Vœux en ancien français

Bonsoir,

Je viens de découvrir votre forum en cherchant des traductions en vieux français ...

Merci pour votre accueil

J'aimerais une phrase quelle qu'elle soit, mais en français médiéval, pour souhaiter un joyeux noël ou une bonne année.

L'un(e) de vous pourrait-il m'aider ???

Grand merci

Ninette

2 (Modifié par freddy.lombard 12/10/2017 à 12:12)

Vœux en ancien français

Oui, s'il passe dans le coin, jacquesvaissier saura te proposer ça.

3 (Modifié par Jehan 12/10/2017 à 12:58)

Vœux en ancien français

Bone est celle raison, Lumbart.

J'ai composé un petit quatrain qui réunit la fête de Noël et le jour de l'an. En fait, l'an neuf était plutôt célébré à Pâques, mais évidemment pas comme aujourd'hui.
C'est du francien du XIIIème siècle.

En la feste de Noël
Anme et cors sont esjoï ;
N'aiez si poisant enui
Qu'il ne passe l'an novel.

En la fête de Noël
Ame et corps se réjouissent
N'ayez de peine si lourde
Qu'elle ne dépasse le jour de l'an

4

Vœux en ancien français

Pour l'ancien français, je ne me prononcerai pas, mais le deuxième "ne" me gêne ici :
N'ayez de peine si lourde
Qu'elle ne dépasse le jour de l'an
.
Je ne crois pas qu'il puisse y avoir de "ne" explétif ici, et si c'est un "ne" de négation, il entre en conflit avec le premier et donne au distique la signification opposée à celle, bienveillante, que, je suppose, tu envisages.

5

Vœux en ancien français

Oui, tu as raison ; en AF aussi, le ne explétif n'est de toute façon pas souhaitable vu qu'il y a une négation dans la principale. Pourtant, ça me paraissait aller assez bien.
On va dire qu'il y a eu une erreur dans la tradition manuscrite !

Je corrige :

En la feste de Noël
Anme et cors sont esjoï ;
N'aiez si poisant enui
Qu'il trespasse l'an novel.

En la fête de Noël
Ame et corps se réjouissent
N'ayez de peine si lourde
Qu'elle franchisse le jour de l'an.

Vœux en ancien français

Genial
Merci !