1

La conscience s'incarne-t-elle dans la culture ?

Bonjour,
Mon sujet est ''La conscience s'incarne-t-elle dans la culture?''

J'ai deja defini tous les termes du sujet, et voici mon plan:
I: Conscience permet a la culture d'apparaitre en la materialisant grace a nos actes et notre comportement...
II: ... neanmoins la culture, etant le resultat d'une reflexion consciente, forme la conscience
III: ???
Comme vous le savez la 3eme partie est la plus difficle, et j'ai vraiemnt pas d'idees pour cette partie-la. Pourriez vous m'aider? Donnez une idee?
Et ma problematique est-elle correcte? : '' La conscience s'incarne-t-elle dans la culture ou bien la culture definit-elle une prise de conscience reflechie?''

Merci par avance pour toutes vos reponses!

2 (Modifié par floreale 30/12/2016 à 17:49)

La conscience s'incarne-t-elle dans la culture ?

Bonjour,

Ton plan est assez obscur, surtout la deuxième partie, et ne me semble pas convenir.

Quelle est ta définition de la culture? Tu sembles dans ta première partie la réduire à "nos actes et notre comportement".
C'est un sujet difficile. Il faut que tu procèdes avec méthode et nous donnes les définitions que tu as trouvées.

Voici un petit texte pour te guider dans tes réflexions

Conscience ! conscience ! instinct divin, immortelle et céleste voix ; guide assuré d’un être ignorant et borné, mais intelligent et libre ; juge infaillible du bien et du mal, qui rends l’homme semblable à Dieu, c’est toi qui fais l’excellence de sa nature et la moralité de ses actions ; sans toi je ne sens rien en moi qui m’élève au-dessus des bêtes, que le triste privilège de m’égarer d’erreurs en erreurs à l’aide d’un entendement sans règle et d’une raison sans principe.
Grâce au ciel, nous voilà délivrés de tout cet effrayant appareil de philosophie : nous pouvons être hommes sans être savants ; dispensés de consumer notre vie à l’étude de la morale, nous avons à moindres frais un guide plus assuré dans ce dédale immense des opinions humaines. Mais ce n’est pas assez que ce guide existe, il faut savoir le reconnaître et le suivre. S’il parle à tous les cœurs, pourquoi donc y en a-t-il si peu qui l’entendent ? Eh ! c’est qu’il nous parle la langue de la nature, que tout nous a fait oublier.
Rousseau, Livre IV de Émile ou de l'éducation

Regarde le texte complet sur internet

3 (Modifié par NotGenius 29/12/2016 à 14:42)

La conscience s'incarne-t-elle dans la culture ?

J'ai suivi les consignes de la methodologie et donc je commence l'analyse des termes par le verbe, donc ''s'incarner'':

1) ''S'incarner'': c'est representer, symboliser une chose abstraite, materialiser, devenir chair, apparaitre...

2) Conscience: connaissance, inuition qu'un sujet possede de lui-meme, de ses etats et de ses actes, c-est-a-dire il est et il se sait etre,
l'homme est donc un etre metaphysique (qui est au-dela de la nature) et libre ; au sens moral c'est une capacite de formuler des jugements
moraux sur le bien et le mal.

3) la culture:
- formation spirituelle ayany eleve le gout, l'intelligence et la personnalite a la dimension de l'universel.
- processus par lequel l'homme developpe ses facultes intelectuelles et s'extrait de l'etat ou il serait spontanement reste
- ensemble des pratiques, connaissances traditions et normes propres a un peuple. La culture englobe le langage, le travail, la technique, l'art, la religion, l'histoire


Apres avoir lu scrupuleusement le texte de Rousseau, j'ai modifie (ou plutôt completement change) mon plan:

I: La conscience se realise grace a la culture qui est propre a un peuple donne
II: neanmoins la voix de la conscience peut etre etourdie par la culture
III: ?

Pour la problematique: La conscience s'incarne-t-elle dans la culture ou bien celle-ci pose souvent des obstacles a la conscience?''

C'est mieux? Je vous remercie vraiment de votre aide, parce que dans cette matiere je suis vraiment impuissant...

La conscience s'incarne-t-elle dans la culture ?

C'est mieux pour le plan!
Tu te retrouves donc avec un plan qui, pour schématiser et pour être clair, ressemble un peu à
I. La conscience s'incarne dans la culture
II. Cependant la culture peut aussi "éloigner" de la conscience (ou "étourdir")
III... dans quoi s'incarne alors notre conscience, si ce n'est pas dans la culture?
Pour varier les auteurs, tu peux faire un tour chez Descartes, pour qui la conscience est l'essence de la pensée, chez Kant, pour qui l’homme est conscience de soi et capacité de dire Je, chez Sartre, qui la relie à l'imagination et à la liberté...

5

La conscience s'incarne-t-elle dans la culture ?

Merci beaucoup et encore une derniere chose...

Pour l'accroche, est-ce que par exemple dire que ''apprentissage d'une nouvelle langue ou demenagement a l'etranger nous eloigne de la conscience'' ? J'ai un peu du mal a trouver un bon exemple et je ne suis pas convaincu pour celui-ci

6 (Modifié par Jehan 30/12/2016 à 23:25)

La conscience s'incarne-t-elle dans la culture ?

La question que je pose pour le III ne doit pas être le titre de ton III, j'essayais de te donner des pistes pour que tu le trouves par toi-même! Quelle est la réponse à cette question, et qui risque logiquement de devenir ton III? Je te faisais juste tirer le "fil dialectique" 

Je ne trouve pas qu'une telle accroche soit adaptée, essaye que le mot conscience et/ou culture soit le centre de ton accroche...
Tu peux démarrer sur une citation célèbre, comme "je pense, donc je suis" de Descartes, une des applications les plus célèbres de notre conscience de nous-mêmes, et qui est à la base de notre culture occidentale...
Ou sur "science sans conscience n'est que ruine de l'âme" de Rabelais...
Mais privilégie une de ton choix, préfère un peu l'originalité, une phrase sortie de tes références personnelles, même des choses beaucoup moins "philo"...

7

La conscience s'incarne-t-elle dans la culture ?

Ah! D'accord
Pour le III, j'ai pense a ''La conscience peut-elle etre independante de la culture?'' ou ''La conscience, etant libre, peut exister par elle-meme ou apparaitre a travers d'autres phenomenes?''

Maintenant je comprends mieux:
Par exemple: "Science sans conscience n'est que ruine de l'âme" disait Rabelais. Un chercheur, un mathematicien, enfin meme un conducteur de bus doit etre conscient de ce qu'il fait, sinon son travail ne sera pas efficace, et il pourra mettre d'autres individus en danger. C'est-a-dire que la conscience doit etre au niveau ''maximal'' pour creer (ou contribuer a creer) aussi une culture car la conscience est inseparable de la science. ''

Qu'est ce que vous pensez de cette accroche?

8 (Modifié par Jehan 31/12/2016 à 13:26)

La conscience s'incarne-t-elle dans la culture ?

Même si c'est possible et toléré, je ne te conseille pas ici de faire ta troisième partie sous forme de question, mais bien à trouver une vraie troisième partie affirmative, qui soit la réponse à la question que j'avais posée. Donc réponds-y! Si tu y tiens vraiment, garde ce que tu as fait, mais mets-le sous une forme affirmative plutôt.

Pour l'accroche, je trouve ça mieux. Évite le "maximal" entre guillemets qui montre que ton expression n'est pas appropriée à une dissertation.

9 (Modifié par NotGenius 01/01/2017 à 20:31)

La conscience s'incarne-t-elle dans la culture ?

D'accord je comprends.
Donc pour la troisième partie, j'essaie de trouver quelque chose de logique, alors j'ai ça comme idée:
- "la conscience peut aussi s'incarner dans Dieu"
- "La conscience peut aussi s'incarner dans la scission entre Sujet et Objet"
- "La conscience peut aussi s'incarner dans l’intériorité"
- "La conscience peut aussi s'incarner dans la société dans laquelle nous vivons"
- "La conscience peut aussi apparaître comme propre de l'homme"
Est-ce à quoi vous pensiez? Je ne sais pas quelle idée est correcte et quelles faut-il plutôt rejeter...

La conscience s'incarne-t-elle dans la culture ?

À quoi oppose-t-on souvent la culture? Si l'on dit que quelque chose n'est pas culturelle on dit qu'elle est ?

Bien entendu, plusieurs plans sont possibles. Il peut pourtant être pertinent de penser à cette troisième partie en particulier.