1

Construction "aurait être"

Bonjour à tous,

Je viens de lire, sur un autre fil, l'extrait du "pastiche grammatical" d'Edy où j'ai revu une construction grammaticale étrange qui me taraude depuis un certain temps, à savoir "aurait être" :

« […] Telle est la genèse de ce qui aurait n'être qu'un vaudeville et qui, par une algèbre mystérieuse, devint une saga. »

Pourriez-vous m'éclairer un peu là-dessus ? (quel mode, quel temps...)
Merci d'avance

Construction "aurait être"

Bonjour, Orientale !

Je me suis aperçu ce matin de cette coquille et je vous remercie de  vous être manifestée. Que tout le monde veuille bien m'excuser !

L'auxiliaire avoir doit être suivi d'un participe passé, et celui-ci avait mystérieurement disparu.

Correction :
* ... qui aurait dû n'être...

J'ai rectifié dans mes archives aussi.

Bonne journée !
Edy

3

Construction "aurait être"

Eh...je ne pensais pas du tout qu'il s'agissait d'une coquille, Edy. Croyez-moi, ce n'est pas la première fois que j'ai rencontré cet emploi que j'ai toujours cru correct mais qui appartenait à l'ancien français.

Il y a peu de temps j'ai trouvé dans Littré en ligne cette petite remarque qui semble me conforter dans mon hypothèse que cet emploi soit de l'ancien français :

Avoir
Auxiliaire, placé autrement dans le XVIIe siècle que nous ne faisons d'ordinaire aujourd'hui.
Je devais par la royauté Avoir commencé cet ouvrage [j'aurais dû.... commencer], LA FONT. Fabl. III, 2.

Aujourd'hui même avant de poser la question, j'ai relu plusieurs occurences trouvées sur Google... Non, ce n'était nullement dans mon intention de vous faire remarquer une coquille.

Enfin, pour moi le français n'est qu'une langue étrangère. Désolée pour cette question involontairement prétentieuse.

Construction "aurait être"

Rebonjour, Orientale !

C'était bien une coquille.

Je n’ai pas vécu l’ancien français, bien que je sois né à une époque où la mer Morte n’était encore que malade (on le saura !) et où le Temps n’avait pas encore de barbe…

Soyons sérieux ! Je ne connais rien à l’ancien français, mais je vais tâcher de vous expliquer.

* Je devais… avoir commencé cet ouvrage. → J’aurais dû commencer cet ouvrage.

Dans cette fable (Les Membres et l’Estomac), La Fontaine dit, en substance, qu’il aurait dû commencer son récit en parlant de la royauté. En effet, il parle d’abord de l’interdépendance entre l’estomac et les membres du corps, avant d’en faire application à la royauté et au corps social.

Il me semble acquis que le bon usage est d’écrire aujourd’hui : J’aurais dû commencer. (Notez que ce devoir exprime l’obligation, la nécessité.)

Je ne sais si l’usage général était d’écrire à l’époque : « Je devais par la royauté / Avoir commencé mon ouvrage. »  Mais - remarque perfide - si La Fontaine avait écrit : « J’aurais dû par la royauté / Commencer mon ouvrage », il aurait manqué deux pieds (deux syllabes) au deuxième vers, alors que, dans son écriture, les quatre premiers vers ont chacun huit pieds… Solution de facilité ? Donnons-lui le bénéfice du doute !

J’en reviens à la grammaire pour ajouter une observation (tirée de Grevisse) à propos de l’emploi des VERBES SEMI-AUXILIAIRES, notamment à propos de l’emploi de « devoir ».

Lorsque devoir exprime l’OBLIGATION, la construction normale est la suivante :
* Je dois / devais / devrai / devrais payer mes dettes.
* J’ai dû / J’avais dû / J’aurai dû / J’aurais dû payer mes dettes.

Mais lorsque devoir exprime la VRAISEMBLANCE (c’est alors qu’on dit de lui qu’il est un semi-auxiliaire), deux constructions sont possibles :
* La voiture doit AVOIR DERAPé.
* La voiture A Dû déraper.

Je cite Grevisse : « Lorsque devoir a cette valeur [de vraisemblance], il peut se mettre au temps composé, qui devrait être celui de l’infinitif. »
Il donne deux exemples, que je simplifie :
* La ville devait [avant la guerre] AVOIR ETE charmante. (Simone de Beauvoir)
* C’est là qu’il A DU s’asseoir. (Jean Giono)

Personnellement, j’ai toujours préféré la première tournure : il me semble plus logique de faire porter l’aspect d’accompli (de la forme composée du verbe) non pas sur le semi-auxiliaire mais sur le verbe qui en dépend.
J’explicite : « La voiture doit avoir dérapé. »
J’utilise « doit », soit l’indicatif présent, parce que c’est le temps de ma parole.
J’utilise « avoir dérapé », soit l’infinitif passé, parce que l’événement dont je parle se situe dans le passé, où il est « accompli ».

Dans cette optique, j’aurais écrit, sauf respect : « C’est là qu’il doit S’ETRE ASSIS. »

Mais j’admets volontiers que l’autre tournure est bien plus fréquente :
* La voiture A Dû déraper.

Chacun fera son choix au terme de cette plongée dans les profondeurs des temps-tiroirs et de l’aspect. Et pardon si j’ai ébranlé quelques certitudes !

Et, pour en revenir à La Fontaine, nous ne dirions sûrement pas :
* Je devrais avoir commencé mon ouvrage.
Le sens serait en effet différent : Mon ouvrage n’est pas commencé, alors qu’il devrait l’être.
Dans La Fontaine : Mon ouvrage a été commencé, mais différemment.

Bonne journée !
Edy

5

Construction "aurait être"

Re-bonjour Edy,

La mer Morte devait être malade pendant une longue période, donc ce ne serait pas facile de situer l'époque où vous êtes né.
Plus sérieusement, si je vous ai bien compris, j'aurais fait mieux d'écrire : « La mer Morte doit avoir été malade... », ce "devoir" exprimant la vraisemblance ? mais alors comment aurait-on pu transposer l'idée de son état de souffrance qui dure (exprimée par mon imparfait "devait") ? ou encore j'aurais dû écrire : « La mer Morte devait avoir été malade... » ?
Excusez-moi pour ces questions stupides mais je me perds dans différents temps des verbes français !

Et dans l'exemple suivant où "devoir" me semble exprimer l'obligation, je ne vois pas en quoi se justifie l'ordre "doit avoir démontré". Pourriez-vous encore une fois éclairer ma lanterne ?
« Durant sa formation, le candidat doit avoir démontré sa capacité à mettre en place et mener à bien par lui-même un programme original par rapport à ceux de son directeur de recherches ou d'autres chercheurs ou doctorants. » (l'intégralité du texte se trouve ici)

Voilà quelques perplexités de ma part mais je ne sais pas si je me suis fait comprendre... Merci de vos aides.

Construction "aurait être"

Bonjour, Orientale !

Au sujet de la mer Morte, devoir exprime la VRAISEMBLANCE.
Plusieurs tournures :
* Elle doit être malade ? Non, puisqu’elle est morte.

* Elle doit avoir été malade ? La formulation est bonne : vous exprimez votre opinion maintenant (temps présent de l’énonciation), à propos d’un événement révolu (aspect accompli de l’infinitif passé).
Mais on admettra aussi, selon l’usage, bien que ce soit moins cohérent, selon moi :
* Elle a dû être malade.

* Elle devait être malade ? La formulation est bonne : vous exprimez un passé supposé, dont vous n’indiquez ni le commencement ni le terme (imparfait de durée), à propos d’un événement intemporel (être).

* Elle devait avoir été malade ? Même interprétation, sauf que vous donnez un terme à l’événement (aspect accompli de l’infinitif passé). Ce terme étant soit la guérison (quod non), soit la mort.

Quant au texte relatif au concours, devoir exprime l’OBLIGATION (juridique).
* Durant sa formation, le candidat doit avoir démontré sa capacité…

Comme dans la plupart des textes législatifs et réglementaires, les temps sont, le plus souvent : le présent de définition ou d’obligation (Art. 7 du code civil : L’exercice des droits civils EST indépendant de l’exercice des droits politiques…) ou, moins souvent, le futur d’ordre (Art. 8 : Tout Français JOUIRA des droits civils).

Pourquoi « avoir démontré » ? Pour indiquer, au moyen d’un temps composé, que cette démonstration doit être un accompli : la preuve de la capacité doit AVOIR ETE faite.
Néanmoins, « démontrer » aurait pu également convenir, d’autant plus que  cet infinitif présent pourrait être aisément compris comme ceci : le candidat doit démontrer sa capacité DURANT sa formation, tout au long de sa formation.

Voilà ce que, personnellement, je peux apporter comme explication.
Amicalement vôtre,

7

Construction "aurait être"

Merci beaucoup Edy