1 (Modifié par Mirraia 28/11/2016 à 18:31)

Demande de traduction anglais-français

Bonjour,

Pourriez vous s'il vous plait dire la traduction correcte et complete littéraire des termes:

- We are committed to upholding the highest standards in all our business dealings
- Quotation request
- Purchase order
- Master Terms and Conditions

Je voudrais obtenir une opinion indépendante de l'experte de la langue française.

Merci beaucoup d'avance!

2 (Modifié par fidji45 30/11/2016 à 18:33)

Demande de traduction anglais-français

Bonjour

On pourra traduire par:

"nous nous engageons à maintenir des normes les plus élevées possibles  dans toutes nos négociations d'affaires"


"nous nous engageons à avoir une exigence élevée dans toutes nos négociations d'affaires"

Highest standards : signifie que l'entreprise (s'il s'agit d'une entreprise) s'efforcera d'avoir d'être la plus exigeante possible (donc se conformer à des critères/normes les plus exigeantes / strictes possibles.

Demande de traduction anglais-français

Merci beaucoup, fidji45!
Vous m'avez vraiment aidée!

Demande de traduction anglais-français

merci!
c'est très gentil

5 (Modifié par Hippocampe 01/12/2016 à 11:38)

Demande de traduction anglais-français

Moi aussi, je suis gentil :

Bonjour Mirraia,
Bonjour Fidji,

Je ne sais pas ce qu’il en est en Angleterre ou aux USA ou dans les pays où l’on parle anglais donc je ne sais trop ce qu’on y met dans le mot anglais « standard ». Et en France, la plupart des gens ne savent pas non plus ce qu’on entend dans le mot français « standard ».

Mais il y a des milieux, en France, où l’on fait gaffe à ce que veulent dire les mots français « standard » et « norme ». En France, si l’on s’y connaît, on ne considère pas standard et norme comme synonymes. La plupart des gens ignorent la différence. S’ils se posent la question, ils pourront aller sur le site de traduction Reverso (celui que j’utilise et que je viens d’aller voir) et verront que standard peut être traduit par norme alors que c’est faux. Donc Fidji est toute pardonnée. D’autant qu’elle a bien traduit le reste (si je puis en juger). Mais si les dicos déconnent, on n’est pas sorti de l’auberge.

Une norme est un standard mais un standard n’est pas forcément une norme. C’est une histoire de qualiticiens ou de gens faisant appel de temps à autre à des qualiticiens ou de gens que leurs engagements ont mis dans l’obligation de faire appel à des qualiticiens. Et ceux qui connaissent, au travail, des qualiticiens savent qu’on s’amuse avec eux autant qu’avec les comptables.

En gros, quelle est la différence ?

Un standard est une façon de travailler. Si par exemple un éditeur de logiciels fait en sorte que ses raccourcis-clavier soient ctrl-a, ctrl-c, ctrl-v etc. l’éditeur applique le standard (la façon de faire) de Microsoft pour ses raccourcis. Mais personne ne saura dans quelle mesure l’éditeur utilise les raccourcis de Microsoft, à moins de s’y coller et de tout vérifier.

Une norme est également une façon de travailler mais qui est vérifiée par une entité compétente en la matière. La norme la plus connue est ISO 9000 qu’on appelle éventuellement ISO 9001 car une norme contient des explications, des conseils… et des obligations vérifiables par un professionnel de la chose. Tout ça se présente sous la forme de différents documents : ISO 9000, ISO 9001, ISO 9002… C’est le document ISO 9001 qui contient la longue liste des engagements qu’on prend, c’est le document de référence. Pour la norme ISO 14000, les engagements sont dans le doc ISO 14001, pour la norme 21 000, ils sont dans le doc 21 001 etc. Quand une entreprise veut obtenir la certification ISO 9000 (ce qui l’aidera à trouver des clients), elle fait venir des qualiticiens et on passe une semaine ou un an à mettre en place des façons de travailler. Ensuite on fait venir d’autres qualiticiens, d’entités qui sont reconnues par je ne sais plus quoi comme pouvant attester que l’entreprise travaille effectivement en appliquant les règles indiquées par le doc ISO 9001. Ensuite, un an après, ils reviennent vérifier rapidement et grosso modo qu’on travaille toujours conformément à la norme. Ensuite, un an après, ça recommence. Ensuite, au bout de trois ans, il faut tout recommencer car une certification n’est valable que pour trois ans (du moins certaines d'entre elles). Il y a alors un gros travail pour voir si on peut renouveler la certification. Pour d’autres types de norme (il n'y a pas que les normes ISO), les choses sont différentes mais l’idée de base est la même : un organisme officiel pond une norme ou une nouvelle version d’une norme existante et des gens vont attester que telle entreprise s’est mise en conformité avec cette norme. L’entreprise pourra alors en faire mention dans ses papiers et auprès de ses clients ou ses prospects. Bon, une entreprise peut tricher, peut faire certifier une petite partie de ses activité et laisser entendre qu’elle est entièrement certifiée… Je n’entre pas dans les détails. Une entreprise peut avoir des qualiticiens salariés à temps plein qui font en sorte de vérifier qu’elle suit ses engagements mais qui ne certifient rien, ce n’est pas leur rôle.

Donc, soit on bosse dans un milieu où on se fout de ce genre de choses et auquel cas on peut écrire n’importe quoi comme :
"nous nous engageons à maintenir des normes les plus élevées possibles dans toutes nos négociations d'affaires".
Ça en jette mais ça ne veut rien dire. Essayez d’ailleurs d’expliquer précisément cette phrase, histoire de vous amuser et montrez-nous le résultat pour qu’on s’amuse aussi.
La traduction de Fidji est bonne (si elle utilise le mot standard), c’est la phrase à traduire qui déconne, ou plutôt son ou ses auteur(s). À moins que cette phrase floue ne soit là que pour faire croire à des gens mal informés qu’elle suit des engagements de qualité.

Des entreprises certifiées peuvent mal travailler là où une entreprise non certifiée travaillera bien.

Donc, soit on bosse avec des gens concernés par les histoires de norme et d’engagement et auprès desquels, avec cette phrase, on montre d’emblée qu’on n’y connaît rien. On est alors mis de côté ou alors on peut tomber sur des gens qui sont contents d’avoir affaire à des gens qui ne s’y connaissent pas et qu’on pourra peut-être couillonner. Il se peut que l’entreprise X, certifiée, souhaitant travailler avec telle autre société Y, non certifiée, aide cette dernière à se faire certifiée ; soit on bosse avec des gens qui n'y connaissent rien et la vie est plus facile car c'est lourd de travailler en suivant des normes.

Un standard, lui, n’engage à rien, sauf à amuser les qualiticiens, ce qui est gentil pour eux car ils ne rient pas plus souvent que les comptables. Pour ceux qui n'ont pas la possibilité de s'amuser ainsi, ils n'ont qu'à regarder ce que les présidents de la république font, une fois élus, par rapport aux engagements qu'ils ont pris pendant la campagne électorale.

Demande de traduction anglais-français

Bonjour Hippocampe,

Merci beaucoup de votre aide! Moi aussi, je n'ai pas fait l'attention a la traduction du mot  "standard"


J'espére quelqu'un proposera aussi la traduction des termes:
- Quotation request
- Purchase order
- Master Terms and Conditions

Je demande la traduction sur le Forum littéraire français à cause d'avoir un dispute au sujet de la traduction des ces termes.

Merci d'avance!

7 (Modifié par fidji45 01/12/2016 à 12:50)

Demande de traduction anglais-français

Bonjour

La traduction que je vous ai proposée ne venait en aucun cas des traducteurs de langue mais de mes connaissances . J'ai proposé une traduction qui respectait la marge d'erreur possible , étant donné que le court texte n'est absolument pas contextualisé.

Je l'ai d'ailleurs indiqué . Il me semble facile de décider que j'ai raison si je remplace le mot normes par standards car absolument rien ne permet de dire cela de façon certaine.

J'ai également proposé une traduction plus légère qui contourne le terme "normes"

Hippocampe,

Nul besoin pour moi "d'en jeter " : il y a bien longtemps que ma formation et pratique de l'anglais ne sont plus discutées  par mes pairs.

Je ne prête pas le flanc aux discussions stériles(qui sont trop souvent présentes sur ce site au détriment de l'aide demandée.)

Ici il s'agit d'orienter au mieux vers une traduction et on arrive à parler des présidents pfff.......

Je m'étonne d'autre part que vous ne discutiez pas le "we are committed" qui prête à deux traductions possibles et opposées car là encore pas de contextualisation! Et je ne parle pas du mot "committed" (allez , c'est facile!)mais de la tournure de phrase en elle-même. Cela ne se trouvera pas dans les livres mais dans une pratique fine de la langue.

Je laisse donc à Hippocampe et à ses livres , le soin de traduire la suite.

8 (Modifié par Mirraia 01/12/2016 à 13:00)

Demande de traduction anglais-français

Chère fidji45,

Je vous demande sincerement de me pardonner de ma réplique maladroite!
Je ne voulais pas aucunement douter  votre traduction, d'autant plus que à mon cas "les normes" sont la traduction finale et complete, car il s'agit vraiment des normes dans le sens le plus large. Je voulais remarquer dans mon replique simplement le fait que moi personnelement je n'ai pas pensé de possible difference entre les "normes" et "standarts" auparavant.

Ne nous privez pas de votre amitié s'il vous plait!

9

Demande de traduction anglais-français

Mais qu'est-ce que j'ai dit de mal à ton sujet ???

10

Demande de traduction anglais-français

?????

"moi aussi je suis gentil" dixit Hippocampe pour entamer une longue discussion .....très longue... 

Je ne m'aventure jamais sur des terrains glissants que je connais mal et je ne commencerai certainement pas par donner un avis avec un telle "scène d'exposition"!!! puis à enchaîner par "je ne sais pas s'il y a une différence en anglais ou en américain (!) pour ces termes" mais alors je vais expliquer par le menu la différence en français;

Si vous n'êtes un spécialiste de la langue anglaise :stop!!
Si un jour on vous demande une dissertation (drôle?) sur ces mots en français ,vous pourrez reprendre votre ""œuvre"

N'étant pas certaine de vous connaître , le voussoiement me sied.

Le texte n'est pas contextualisé et le tout début est lui même sujet à deux interprétations très opposées.

D'où la deuxième version qui contourne la difficulté et que ne semblez pas avoir vue;
Je ne répondrai plus à vos interventions et vous laisse le soin d'aider cet étudiant

Etudiant (pardon j'ai oublié votre pseudo) : j'ai une messagerie personnelle en cas de panne sèche .