Étudier les anaphores associatives dans les exemples suivants

Bonjour,
Voici un exercice de sémantique que je dois rendre en novembre, comme le titre l'indique il s'agit d'étudier/trouver des anaphores associatives. J'ai commencé un travail et attend avec impatience ce que vous en pensez et me corriger s'il le faut.

II. Étudier les anaphores associatives dans les exemples suivants (10 points)
Nous avons le choix entre :
AA méronymiques
AA locatives
AA actancielles
AA fonctionnelles
AA collective

(1)    Au garage V. J., il y avait une Mustang six cylindres 66 qui semblait en assez bon état. Les pneus étaient bons, la carrosserie saine. Spencer trouva que c’était une occasion raisonnable : elle était à sept cent quatre-vingt-quinze dollars, mais le marchand dit qu’il la laisserait à Spencer pour cinq cent cinquante. Ça valait mieux que de marcher. (Norman Mailer, Le chant du bourreau)
=> Ici nous pouvons observer une relation partie-tout entre les unités nominales Mustang et pneus, carrosserie. Nous avons alors ici à faire à une anaphore associative méronymique.

(2)    Leur logement se composait de deux pièces étrangement vides, comme après un déménagement. Une cuisine, une salle de bains aux murs rouges, toute en longueur. La baignoire était bancale et le chauffe-eau se mettait à vrombir dès qu’on l’allumait. Dans l’encadrement de la glace étaient glissées des photos et des invitations. Faute de place, le réfrigérateur trônait dans le séjour. (James Salter, L’homme des hautes solitudes)
=> Dans cet extrais nous pouvons observer une anaphore associative locative. La première une cuisine et une salle de bain font parties des différentes pièces que peut contenir un logement. Donc une cuisine et une salle de bain se réfèrent à logement.

(3)    Dans les familles d’origine immigrée notamment, la mère est en porte à faux entre sa culture d’origine et sa volonté d’intégration, elle est complètement larguée au niveau scolaire et les enfants en profitent.(Dernières nouvelles d’Alsace, exemple cité par G. Kleiber)
=> Ici j’ai beaucoup de difficulté à savoir de quelle anaphore associative il s’agit. Mon intuition me dit une AA actancielle mais je n’arrive pas à savoir comment ça peut être ça…

C'est à moi de trouver les anaphores. Si vous pensez en trouver d'autres n'hésitez pas !

2 (Modifié par Jehan 18/10/2017 à 18:09)

Étudier les anaphores associatives dans les exemples suivants

Bonjour.

La (1) et la (2) me semblent justes.
Dans la (1) je rajouterais Mustang anaphore associative locative de "garage"

Pour ce qui est de la (3), il me semble que "la mère" et "les enfants" sont des anaphores de "familles d'immigrés"...  Je ne crois pas qu'elle soit actancielle.

3 (Modifié par Roméo31 19/10/2017 à 18:35)

Étudier les anaphores associatives dans les exemples suivants

Dans la phrase (3) ci-dessous, il  y a bien une anaphore associative (AA). Je confirme car les noms de parenté ne fonctionnent pas facilement en AA.

Dans les familles d’origine immigrée notamment, la mère est en porte à faux entre sa culture d’origine et sa volonté d’intégration, elle est complètement larguée au niveau scolaire et les enfants en profitent.

Il ne s'agit pas, non plus à mon sens, d'une AA actancielle
au sens de Georges Kleiber, créateur de la typologie des AA indiquée supra et du terme AA actancielle.

c) les anaphores associatives actancielles (Kleiber, 1997 b) telles que 5) et 6):
5) Paul se coupa du pain et posa le couteau (Corblin, 1987)
6) Une vieille dame a été assassinée. Le meurtrier n 'a pas été retrouvé
dont la particularité est de mettre aux prises, d'où leur nom, un prédicat (l'antécédent) et un des ses arguments ou actants* (l'expression anaphorique): le couteau de 5) est ainsi l'instrument de couper le pain comme le meurtrier de 6) est l'agent de l'assassinat de la vieille dame.

* je rappelle que les actants, selon Lucien Tesnière, sont l'agent, le patient et l'instrument.
(Graissé par moi.)
G. Kleiber, "Le possessif via l'anaphore associative". (Je n'ai pas de lien actif.)


Il s'agit d'une AA du type membres-collection, selon G. Kleiber lui-même :

e) les anaphores associatives du type membres-collection (Kleiber, à paraître c) où l'entité de l'expression anaphorique se trouve reliée à l'entité-antécédent par une relation qui unit les éléments ou membres, dans 12), le mari, dans 13), la mère, les enfants, dans 14), les soldats, à un ensemble collectif qui les rassemble, dans 12), le couple, dans 13), la famille et dans 14), le régiment:
12) Un couple m'a rendu visite hier ; le mari était insupportable (Milner, 1982)
13) Dans les familles d'origine immigrée notamment, la mère est en porte à faux entre sa culture d'origine et sa volonté d'intégration, elle est complètement larguée au niveau scolaire et les enfants en profitent (Journal Dernières Nouvelles d'Alsace, 16 / 1 / 1998)
14) Le régiment a été défait. Les soldats n'ont pas eu le temps de combattre.

(J'ai graissé.)

4

Étudier les anaphores associatives dans les exemples suivants

Oui, mais tu as donné le corrigé !! 

5 (Modifié par Roméo31 19/10/2017 à 19:35)

Étudier les anaphores associatives dans les exemples suivants

Il ne fallait pas lui répondre ? 

Étudier les anaphores associatives dans les exemples suivants

Ah bah si je m'attendais à ça !    Je ne demandais pas la correction mais merci je la prends avec plaisir !
Le reste vous semble correct ?

7

Étudier les anaphores associatives dans les exemples suivants

Que souhaitiez-vous ?

Du coup, je m'abstiens ! 

8 (Modifié par Jehan 19/10/2017 à 19:59)

Étudier les anaphores associatives dans les exemples suivants

Je ne souhaite qu’être aidée et apprendre ! De n'importe quelle manière ! Si on pouvait toujours m'aider de cette façon ça serait une aubaine. Mais bon, il faut bien aussi que je réfléchisse par moi-même, n'est-ce pas là une des principales préoccupations de l'Éducation nationale ? 

9 (Modifié par Jehan 19/10/2017 à 20:13)

Étudier les anaphores associatives dans les exemples suivants

Pour ma part, j'ai considéré que votre message n° 1 contenait le fruit de vos réflexions.