1 (Modifié par Anthropos 15/10/2017 à 18:16)

Quels sont vos trois mots préférés ?

Quels sont vos trois mots préférés ? 

Je me lance :

-Impie
-Concupiscence
-Lamentation

Plus vous en avez, mieux c'est  Partageons ensemble la beauté de mots de la langue !

2 (Modifié par Jehan 15/10/2017 à 19:13)

Quels sont vos trois mots préférés ?

Ce qui serait intéressant, c'est de dire aussi pourquoi on les préfère, pourquoi on les trouve si beaux...
Et il y a tant de mots que l'on peut trouver beaux (pour des tas de raisons diverses ) qu'il est bien difficile de choisir.

3 (Modifié par Roméo31 15/10/2017 à 19:47)

Quels sont vos trois mots préférés ?

Anthropos,


Concupiscence
éveille donc ton sens esthétique...

Tu aurais dit encore évanescence...

4

Quels sont vos trois mots préférés ?

C'est d'autant plus surprenant que certains abhorrent précisément concupiscence pour les trois mots bas que ses premières syllabes évoquent.

5 (Modifié par Jehan 15/10/2017 à 22:33)

Quels sont vos trois mots préférés ?

Euh vous avez pas compris je crois ^^

On peut être émerveillé par une sonorité sans que la définition suive forcément

Citez déjà vos mots et après je parlerai des miens

Quels mots vous émerveillent par leur sonorité ?

6 (Modifié par Jehan 15/10/2017 à 22:12)

Quels sont vos trois mots préférés ?

Ce n'est pas qu'on n'avait pas compris... On manquait de précisions de ta part.
J'ai bien écrit qu'on pouvait aimer un mot "pour des tas de raisons diverses".
Et Roméo31 a évoqué le "sens esthétique".
Donc, tu nous demandes les mots que l'on préfère rien que pour leur merveilleuse sonorité, abstraction faite de leur signification.
Mais par curiosité, j'aimerais bien lire d'abord comment tu justifies tes propres choix, histoire de voir
comment l'on peut justifier ce qui est éminemment subjectif.

7 (Modifié par Jehan 16/10/2017 à 20:34)

Quels sont vos trois mots préférés ?

Pour les trois mots c'est avant tout de la sonorité, et strictement pour concupiscence.

Par contre j'ai un rapport particulièrement l'impiété (XD). Je veux dire, ayant été le seul païen quand j'étais à l'école primaire très catholique (non baptisé) et sans doute l'un des rares au collège aussi, je suis heureux que ce joli mot soit constitutif de mon Être. Je pense que c'est le charme du titre, l'esthétique du mot associée à son rapport avec moi.

Lamentation me renvoie à des paysages transcendants, mais c'est un peu compliqué à expliquer ...


Je m'arrête parce que sinon vous allez m'apporter un divan