21

Madame / mademoiselle

Oui, parce que c'est employé dans ce but, et qu'il s'agit alors d'une forme de jeu. Mais je peux me tromper... 

22

Madame / mademoiselle

Oui, cela peut être une sorte de jeu, mais aussi une méprise sur l'âge de la femme...

Madame / mademoiselle

J'utilise systématiquement le mot madame pour les femmes adultes.  Les raisons pour choisir le madame plutôt que le mademoiselle ne sont pas largement connues et les habitudes ont tendance à perdurer donc le mademoiselle s'utilise encore.
Comme le mot mademoiselle a tout de même des connotations du passé, on le voit maintenant apparaître en lien avec la mode, les parfums, les sites et il est sans doute apprécié pour son aspect rétro.

Pour ce qui est du jeu sur l'âge, il a tellement été utilisé qu'il est un peu usé.

24

Madame / mademoiselle

Si des dames d'un certain âge ont pu apprécier être appelées « mademoiselle », et si des jeunes femmes peuvent éventuellement être flattées qu'on les appelle « madame », j'ai pour ma part connu des dames âgées et célibataires qui tenaient à leur « mademoiselle ».

Je connais encore des mémés qui ont de l'humour et que cela fait bien rire lorsque les vendeurs du marché les appellent « mademoiselle » - les mêmes vendeurs qui appellent les pépés « jeune homme ». 

Au-delà des considérations sur le sexisme supposé, c'est probablement une question d'époque.

25

Madame / mademoiselle

J'ajoute qu'indépendamment de son sens, je trouve que ce mot est très beau et je suis sensible à la joliesse des mots. Sans cette joliesse je l'utiliserais moins, voire pas du tout.

26

Madame / mademoiselle

Le problème peut commencer quand tu t'adresses à quelqu'une qui ne l'aime pas... 

27 (Modifié par Hippocampe 20/02/2018 à 23:50)

Madame / mademoiselle

Eh bien peut-être bien que oui mais dès que tu sors des sentiers battus, tu risques de heurter quelqu'un, non ? Et tant qu'à risquer de heurter, je préfère prendre le risque de heurter une demoiselle plutôt qu'un rhinocéros, un damoiseau ou un autobus.

Réflexion faite, vu que ta remarque est pertinente, il vaut mieux prendre des précautions : quand on rencontre une... comment dire, une adulte, lui demander si elle aime le mot mademoiselle puis lui demander si elle est concernée, si c'est oui et oui, alors seulement on utilise ce mot. Mais si elle demande si on aime le mot abruti et si on est concerné, si c'est oui et oui, alors seulement on lui dit madame.

28 (Modifié par Invité 22/02/2018 à 13:09)

Madame / mademoiselle

Tout me semble dépendre de l'âge respectif du locuteur et de l'interlocutrice.
Je n'ai jamais entendu une femme de 40 ans appeler avec bienveillance une femme de 20 ans "mademoiselle".
J'ai toujours entendu appeler avec humour une femme beaucoup plus âgée que le locuteur "mademoiselle".
Je n'ai jamais vu une femme d'une vingtaine d'années mal prendre le fait d'être appelée (courtoisement) "mademoiselle" par un homme d'âge proche ; par courtoisement je veux dire par exemple : "Mademoiselle, vous oubliez votre sac !"

Le problème n'est que très rarement la distinction entre femmes et hommes, mais beaucoup plus souvent le fait que l'insistance sur la différence d'âge ou d'expérience qui est sous-entendue dans certains emplois de ce mot est parfois utilisée comme attaque symbolique, attaque symbolique qui trouverait de toute manière d'autres voies d'expression si l'usage en venait à défendre tout à fait l'emploi du mot mademoiselle, qui me paraît survivre essentiellement pour sa très jolie consonnance.

29

Madame / mademoiselle

Le « Mademoiselle » des actrices

Certaines actrices se font appeler « mademoiselle ». Au-delà d’une appellation jugée plus flatteuse, il s’agit en fait d’une tradition qui remonte au XVIIe siècle. Les actrices n’avaient pas le droit de se marier religieusement – le mariage civil n’existait pas – car l’Eglise excommuniait les actrices, jugeant ce métier de « mauvaise vie ».

https://nuage1962.wordpress.com/2013/03 … -tendance/

30

Madame / mademoiselle

Est-ce vraiment la raison ? À la même époque, et le lien en parle d'ailleurs, le titre "mademoiselle" n'était pas nécessairement lié au statut marital :

A. − Vx. [Titre employé pour désigner toute femme mariée qui n'était pas noble ou qui était noble mais non titrée ou pour s'adresser à elle] Dans cette pièce se tenaient le respectable bourgeois et sa femme, mademoiselle Lecamus (Balzac, Martyr calviniste, 1841, p. 58).On l'appelle mademoiselle, quoiqu'elle ait été mariée. Le nom de dame était encore réservé aux femmes nobles (Michelet, Insecte, 1857, p. 395).Le 19 janvier 1664, Mlle Molière, la femme du poète, mit au monde un garçon (A. France, Génie lat., 1909, p. 126):

http://www.cnrtl.fr/definition/mademoiselle