Correction de ma traduction : Caton, De agricultura

Bonjour à tous,
Afin de me remettre dans le bain, et aborder sereinement mon année de terminale, je me suis lancée dans la traduction de textes latins, d'un niveau moyen, dont je n'ai pas de corrigé.
Quelqu'un pourrait-il me donner son avis sur ma version, et corriger éventuellement les fautes?
Merci d'avance!!!

Le texte est le suivant:

Pater familias ubi ad villam venit, ubi Larem salutavit, fundum eodem die, si potest,  circumeat; si non eo die, at postridie. Ubi cognovit quomodo fundus cultus siet, operaque quae facta infectaque sient, postridie ejus diei vilicum vocet, roget quid operis siet factum, quid restet, satisne temperi opera sient confecta, possitne quae reliqua sient conficere. […] Si ei opus non apparet, dicit vicilicus sedulo se fecisse, <at> servos non valuisse, tempestates malas fuisse, servos aufugisse. […] Ubi eas aliasque causas multas dixerit, ad rationem operum operarumque vilicum revoca!

Voici ma traduction:


     "Le propriétaire, quand il vient à la ferme, quand il a salué les Lares de la famille, qu'il parcoure le domaine le même jour, s'il le peut; et si ce n'est pas ce jour-là, que ce soit le jour suivant. Quand il sait comment le domaine a été cultivé, et quelles activités ont été faites ou non, le lendemain de ce jour qu'il appelle le régisseur, qu'il demande quelles activités ont été faites, ce qu'il reste, si les activités ont été achevées à temps et s'il peut achever ce qu'il reste […]. Si cela n'est pas visible, le régisseur dit [alors] que tout a été fait consciencieusement, mais que les esclaves ne sont pas en bonne santé, qu'il y a eu du mauvais temps, que les esclaves se sont sauvés […]. Quand il aura dit ces nombreuses et autres causes, ramène le régisseur au compte des activités et des ouvriers!"

Elle me semble un peu lourde, ceci dit il est possible que ça soit normal vu que le texte lui même est constitué, à l'habitude latine, d'une longue phrase.
Qu'en pensez-vous?

2

Correction de ma traduction : Caton, De agricultura

Pour vérifier les contresens, tu as une traduction en anglais ici. - je ne me risque pas personnellement à te corriger, je ne fais plus de latin depuis plus de deux mois, mais l'ensemble me semble correct. -

Correction de ma traduction : Caton, De agricultura

Merci pour ton lien Cavatine, mais en anglais je ne me rends pas bien compte des tournures de phrases, puisqu'il faut encore traduire pour arriver à un texte français... Ceci dit, le sens est là, donc... Je pense que je ne suis pas totalement hors sujet, mais quelques points de grammaire peuvent peut-être me poser problème...
Merci quand même, ça m'a aidée à avancer!!

4

Correction de ma traduction : Caton, De agricultura

Sythiliah, si tu veux t'exercer à la version latine (et pour que ce soit bien profitable, avoir une traduction à côté), tu peux te procurer dans les bibliothèques ou dans les librairies les grandes oeuvres latines dans une collection bilingue parue aux Belles Lettres. En ce moment par exemple, je travaille sur Les Amours d'Ovide dans la collection que je t'ai indiquée. Une bonne introduction au début de l'ouvrage permet également de connaître l'auteur, le contexte etc etc. Puis une page pour le texte latin, la page d'à côté pour la traduction ! C'est très pratique.

Correction de ma traduction : Caton, De agricultura

Merci Bella, je pense que je vais en effet acheter une version bilingue des textes qui m'intéressent...

6

Correction de ma traduction : Caton, De agricultura

J'aimerais savoir si les analyses suivantes sont correctes.

Pater familias ubi ad uillam (1) uenit, ubi larem familiarem salutauit, fundum (2) eodem die, si potest, circumeat (6); si non eo die (3), at postridie. Vbi cognouit (8), quomodo fundus cultus siet (7), operaque quae facta infectaque sient, postridie eius diei vilicum vocet, roget quid operis (4) siet factum, quid restet. Satisne temperi opera sient confecta, possitne quae (5) reliqua sient conficere: et quid factum uini, frumenti aliarumque rerum omnium.


Identifier le cas, le nombre et la fonction syntaxique :

- "(ad) uillam" (1) = accusatif singulier; complément circonstancielle de lieu où (avec mouvement) ;
- "fundum" (2) = accusatif singulier; complément direct du verbe "circumeat" ;
- "eo die" (3) = ablatif singulier; complément circonstancielle de temps quand ;
- "operis" (4) = génitif singulier; complément déterminatif du pronom "quid".

Classifier morphologiquement et transcrire son antécédent :

- "quae" (5) - pronom relatif "qui, quae, quod" au nominatif, pluriel, féminin, dont l'antécédent est "opera".

Identifier les verbes et justifier leur modes.
- "circumeat" (6) : 3ème personne du singulier du verbe "circumeo, -is, -ire, -ivi, -itum", au présent du subjonctif actif ; c'est au subjonctif, car c'est l'expression de l'ordre, du conseil ou de la recomendation (remplace l'impératif à la 3ème personne) ;
- "cultus siet" (7) : 3ème personne du singulier du verbe "colo, -is, -ere, colui, cultum", au parfait du subjonctif passif; c'est au subjonctif, car c'est le prédicat d'une interrogative indirecte.

Classifier et identifier le sujet de la proposition "Vbi cognouit" (8).
- proposition subordonnée temporale ; le sujet est "Pater familias".

Correction de ma traduction : Caton, De agricultura

marcosoliveirahelena a écrit :

J'aimerais savoir si les analyses suivantes sont correctes.

Pater familias ubi ad uillam (1) uenit, ubi larem familiarem salutauit, fundum (2) eodem die, si potest, circumeat (6); si non eo die (3), at postridie. Vbi cognouit (8), quomodo fundus cultus siet (7), operaque quae facta infectaque sient, postridie eius diei vilicum vocet, roget quid operis (4) siet factum, quid restet. Satisne temperi opera sient confecta, possitne quae (5) reliqua sient conficere: et quid factum uini, frumenti aliarumque rerum omnium.


Identifier le cas, le nombre et la fonction syntaxique :

- "(ad) uillam" (1) = accusatif singulier; complément circonstancielle de lieu (où ? avec mouvement) ;

Pour moi, ce groupe n'est pas un complément circonstanciel car il constitue la construction du verbe ; il n'indique nullement une circonstance de l'action. Mais laissez votre réponse.

- "fundum" (2) = accusatif singulier; complément d'objet direct du verbe "circumeat" ;

- "eo die" (3) = ablatif singulier; complément circonstancielle de temps (quand ?);

- "operis" (4) = génitif singulier; complément déterminatif du pronom "quid".


Classifier morphologiquement et transcrire son antécédent :

- "quae" (5) - pronom relatif "qui, quae, quod" au nominatif, pluriel, féminin neutre, dont l'antécédent est "opera".

ou un ea sous-entendu (ce qui revient au même).

Identifier les verbes et justifier leur modes.
- "circumeat" (6) : 3ème personne du singulier du verbe "circumeo, -is, -ire, -ivi, -itum", au présent du subjonctif actif ; c'est au subjonctif, car c'est l'expression de l'ordre, du conseil ou de la recomendation (remplace l'impératif à la 3ème personne) ;
- "cultus siet" (7) : 3ème personne du singulier du verbe "colo, -is, -ere, colui, cultum", au parfait du subjonctif passif; c'est au subjonctif, car c'est le prédicat d'une interrogative indirecte.

Signalez au besoin que siet est une forme archaïque.

Classifier et identifier le sujet de la proposition "Vbi cognouit" (8).
- proposition subordonnée temporelle ; le sujet est "Pater familias".

8

Correction de ma traduction : Caton, De agricultura

Ouh là là, il parait que mon français est un peu rouillé... Excusez-moi ! J'ai écrit trop vite le message, et je ne me suis même pas rendu compte de mes erreurs...

9

Correction de ma traduction : Caton, De agricultura

Je sais que cette question a du être posée X fois mais est ce un frein de n'avoir jamais fait de latin ni de grec d'ailleurs si je poursuis des études purement littéraires?
Merci

Correction de ma traduction : Caton, De agricultura

Une seule condition pour aborder les études littéraires : aimer la littérature et aimer faire partager cet amour.