1 (Modifié par meryrenaissance 13/07/2017 à 19:21)

André Chénier, Oh ! puisse le ciseau qui doit trancher mes jours...

svp aidez moi à analyser ce poème

Oh ! puisse le ciseau qui doit trancher mes jours
Sur le sein d'une belle en arrêter le cours !
Qu'au milieu des langueurs, au milieu des délices,
Achevant de Vénus les plus doux sacrifices,
Mon âme, sans efforts, sans douleurs, sans combats,
Se dégage et s'envole, et ne le sente pas !
Qu'attiré sur ma tombe, où la pierre luisante
Offrira de ma fin l'image séduisante,
Le voyageur ému dise avec un soupir :
" Ainsi puissé-je vivre et puissé-je mourir ! "

le poème devant nous est un disain extrait du recueil aclools du poète andré chénier; dans le quel est adopté un mètre alexendrain. le poète y parle de la mort d'une manière qui atténue sa gravité et qui la prend pour un évènement heureux

veulliez m'aider; c 'est mon premier essaye
merci

2

André Chénier, Oh ! puisse le ciseau qui doit trancher mes jours...

Sais-tu ce qu'est une élégie ?

https://www.etudes-litteraires.com/figu … elegie.php

3

André Chénier, Oh ! puisse le ciseau qui doit trancher mes jours...

merci infiniment pour votre réponse
je me demandais surtout sur les figures de style présentes dans ce texte
je compte faire des études littéraire
merci

4 (Modifié par floreale 14/07/2017 à 07:41)

André Chénier, Oh ! puisse le ciseau qui doit trancher mes jours...

Métaphore : le couteau
Les champs lexicaux
La gradation (sans efforts, sans douleurs, sans combats ...)
Les oppositions (vie/mort)
Les exclamatives