ai jamais validé une année à la Fac, car ma santé m'a toujours obligée à interrompre quelques mois après, je n'ai donc jamais passé aucun partiels.

Par moment, je me dis que je dois me lancer et passer les examens malgré tout, et par moment je veux juste arrêter cette souffrance, mais par contre il faudra accepter le sentiment de culpabilité.

J'ai appelé la secrétaire et elle m'a dit que je pouvais passer tout le semestre au rattrapage en fin d'année.
Malheureusement, il y a peu de dialogue dans cette fac car j'ai eu quelques soucis avec certains enseignants et on va dire que c'est un peu tendu.

A vrai dire je suis perdue!
J'aurais tant aimé réussir à réviser à temps et passer mes partiels comme tout le monde, mais je dois admettre que j'ai peu de temps pour me rattraper et je ne sais plus quoi faire.

Problème concernant les partiels

Il faudrait que tu passes, comme le dit fidji45, le maximum de matières pour en avoir le moins possible au rattrapage en juin, sinon sinon ça va être très difficile pour toi. Ne remets pas le problème à plus tard, confronte-toi à tes examens et tu verras que ce n'est pas si terrible.

Concentre-toi sur les quelques matières qui ne demandent pas trop de travail en amont (je pense au commentaire en particulier). Il est possible qu'en validant une matière, au moins une, tu reprennes confiance en toi et que ça fasse ainsi une sorte d'effet domino.

Tu as douze jours: le latin, je pense que ce n'est pas possible, mais tu dois pouvoir absorber le cours de linguistique et un cours d'histoire littéraire (que je suppose que tu as). Concentre-toi sur ce qui est faisable, tu vas voir, c'est possible.

Par contre, tu ne seras jamais prête, et ça c'est le cas pour tout le monde. Oublie cette idée.


Courage !

Problème concernant les partiels

J'ai appelé la secrétaire et elle m'a dit que je pouvais passer tout le semestre au rattrapage en fin d'année.

Bonsoir miss-lily,
Je me permets modestement de te dire que, puisque la secrétaire t'a dit que cela était possible, il vaut mieux que tu passes tout le semestre au rattrapage en fin d'année et que tu cesses de te torturer à ce sujet.
Tu nous dis que tu es malade et nous te croyons.  Tu n'as aucun sentiment de culpabilité à avoir à ce sujet. Ta maladie, tu n'en es pas responsable. Si elle te rend incapable de travailler pour l'instant, il faut l'accepter, et mettre tous les moyens en oeuvre pour te soigner d'abord. Faire comme tout le monde -qui n'est pas forcément dans ta souffrance, te semble trop difficile en ce moment.
Dans quelques mois, les choses auront peut-être évolué favorablement.
Sinon, tu pourras toujours réessayer les cours par correspondance que tu prenais, me semble-t-il autrefois.
Prends soin de toi et bon courage !

6 (Modifié par miss-lily 30/11/2017 à 20:54)

Problème concernant les partiels

Je voudrais vous remercier ! Vos réponses m'ont beaucoup aidé, et me font me sentir moins seule, car vous ne m'avez pas jugé comme beaucoup de personnes le font. Merci

Alors, j'ai beaucoup réfléchis.. Je voulais tout laisser tomber pour passer tout mes examens en fin d'année, mais je crois que ce serait aussi prendre un risque.
Alors, je vais tenter de passer mes partiels quitte à les rater !

Imaginons que j'ai des mauvaises notes, mais que je parviens à être présente à toutes les épreuves (j'en ai 11 en tout), je pourrai faire jouer le système de compensation. Alors bien sûr, si je n'ai que 5 au premier semestre ça va être dur de le compenser mais ce n'est pas impossible non plus, si je réussis mon second semestre.

Et puis, il y a les rattrapages !

Je sens que je vais beaucoup hésiter encore jusqu'aux partiels, à savoir si je les passe ou non, mais je pense qu'il vaut mieux y aller quitter à échouer, que ne pas se présenter du tout.

En tout cas, merci à Laoshi, tu as bien compris ma situation et ça me touche beaucoup. Merci !

Problème concernant les partiels

Fais ce que tu peux faire et bon courage !

8

Problème concernant les partiels

Les partiels commencent demain et ce durant 2 semaines.
Je voulais m'y rendre, mais les 12 jours qui me restaient je n'ai pas réussis à réviser.

Du coup je ne sais pas quoi faire de nouveau!

J'avais 3 possibilités :
-Me présenter à toutes les épreuves même celles où je connais absolument rien afin de faire jouer le système de compensation.

- Passer quelques matières uniquement mais pas de système de compensation possible du tout.

-Tout passer aux rattrapages en Juin, en sachant qu'il y a pas mal de matières présentes également au second semestre, ce qui me permettra de les étudier.

J'ai envie de passer mes examens, mais je n'ai pas étudiée alors ça me rends très malade parce que je sais que la réussite repose sur l'espoir d'avoir un 10!

En même temps, je n'ai pas envie de les passer parce que je ne sais pas ce que va donner. C'est comme si on demandait à un enfant de 6 ans qui ne connaît pas encore l'alphabet, de lire un livre...

Je suis complètement perdue!

Problème concernant les partiels

Bonsoir,
Personnellement, je t’ai déjà donné mon avis. Et il est toujours même.
La balle est dans ton camp et tu n’es pas une enfant de six ans.
Bon courage !

10

Problème concernant les partiels

Tu penses qu'il serait plus judicieux et plus raisonnable d'attendre les rattrapages du mois de Juin?

Merci pour ton soutien