L'homme du passif

Bonjour,

J'ai beaucoup entendu dans les médias récemment, une citation de François Mitterand prononcée lors du débat face à VGE. La voici :« Vous avez tendance à reprendre le refrain d'il y a sept ans : l'homme du passé. C'est quand même ennuyeux que, dans l'intervalle, vous soyez devenu, vous, l'homme du passif ».

Cependant, j'ai du mal à comprendre ce que signifie l'expression "homme du passif" et la distinction qu'il y a avec "l'homme du passé"


Merci pour vos explications


Valentin

2

L'homme du passif

Bonjour Valentin,
L'homme du passé, c'est un homme qui a des méthodes d'autrefois, pas forcément mauvaises en soi, mais qui ne correspondent plus au goût ou aux nécessités d'aujourd'hui. Ce n'est pas un compliment, mais ce n'est pas très négatif : c'est juste un constat sur l'évolution du monde.
L'homme du passif, c'est nettement plus grave. On dit que la personne est responsable d'un certain passif, c'est-à-dire d'un ensemble de choses négatives qui sont arrivées à cause de cet homme ou du moins que cet homme n'a pas su empêcher d'arriver.

L'homme du passif

Bonjour.

En termes de comptabilité, on a la colonne de l'actif et la colonne du passif.
Le passif d'un compte, ce sont les dettes, les charges...
Au figuré, quand on fait le bilan d'une activité, d'une entreprise, le passif, ce sont tous les éléments négatifs, tous les mauvais côtés du bilan.

Et Mitterrand a  joué sur la ressemblance sonore des mots passé et passif.

L'homme du passif

Rappelons que dans un bilan le passif et l'actif s'équilibrent (solde zéro). Le passif n'a donc rien de mauvais en soi, c'est son emploi qui éventuellement peut le devenir, c'est à dire l'actif.
Ainsi, si j’emprunte pour acheter une maison, l'emprunt n'est ni bon ni mauvais, il est nécessaire à mon acquisition. Le mauvais, c'est la maison que j'ai payé au delà de sa valeur et dont les conséquences négatives apparaitront au moment de la revente.

5

L'homme du passif

Le passif et l'actif s'équilibrent dans un budget... équilibré. Mais justement, s'il y a plus de passif que d'actif, hic jacet lepus.

6 (Modifié par Roméo31 11/05/2017 à 18:19)

L'homme du passif

Le principe fondamental de l'enregistrement en partie double commande nécessairement un équilibre des postes du bilan : le total de l'actif est toujours égal au total du passif.

Dit autrement, le bilan comptable d'une entreprise étant une balance, les totaux de l'actif et du passif sont égaux.
Mais pour aboutir à cet équilibre un terme d'ajustement est nécessaire : le résultat net de l'exercice (bénéfice ou perte), inscrit au passif et affecté selon les cas, des signes positif ou négatif.

Pour des précisions :
http://www.lacompta.ch/lacompta_cake/contents/view/8

L'homme du passif

Cela dit, dans la phrase citée, il s'agit manifestement du sens figuré, qui peut prendre quelques distances avec la rigueur comptable. Le grand Robert semble l'ignorer, mais ce n'est pas le cas du Tlf :

Au fig. Aspect négatif d'une entreprise; ensemble des actes personnels d'une vie, des faits vécus, considérés comme négatifs. Colonne du passif; avoir qqc. à son passif; mettre qqc. au passif de qqn; lourd passif. Dans le mystérieux bilan de ce Jean Valjean que Marius pensif dressait, il constatait l'actif, il constatait le passif, et il tâchait d'arriver à une balance (Hugo).

8 (Modifié par Roméo31 11/05/2017 à 19:01)

L'homme du passif

Bien évidemment, Jehan ; mais mon message fait suite (dans les deux sens du terme) à celui de lamaneur, qui ne me paraît pas évoquer le sens figuré du mot bilan jusqu'à plus ample informé par ce dernier.