1 (Modifié par Cratlranos 11/07/2017 à 17:33)

Structure particulière de phrase

Bonjour,

Je me pose une question concernant la structure particulière de certaines phrases.

Voici les coupables :
"Le courage croît en osant et la peur en hésitant."
&
"L'ordre convient aux petits esprits, le chaos aux génies !".

Le fait de supprimer la répétition du verbe dans la deuxième partie de phrase me fait penser à un zeugme. Toutefois ce n'en est pas un car il n'y a aucun jeu sur la polysémie du verbe.

Y'a-t-il un terme particulier concernant cette syntaxe ?
Est-ce quelqu'un peut éclairer ma lanterne ?

D'avance merci.

Structure particulière de phrase

Une ellipse.

3

Structure particulière de phrase

Tout simplement. Merci.

4 (Modifié par paulang 11/07/2017 à 15:42)

Structure particulière de phrase

Fallait-il mettre l une virgule dans les phrases proposées ?

Structure particulière de phrase

Pour la première non, pour la deuxième, oui.
Et il me semble bien, un petit chapeau sur le i de croît.

6 (Modifié par Roméo31 11/07/2017 à 18:12)

Structure particulière de phrase

Reprenons les phrases de la BDL :

1. La première avait une magnifique chevelure brune; la deuxième, une crinière flamboyante ; la troisième, une tignasse blonde. (ellipse de avait après deuxième et troisième)
2.  Ma mère aura toute sa vie rêvé d’habiter à la campagne. Mon père, de vivre en ville. (ellipse de aura toute sa vie rêvé après père)
3. Le chat mange la souris ; la souris, le fromage. (ellipse de mange après souris)
4.  La première a les cheveux bruns, la deuxième les cheveux roux, la troisième les cheveux blonds. (ellipse de a sans virgule entre la deuxième et les cheveux roux, ni entre la troisième et les cheveux blonds
5. Ma mère adore la campagne, mon père la ville. (ellipse de adore sans virgule entre mon père et la ville)
6. Hélène était contente, Jean furieux. (ellipse de était sans virgule entre Jean et furieux)

Une des fonctions les plus fréquentes de la virgule est de marquer l'ellipse d'un mot, d'un membre de phrase...

1. Dans cette phrase, la virgule est correctement employée pour marquer l'ellipse. Quand la 1re  sous-phrase se termine par un point-virgule, l'ellipse que comportent les suivantes se marque par une virgule. Ce cas est fréquent. Il en est de même (; puis ,) dans le cas d'une seule sous-phrase comportant une ellipse (voir 3).

2. La virgule marque également l'ellipse. La 1re phrase se termine par un point. C'est correct. Cas (. puis,)  peu fréquent.

3. Voir la phrase n° 3.

4. Absence de virgules pour marquer les deux ellipses car c'est pas nécessaire (les membres de phrase sont courts et la phrase est parfaitement claire sans virgules d'ellipse).

5. Virgule d'ellipse pas nécessaire pour la clarté de la phrase. Mais on aurait très bien pu la ponctuer ainsi : Ma mère adore la campagne ; mon père, la ville.

6. Mêmes observations qu'en 5.

Il y a bien d'autres cas d'emploi de la virgule pour marquer l'ellipse.

Ajouts :

1° Je me rends compte que les phrases "proposées" ne sont pas celles proposées comme ex. par la BDL ! Je laisse tout de même cette réponse : elle peut servir.


"Le courage croît en osant et la peur en hésitant."

On pourrait ponctuer cette phrases comme suit :

Le courage croît en osant ; la peur,  en hésitant.