Pour susciter l'intérêt du lecteur, le personnage de roman doit-il nécessairement incarner des valeurs positives ?

Bonjour, pendant les vacances, j'ai une dissertation de français à faire et la question est : "Le personnage de roman doit-il nécessairement incarner des valeurs positives pour susciter l'intérêt du lecteur?".

J'ai fait un plan et j'y est passé beaucoup de temps, mais il ne me paraît pas très bien...

I - Des personnages parfaits

1) Ces personnages sont des modèles pour le lecteur qui cherche à leur ressembler
Là j'ai pas encore d'exemple. Je voulais mettre les chevaliers dans les romans de Chrétien de Troyes mais étant donné qu'on est limité aux extraits de notre manuel et qu'il n'y a aucun extrait de personnages dans ce genre là...

2) Parfois, les personnages sont démesurément vertueux, ce qui les éloigne de notre réalité
→ La princesse de Clèves.

II - Des personnages antipathiques peuvent susciter l'intérêt du lecteur

1) Un personnage qui incarne des valeurs négatives permet au lecteur de s'évader des cadres de la société
Les liaisons dangereuses et la marquise de Merteuil.

2) Un personnage antipathiques peut aussi être plaint par le lecteur
Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire de Jonasson

OU

2) Pour qu'un personnage paraisse incarner des valeurs positives il faut qu'il y ai un contraste avec un personnage incarnant des valeurs négatives
Je n'ai pas encore d'exemples mais ça m'a l'air facile à trouver.

III) Les personnages incarnent des valeurs positives, négatives ou parfois aucune

1) Le réalisme ou le naturalisme, des personnages à plusieurs facettes
Je pense que je pourrais aisément trouver un exemple dans un livre de Zola.

2) Le nouveau roman, des personnages qui n'expriment pas leurs valeurs
Le narrateur qui ne s'exprime jamais dans La Jalousie de Alain Robbe Grillet.


En conclusion, je voudrais dire que finalement les valeurs c'est assez subjectif et que ça dépend de chacun, mais j'ai peur que ce ne soit pas très apprécié...

Qu'en pensez-vous svp? Comment je pourrais l'améliorer et est-ce-que j'ai bien cerné le sujet?

Et puis, est ce que je dois définir ce qu'est une valeur ou pas?

Merci!

2

Pour susciter l'intérêt du lecteur, le personnage de roman doit-il nécessairement incarner des valeurs positives ?

Peut-être t'appuyer ou rappeler les différents types de héros de roman. (Héros positif/ héros négatif/antihéros)

3 (Modifié par Jehan 25/02/2017 à 17:17)

Pour susciter l'intérêt du lecteur, le personnage de roman doit-il nécessairement incarner des valeurs positives ?

Cela m'a l'air vraiment très bon (il faudra venir nous dire quelle note vous aurez obtenue !). Juste trois petites remarques pour chicaner :
- vous semblez présupposer, dans les deux premières parties, que l'intérêt ou le désintérêt du lecteur pour le personnage s'opèrent nécessairement sur le mode psychologique (identification ou répulsion) ; or ne peut-il pas y avoir d'intérêt (positif ou négatif) intellectuel, moral, éthique, politique, etc. pour un personnage qui ne me répugne pas et ne constitue pas non plus un modèle pour moi ?
- dans votre deuxième partie, pourquoi "2) Un personnage antipathique peut aussi être plaint par le lecteur" devrait-il exclure "2) Pour qu'un personnage paraisse incarner des valeurs positives il faut qu'il y ait un contraste avec un personnage incarnant des valeurs négatives" ?
- ne concluez pas que "finalement les valeurs c'est assez subjectif et que ça dépend de chacun" (ce qui reviendrait à refuser de conclure, ce qui serait dommage), mais plutôt en montrant que le propre des "valeurs" c'est qu'elles ont une importance ("valeur" vient de "valoir", c'est-à-dire "importer", "susciter l'intérêt") intemporelle ("universelle" ?) qui dépasse la dichotomie simpliste positif/négatif, laquelle n'est qu'une réaction instinctive déterminée par notre éducation.

4 (Modifié par Jehan 25/02/2017 à 18:56)

Pour susciter l'intérêt du lecteur, le personnage de roman doit-il nécessairement incarner des valeurs positives ?

Merci beaucoup pour vos réponses!

Oui je vais essayer de rappeler les notions de héros, et je pense aussi m'intéresser à des personnages secondaires pour varier un peu!

Pour votre première remarque PhiPhilo, c'est vrai que je n'y avais pas vraiment pensé!  Sinon, en fait, si j'ai mis un "ou" c'est parce que comme notre professeur nous dit souvent qu'une dissertation c'est six parties, j'ai essayé de rester sur six. Mais c'est vrai que maintenant que j'y réfléchis c'est un peu bête de m'être restreinte à six! Pour la conclusion, je comprends très bien ce que vous voulez dire, merci beaucoup de m'avoir éclairée