1

Thème latin : proposition infinitive : temps et pronom(s)

Bonsoir,

Besoin d'avis sur la traduction (thème académique) quant à la phrase :

"Dites-moi quel poison choisir".

Beaucoup d'options, tant pour la première partie, que pour la seconde.

Je me concentre sur la seconde, donc je démarre par un sans doute perfectible
"dic mihi quod veneni" :

- (me/mihi ?) eligendum esse
- (me/mihi ?) electurum esse


Je sèche.

Faut-il "renforcer" la proposition infinitive par son sujet... ou par son datif d'attribution ?
Et également sur le temps à utiliser.

Ma difficulté vint de ce que les deux (sujet/datif) représentent la même personne
(et la même que la principale), il n'est sans doute guère souhaitable de faire dans la
triple redondance... et qu'il ne faut choisir qu'un seul pronom. Peut-être deux.

Je sais bien qu'une infinitive doit tjs avoir un sujet à l'accusatif... mais là... je ne sais pas.

Une subordonnée serait-elle mieux venue qu'une infinitive ?



Merci,

Olivier

Thème latin : proposition infinitive : temps et pronom(s)

Il semble y avoir quelques confusions...
L'adjectif verbal est accompagné d'un complément au datif ; dans votre phrase, c'est quod venenum (ou quid veneni) qui est le sujet.
Et comme vous avez en fait une interrogative indirecte, il faut utiliser le subjonctif et non l'infinitif.
Vous pouvez sous-entendre le premier mihi.
Dic quod venenum mihi eligendum sit.
"Dis quel poison est devant être choisi par moi (historiquement : "dans mon intérêt")".

3 (Modifié par olivier68 02/03/2017 à 22:42)

Thème latin : proposition infinitive : temps et pronom(s)

Bonsoir Jacques,

Oui, il y a confusion, chez moi.

OK. J'ai compris quid/quod et le subjonctif pour le style indirect.  Mais est-on techniquement toujours au style au style indirect quand on rapporte ses propres paroles ? Bête question. Ou que l'on émet sa propre interrogation au style direct" ? Raisonnement tortueux et "soléciste", j'en conviens.

Mais dans : "Dites-moi quoi faire"... par exemple, on ne rapporte les propos de personne puisqu'on les invite justement à les prononcer. Cela relève-t-il du style indirect ?



La proposition infinitive est-elle impossible ici ?

PS. Entendons-nous bien : mon intention n'est absolument pas de polémiquer. Juste de comprendre et de dégager - s'il est possible - quelque rationalité générale.

Thème latin : proposition infinitive : temps et pronom(s)

Mais dans : "Dites-moi quoi faire"... par exemple, on ne rapporte les propos de personne puisqu'on les invite justement à les prononcer. Cela relève-t-il du style indirect ?

Oui. Au discours direct, tu aurais
: Dites-moi : "Que dois-je faire ?
La proposition infinitive n'est pas possible ici . Elle le serait si on énonçait un fait après ce verbe de déclaration : Dites-moi que vous avez fini votre travail, que vous irez au théâtre, que le ciel est bleu..etc.

5 (Modifié par 06/03/2017 à 00:40)

Thème latin : proposition infinitive : temps et pronom(s)

OK.
Dont acte.

Merci Laoshi

Bonsoir Laoshi,
et Jacques,

En fait... non... je n'ai pas compris pourquoi la proposition infinitive n'était pas possible ici.
Faut-il impérativement que celle-ci fasse état d'un fait... factuel (fût-il passé, présent/en cours, ou à venir) ?