1 (Modifié par Denis117 13/11/2017 à 17:38)

Emploi de l’expression "le cas échéant"

Bonjour,

La phrase suivante est-elle correcte ?

Le service de météorologie a-t-il prévu de la pluie ? Le cas échéant, n'oubliez pas votre parapluie.

Si cette phrase est correcte, alors je l'interprète de la façon suivante : si l'hypothèse selon laquelle il va pleuvoir se confirme, alors il faut penser à prendre son parapluie.

Cet usage du verbe "échoir" vient probablement de ceci : http://www.cnrtl.fr/definition/%C3%A9choir

Rem. Le part. passé se conjugue gén. avec être; on rencontre cependant le lot qui lui avait échu.
− DR. Si le cas y échet, s'il y échet. Si le cas se présente. Sont passibles de sanctions prévues à l'article L 409 ci-après, sans préjudice des peines résultant de l'application d'autres lois, s'il y échet (Réforme Séc. soc.,1968, p. 46).

Qu'en pensez-vous ?

Merci,

Denis

2 (Modifié par Jehan 13/11/2017 à 17:50)

Emploi de l’expression "le cas échéant"

Bonsoir.

Oui, bien sûr.
C'est correct.

http://www.cnrtl.fr/definition/%C3%A9ch%C3%A9ant

www.larousse.fr/dictionnaires/francais/échéant/27443/locution?q=échéant#161812

http://www.cnrtl.fr/definition/academie9/%C3%89choir

3

Emploi de l’expression "le cas échéant"

Merci,

J'avais un doute... et étant donné que j'utilise régulièrement cette formulation, je souhaitais m'assurer de sa signification.

Cordialement,

Denis