1

Identifier une figure de rhétorique

Bonjour,
(je ne suis pas un élève, j'ai presque 70 ans, et je m'intéresse tout simplement aux langues et aux moyens qu'elles offrent).
Soit l'énoncé "... une démarche pavée de bonnes intentions." De toute évidence l'allusion à l'Enfer du proverbe est claire, mais le signifiant "enfer" n'y est pas, sauf de manière sous-entendue, et en comptant sur un minimum de connaissance des proverbes les plus courants chez l'auditeur. L'orateur souhaite ainsi faire entendre que la démarche dont il parle conduit au pire.
Comment s'appellerait une telle figure de rhétorique, ou figure du discours?
Merci à qui complètera mes connaissances,
et bon hiver à tous.
Orph

2

Identifier une figure de rhétorique

Bonjour,
Il s'agit d'une allusion intertextuelle.

3 (Modifié par Jehan 18/11/2017 à 16:15)

Identifier une figure de rhétorique

Bonjour.

Je pense que cela s'appelle une allusion.

figure de style qui consiste à évoquer sans les nommer explicitement des personnes, des événements (allusion historique), des faits ou des textes supposés connus.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Allusion

L'expression "une démarche pavée de bonnes intentions" suppose connu le proverbe "L'enfer est pavé de bonnes intentions".

(Ah, doublé par Jacques !  )

4

Identifier une figure de rhétorique

Merci à Jehan et à Jacquesvaissier.

Que le locuteur fît allusion à l' "enfer" du proverbe, c'est ce que je me disais.
D'ailleurs, y faut-il ou pas une majuscule?...
Mais j'ignorais que le mot "allusion" faisait partie du vocabulaire technique de la linguistique, et l'adjectif "intertextuelle", que je comprends, n'existait pas dans mon vocabulaire actif.
Donc merci derechef.
Orph

Identifier une figure de rhétorique

Faut-il une majuscule à "enfer" ? Apparemment non :
http://www.cnrtl.fr/definition/enfer

6

Identifier une figure de rhétorique

Merci à tous,
Orph
PS. je reste abonné à ce thème pour le cas où viendrait s'enrichir ici une collection de figures de même principe.

7 (Modifié par Jehan 25/11/2017 à 22:40)

Identifier une figure de rhétorique

Il existe déjà, dans la rubrique "Entraide scolaire", une longue discussion intitulée "Quelle est cette figure de style ?" https://www.etudes-litteraires.com/foru … style.html
Tu peux déjà feuilleter les 111 pages ! 
Et pour tes prochaines questions sur les figures de style, tu n'auras qu'à utiliser ladite discussion...

Voir également ici : https://www.etudes-litteraires.com/figu … /index.php

8 (Modifié par ponthieu 26/11/2017 à 11:11)

Identifier une figure de rhétorique

orpheu48 a écrit :

   Merci à qui complètera mes connaissances,

Alors tu vas devoir me remercier, parce que je vais aussi compléter tes connaissances : le futur de compléter s'écrit et se prononce avec un accent aigu...

9

Identifier une figure de rhétorique

Ponthieu a écrit :
orpheu48 a écrit :

Merci à qui complètera mes connaissances,

Alors tu vas devoir me remercier, parce que je vais aussi compléter tes connaissances : le futur de compléter s'écrit et se prononce avec un accent aigu...

Me remercieras-tu, Ponthieu, si j'attire ton attention sur la note du TLFi :

Fait partie des verbes qui changent [e] fermé en [ε] ouvert écrit è accent grave devant [ə] muet sauf au fut. et au cond. : je compléterai je compléterais, ce qui, pour Littré, est une "anomalie inutile".

et sur le Wiktionnaire :

complètera \kɔ̃.plɛ.tə.ʁa\
    Troisième personne du singulier du futur de compléter.
Note
Cette forme utilise l’orthographe moderne, introduite en France par l’arrêté Haby du 28 décembre 1976 (Journal officiel du 9 février 1977), et répétée par la réforme de 1990, qui transforme dans la conjugaison le é en è devant un e muet, sans exception. Dans l’orthographe traditionnelle, le é se transformait en è dans la conjugaison devant un e muet sauf au futur et au conditionnel, pour lesquels le é subsistait. Cette évolution correspond à celle de la prononciation : avant la fin du XIXe siècle environ, le é était préservé et prononcé partout (même dans des mots comme privilége, siége, etc.). L’orthographe traditionnelle préserva le é là où sa prononciation subsista le plus longtemps.

https://fr.wiktionary.org/wiki/compl%C3%A8tera
https://fr.wiktionary.org/wiki/compl%C3%A9tera
Que tu préfères conserver le graphie traditionnelle avec "é" fermé, soit, mais la prononciation courante est bien un "è" ouvert, et l'on accepte la graphie correspondante.

10

Identifier une figure de rhétorique

Ben oui, lamaneur, tu m'as cloué le bec. Je te félicite de l'étendue de tes connaissances, à un point très rarement rencontré sur les forums, et te remercie de me l'avoir fait apprécier. Et merci aussi à orpheu48 pour avoir été la cause de tout cela. J'y regarderai désormais à deux fois avant d'écrire de nouveau.