11

La littérature et l'art sont-ils capables de rendre l'Homme plus grand que l'Homme ?

Mais où est ton introduction qui présente le sujet, formule une problématique et annonce une structure pour y répondre ?
Tu dois par l'introduction fixer un cadre à ta dissertation.

Ce que tu proposes serait le développement un axe ?

12 (Modifié par CHIMENE2212 01/02/2017 à 20:19)

La littérature et l'art sont-ils capables de rendre l'Homme plus grand que l'Homme ?

oui en fait j'ai commencé mon développement

je n'arrive pas à faire mon intro
Voilà un essai d intro
Impressionnée par les progrès scientifiques et économiques, notre époque a parfois tendance à considérer la littérature et l’art comme un passe-temps futile. Ainsi on considère la littérature et l’art comme un loisir quelconque auquel on peut substituer tout autre loisir. Ce n’est dans ce cas que du divertissement sans conséquences contrairement aux activités sérieuses qui permettent d’améliorer le sort des humains comme la technique, l’économie ou la politique. Toutefois la lecture, la création ou la contemplation d’œuvres d’art sont-elles sans effet sur l’artiste ou le spectateur, la littérature et l’art ne permettent ils pas une connaissance de soi et des autres?  Et de quelle manière l’art et la littérature permettent-ils à l’Homme de se transcender ?

13

La littérature et l'art sont-ils capables de rendre l'Homme plus grand que l'Homme ?

Intéressant mais il faudrait formuler une vraie problématique et annoncer les axes du plan.

14 (Modifié par 02/02/2017 à 07:05)

La littérature et l'art sont-ils capables de rendre l'Homme plus grand que l'Homme ?

désolé je ne vois pas comment faire

oui en fait j'ai commencé mon développement

15

La littérature et l'art sont-ils capables de rendre l'Homme plus grand que l'Homme ?

Il est vrai que votre intro tourne en rond. Pourtant le début est intéressant en ce qu'il peut faire surgir une problématique (problématique = ensemble de questions difficiles à résoudre). Vous évoquez les "progrès" techniques et économiques. Mais que sont des "progrès" sinon des promesses de dépassement de l'homme par lui-même ("nous rendre comme maîtres et possesseurs de la nature" disait Descartes). Or, à supposer que de telles promesses soient crédibles, pourquoi n'en irait-il pas de même avec l'art et, en particulier, la littérature ? Etc.