1

Ciels / cieux

Bonsoir,

a) Des ciels ensoleillés.

b) Des cieux ensoleillés.

Sans aucun doute la phrase a) est correcte et que l'on peut dire par rapport à la phrase b) ?

2 (Modifié par Jehan 10/09/2017 à 12:51)

Ciels / cieux

Bonsoir,

Ce serait plutôt : sans aucun doute la phrase b) est correcte et qu'en est-il  de la phrase a) ?

Et bien ciels (en dehors du : on utilise le pluriel ciels en peinture, en météorologie, et dans les expressions ciels de lit et ciels de carrière) serait le bienvenu dans le mot arc-en-ciel (un arc-en-ciel / des arc-en-ciels)

3 (Modifié par Jehan 10/09/2017 à 14:14)

Ciels / cieux

Le Robert des difficultés note bien:

Le pluriel le plus fréquent est ciels. Cieux est réservé à un contexte religieux ou employé dans des locutions toutes faites : sous des cieux plus cléments, lever son regard vers les cieux. C'est le pluriel ciels que l'on utilise dans les mots composés, en peinture, dans le vocabulaire de l'aviation, et d'une façon générale pour désigner les aspects changeants du ciel.
Il était familier avec tous ces ciels ténébreux ou délavés et rongés d'étoiles. (Mauriac).

Quant au Larousse :

Le pluriel de ciel est cieux quand il désigne : l'espace au-dessus de nos têtes, le firmament (l'immensité des cieux) ; la région sur laquelle il s'étend, dans certaines expressions (partir sous d'autres cieux, sous des cieux plus cléments) ; le paradis, le siège de la Divinité (le royaume des cieux). Dans les autres cas, le pluriel est ciels : les ciels de Nicolas Poussin, des ciels d'été, des ciels de lit, des ciels de mine.
http://www.larousse.fr/dictionnaires/fr … difficulte

Donc, comme dit Federise, la formulation  A (des ciels ensoleillés) est effectivement correcte.
Et la formulation B pourra s'utiliser correctement,  si par "des cieux ensoleillés" on désigne par exemple une région à ciel souvent ensoleillé. Cela dépend du contexte.