1

Préface de Pierre et Jean de Maupassant

bonjour à tous,

j'aimerai savoir la position de maupassant ( je pense qu'il faudrait parler plutôt de sa thèse ) et les arguments de Maupassant lorsqu'il annonce qu'il va contester le réalisme absolu par la formule " rien que la vérité et toute la vérité ".

pour la thèse, j'ai pensais à cela : Maupassant veut montrer la réalité de la vie sous une forme moins banal.

Merci d'avance, pour votre aide

2

Préface de Pierre et Jean de Maupassant

Bonjour,
La préface de l'oeuvre de Maupassant "Pierre et Jean", est en fait un manifeste (texte dans lequel l'auteur revendique un choix esthétique).
Dans ce manifeste, l'auteur pose la question de la place du romancier, il s'interroge, il se demande, ce qu'est après tout un écrivain.
Ainsi, il affirme que le romancier, doit se montrer libre, il n'est pas forcément obligé de se "ranger" derrière un mouvement littéraire spécifique, puis respecter toutes les normes mises en place par ce mouvement, mais qu'au contraire, il peut se trouver à cheval, entre deux mouvements puis utiliser des choix esthétiques, propres à ces deux mouvements. En d'autres termes, le romancier doit avoir toutes les cartes en main, pour pouvoir faire exactement, ce qu'il souhaite.
Par ailleurs, Maupassant affirme que l'écrivain a pour but suprême de chercher le mot le plus juste dans la phrase, en fonction de ce qu'il veut exprimer et qu'il se doit également de créer du rythme et des tensions entres les phrases, c'est de cette manière qu'il voit le romancier.
D'autre part, "Pierre et Jean" semble appartenir à deux mouvements littéraires : le réalisme et le naturalisme. Le bon nombre de descriptions et de précisions (produisant l'effet de réel permettant de d'apporter du crédit à l'histoire) permettent effectivement, d'affirmer, que l'auteur avait la volonté de raconter "la vérité, rien que la vérité et toute la vérité", mais les différentes remises en question, les différents chantier de réflexion, que les deux frères Pierre et Jean se proposent, montrent tout de même qu'il y a des choix esthétiques propres au naturalisme, dans ce roman.
J'espère vous avoir été utile.

3

Préface de Pierre et Jean de Maupassant

Merci de ta réponse.
mais ce n'est pas exactement sa.
moi j'étudie un extrait de la préface :

De " Le réaliste, s'il est un artiste, cherchera, non pas à nous montrer la photographie banale de la vie, mais à nous en donner la vision la plus complète, plus saissisante, plus probante que la réalité même.
Raconter tout serait impossible,..." à "...Faire vrai consite donc à donner l'illusion complète du vrai, suivant la logique ordinaire des faits, et non à les transcrire servillement dans le pêle-mêle de leur succession. "

Sur cet extrait je doit donc déterminer la position de l'auteur ( ici j'en ai conclut ou deviner qu'il faudrait plutôt parler de thèse, que j'ai proposer plus haut )

Merci de vos réponse .

4

Préface de Pierre et Jean de Maupassant

Bonjour,
Je crois que dans ce passage, Maupassant affirme qu'il faut créer une illusion de réalité, chez le lecteur, pour retranscrire "la vérité rien que la vérité et toute la vérité". Il faut, au fait que le romancier apporte du crédit à l'hisoitre "suivant la logique ordinaire des faits" : il ne se doit pas de raconter les événements tels quels mais plutôt de faire appelle à des événements stéréotypés dans la vie quotidienne, afin que le lecteur s'assurent de la véracité des faits.
Je ne sais pas si c'est ce que vous voulez savoir.

Bon courage.

5

Préface de Pierre et Jean de Maupassant

Bonjour Skyrockeuse,

D'abord, voilà le texte, ce qui est plus commode pour discuter.

Le réaliste, s'il est un artiste, cherchera, non pas à nous montrer la photographie banale de la vie, mais à nous en donner la vision plus complète, plus saisissante, plus probante que la réalité même.

Raconter tout serait impossible, car il faudrait alors un volume au moins par journée, pour énumérer les multitudes d'incidents insignifiants qui emplissent notre existence.

Un choix s'impose donc, ­ ce qui est une première atteinte à la théorie de toute la vérité.

La vie, en outre, est composée des choses les plus différentes, les plus imprévues, les plus contraires, les plus disparates ; elle est brutale, sans suite, sans chaîne, pleine de catastrophes inexplicables, illogiques et contradictoires qui doivent être classées au chapitre faits divers.

Voilà pourquoi l'artiste, ayant choisi son thème, ne prendra dans cette vie encombrée de hasards et de futilités que les détails caractéristiques utiles à son sujet, et il rejettera tout le reste, tout l'à­côté.

Un exemple entre mille :

Le nombre des gens qui meurent chaque jour par accident est considérable sur la terre. Mais pouvons­nous faire tomber une tuile sur la tête d'un personnage principal, ou le jeter sous les roues d'une voiture, au milieu d'un récit, sous prétexte qu'il faut faire la part de l'accident ?

La vie encore laisse tout au même plan, précipite les faits ou les traîne indéfiniment. L'art, au contraire, consiste à user de précautions et de préparations, à ménager des transitions savantes et dissimulées, à mettre en pleine lumière, par la seule adresse de la composition, les événements essentiels et à donner à tous les autres le degré de relief qui leur convient, suivant leur importance, pour produire la sensation profonde de la vérité spéciale qu'on veut montrer.

Faire vrai consiste donc à donner l'illusion complète du vrai, suivant la logique ordinaire des faits, et non à les transcrire servilement dans le pêle­mêle de leur succession.

La position de Maupassant est paradoxale :
Le vrai réaliste ne peut se contenter du réel.
C'est parce qu'il est aussi artiste qu'il est amené à corriger le réel.
Quel est donc ce travail de l'artiste ?
Quels sont les rapports entre réel, vraisemblance et vérité ?
Choix, esthétique, recherche d'un sens sont des notions qui devraient pouvoir t'aider à répondre à ces questions.

6

Préface de Pierre et Jean de Maupassant

Bonjour Jean-Luc !
J'aimerai savoir ce que vous entendez par "paradoxal" ?
Je pense que le travail de l'artiste serait de " donner l'illusion du vrai" , par cela je veux dire qu'il veut montrer la réalité des choses sous un autre angle, il veut garder ce qui est vrai dans la réalité tout en changeant la forme.
Et j'aimerai que vous m'expliquiez votre dernière question.


Et merci Fakroudeen de votre réponse, elle m'éclaircie un peu plus

7

Préface de Pierre et Jean de Maupassant

Bonjour Skyrockeuse,

La raison du paradoxe était indiquée après les deux points.
Reprenons, Maupassant se veut un écrivain réaliste, mais pas à n'importe quel prix. Et même, il fait passer le réalisme après son métier d'artiste.

Si le réalisme consiste en une reproduction photographique de la réalité, Maupassant ne peut être d'accord. Tu peux facilement relever ses arguments.

Il propose donc un réalisme poétique comme son parrain Flaubert. L'écrivain doit, selon Maupassant, faire oeuvre d'artiste par des choix, une vraisemblance et une mise en perspective significatifs afin d'atteindre à une vérité plus prégnante que la réalité. L'écrivain doit donc réinterpréter le spectacle de la réalité en lui surexposant sa propre grille de valeurs.

Maupassant revendique sa liberté de composition.

8

Préface de Pierre et Jean de Maupassant

ah ! ok merci  j'ai plutôt compris

de plus pr les arguments je pense les avoir trouvé :

- " Raconter tout serait impossible, car il faudrait alors un volume  au moins par journée "
- L'artiste utilise de la vie quotidienne, les détails qui l'interresse et non pas " les multitudes d'incidents insignifiant qui emplissent notre existence " : " La vie , en outre, est composé des choses les plus différentes, les plus imprévues, les plus contraires, les plus disparates ; elle est brutale, sans suite, sans chaîne, pleine de catastrophes inexplicables, illogiques et contradictoires "
           ==> Enchainement d'adjectif pour décrire la vie quotidienne, pour montrer qu'elle est remplis de faits et d'action.
- " La vie encore laisse tout au même plan, précipite les faits ou les traîne indéfiniment. L'art, au contraire, consiste à user de précautions et de préparations, à ménager des transitions savantes et dissimulées, à mettre en pleine lumière, par la seule adresse de la composition, les événements essentiels et à donner à tous les autres le degré de relief qui leur convient, suivant leur importance, pour produire la sensation profonde de la vérité spéciale qu'on veut montrer. "

Voilà les arguments que j'ai trouvé, dites-moi si elle sont fausses.
Sinon je dois "expliquer" ( = commenter ) ces arguments, mais à vrai je ne sais pas trop quoi dire pour la première et dernière .

Merci de votre aide.

9

Préface de Pierre et Jean de Maupassant

Bonjour Skyrockeuse,

Tu y es.

Pour le premier argument, je te suggère de chercher du côté des rapports entre réalité et langage. Maupassant découvre implicitement les limites du langage, son "impossibilité" à rendre compte de la vie brute. En effet les mots ne sont que des images de la réalité, des succédanés de la réalité, incapables de la saisir dans sa complexité, son mouvement. Tu pourrais comparer le travail de l'écrivain à celui du peintre qui doit avec quelques traits et quelques couleurs rendre compte d'une scène animée : il lui faut choisir, mettre en valeur, traduire ses propres impressions...

Le dernier argument est une réflexion sur les fonctions de l'art. Face à la réalité inorganisée et donc insignifiante (qui n'a pas de sens), l'artiste doit produire une oeuvre signifiante. Du chaos, il doit faire surgir l'ordre et la vérité. C'est une affaire de choix, de discernement de l'enchaînement des causes, et de mise en valeur. C'est projeter sur la réalité objective l'interprétation subjective d'une personnalité artistique.

10

Préface de Pierre et Jean de Maupassant

Je vais essayer de vous donner une réponse moins abstraite et moins théorique que celles que j'ai lues jusqu'à présent.

Il faut que vous pensiez au conseil que Flaubert donnait au jeune Maupassant, à savoir celui de regarder un arbre dans un paysage jusqu'à ce que cet arbre ne ressemble plus à aucun autre, qu'il ait en quelque sorte sa propre vérité.

Au fond il lui suggérait de ne plus imiter les Anciens et de sortir de la mimésis, la répétition à l'identique, pour inventer sa propre vision du monde.

Enfin n'oubliez pas que Maupassant se rattache à l'école naturaliste, il ne s'agit plus d'embellir la réalité, mais de la décrire y compris dans ses aspects les plus sordides.