31

Madame / mademoiselle

Il est donc clair que l'usage évolue.

A notre époque, il me semble quand-même essentiellement lié, après l'âge, au statut, marital ou non. C'est de cet usage qu'il faut le faire sortir, d'où les textes sur l'emploi, dans l'administration, de "mademoiselle". Sinon, pourquoi s'en être préoccupé dans les plus hautes sphères ? C'est bien le signe d'un problème...

32

Madame / mademoiselle

Et que penser de cette publicité qui passe en boucle pour le parfum intitulé « Mademoiselle » ?
Je suppose qu'il s'agit d'une référence à Coco Chanel...

33 (Modifié par OmegaSigmaDelta 30/08/2019 à 19:46)

Madame / mademoiselle

Messieurs,

Un bibliothécaire chauve vient récemment de m'apprendre que l'appellation "Mademoiselle" était désuète.

Keskispass ?

Je lui ai demandé. Il m'a répondu : "Parce qu'il n'y a plus de damoiseau".

Donc, vous commencez à me connaître, je l'ai enquiquiné jusqu'au bout : "Des dames-oiseau ? C'est vrai, ça n'a jamais existé... sauf pour les harpies, mais c'est du mytho.". Là, il s'est énervé : fin de la discussion.

Donc, est-il vrai que "Bonjour mademoiselle" est bel et bien désuet ?

Doit-on donc appeler les jeunes filles "Madame" ? 

Théoriquement, c'est réservé aux épouses... Donc des femmes mariées. Et je n'ai certainement pas envie d'appeler une élève de 7 ans "Madame"... "Madonna" à la rigueur, mais là il y a provocation et insulte envers l'humanité.

34 (Modifié par Jehan 30/08/2019 à 20:00)

Madame / mademoiselle

Pour un homme, le statut marital n'altère en rien la manière de s'adresser à eux.

Pour les femmes, en revanche, appliquer la distinction madame / mademoiselle implique de savoir si la personne est mariée ou non, ce qui, convenons-en, n'a rien à voir avec le sujet de discussion surtout si nous sommes dans un contexte professionnel.

Donc effectivement, les 3 cases à cocher dans les documents administratifs n'ont pas lieu d'être.

Après, certaines personnes préfèrent qu'on les appelle mademoiselle, et elles en ont bien le droit.

La langue anglaise a même inventé "Ms" (prononcé /miz/), qui n'est ni "Miss" ni "Mrs". C'est ce que l'on voit couramment dans la presse : une chercheuse ou chef d'entreprise sera désignée Ms.

En France, dans les journaux, on trouvera "madame", quel que soit le statut marital.

Et pour tes élèves, si tu appelles un garçon de 7 ans "monsieur", pourquoi ne pas appeler une fille de 7 ans "madame"? Si tu l'appelles "jeune homme", alors tu peux avoir recours à "jeune fille" !

35 (Modifié par OmegaSigmaDelta 30/08/2019 à 20:05)

Madame / mademoiselle

Comme d'habitude, merci RedRoom.

Donc, une jeune demoiselle de 20 ans (non mariée), on ne peut plus l'appeler "mademoiselle" ?

Soit c'est moi qui débloque, soit c'est ce bibliothécaire chauve.

"certaines personnes préfèrent qu'on les appellent mademoiselle"

"qu'on les appelle, c'est mieux", dixit le biblio chauve.

36

Madame / mademoiselle

(j'ai édité la fin de mon 1er message)

Vraiment entre 18 et 25 ans, c'est très délicat. Personnellement je ne dis plus "mademoiselle", même avec mes étudiantes de 18-21 ans, parce que suis moi-même très incommodée par le fait d'être appelée "mademoiselle"... ou du moins je l'ai été tant que ça m'arrivait. Je les appelle en général par leur prénom, tout en maintenant le vouvoiement. Si je m'adresse à elles collectivement, je dis "mesdames".

Mais certaines se sentiront mal à l'aise avec le fait d'être appelées "madame". Ca leur fait un petit choc, car l'usage du "mademoiselle" est encore très largement répandu.

Il convient d'ajouter que l'utilisation du "mademoiselle" est de plus en plus limité... au harcèlement de rue ! "eh mademoiselle, vous avez de jolis yeux ! Y a moyen d'avoir un 06 ?"

37

Madame / mademoiselle

"Mademoiselle" est tombé en désuétude car on ne se marie plus beaucoup : on se "pacse" tout au plus !

De plus, "Mademoiselle" revêt une connotation machiste un peu déplaisante. Une femme non encore mariée serait alors considérée comme mineure, mais pas l'homme. Ou alors, il faudrait dire "Mondamoiseau" pour un homme célibataire !

Cette connotation machiste de "Mademoiselle" est mal admise à notre époque où l'on préconise l'égalité absolue des sexes, parfois de manière excessive. Il faut maintenant que les deux sexes soient représentés à parts égales dans le gouvernement français, quelles que soient les compétences des ministres !

Madame / mademoiselle

J'avoue qu'étant plus âgée que TheRedRoom, le Mademoiselle ne m'a jamais vraiment heurtée pour parler à de jeunes élèves et je n'ai sûrement jamais employé le mot de Madame à leur égard. La Madame, cela a toujours été moi, même lorsque je n'étais pas encore mariée.
Sinon, individuellement, je les appelais par leur prénom comme ma collègue.
J'avoue que pour les jeunes filles ou femmes que je ne connais pas, j'aurais plutôt tendance aujourd'hui à employer Madame, à cause de l'air du temps et pour ne pas sembler rétrograde.
Il fut un temps, cependant, où l'on se faisait reprendre par des dames d'un certain âge si on les appelait Madame par un sec : Non. Mademoiselle.
Mon Damoiseau pourrait être réhabilité, mais comme il est tombé en désuétude depuis des siècles, je le sens mal.