1 (Modifié par Titania91 11/11/2016 à 23:10)

Comment le conflit s'exprime-t-il dans ces textes ?

Bonjour à tous  ,
je suis en seconde générale, et j'ai un corpus de 3 textes :
- Molière, Le Tartuffe
- Molière, Le malade imaginaire
- Racine, Phèdre

Je dois répondre à la question suivante : "Comment s'exprime le conflit dans ces textes"
j'ai beaucoup de mal à comprendre les textes et encore moins trouver les deux axes demandés par la professeur.
Pouvez vous m'aider ?
merci,
cordialement Adrien.

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

2

Comment le conflit s'exprime-t-il dans ces textes ?

Bonsoir,

j'ai un corpus de 3 textes :
- Molière, Le Tartuffe
- Molière, Le malade imaginaire
- Racine, Phèdre

J'imagine que vous ne travaillez pas sur les pièces en intégralité
De quelles scènes s'agit-il ?

3 (Modifié par Adrien-DeLaCreuse 12/11/2016 à 09:38)

Comment le conflit s'exprime-t-il dans ces textes ?

Oui exactement ,

---- Pour "Le Tartuffe" de Molièrre :

Paix, dis-je.
Je sais bien quel motif, à l'attaquer, t'oblige.
Vous le haïssez tous, et je vois aujourd'hui,
Femme, enfants, et valets, déchaînés contre lui.
On met impudemment toute chose en usage,
Pour ôter de chez moi ce dévot personnage:
Mais plus on fait d'effort afin de l'en bannir,
Plus j'en veux employer à l'y mieux retenir;
Et je vais me hâter de lui donner ma fille,
Pour confondre l'orgueil de toute ma famille.

DAMIS
À recevoir sa main, on pense l'obliger?

ORGON
Oui, traître ; et dès ce soir, pour vous faire enrager.
Ah! je vous brave tous, et vous ferai connaître,
1130 Qu'il faut qu'on m'obéisse, et que je suis le maître.
Allons, qu'on se rétracte, et qu'à l'instant, fripon,
On se jette à ses pieds, pour demander pardon.

DAMIS
Qui, moi? de ce coquin, qui par ses impostures…

ORGON
Ah! tu résistes, gueux, et lui dis des injures?
Un bâton, un bâton.
(A Tartuffe.) Ne me retenez pas.

(À son fils.)
Sus, que de ma maison on sorte de ce pas,
Et que d'y revenir, on n'ait jamais l'audace.

DAMIS
Oui, je sortirai, mais…

ORGON
Vite, quittons la place.
Je te prive, pendard, de ma succession,
Et te donne, de plus, ma malédiction

---- Pour "Le Malade imaginaire" de Molière :

TOINETTE.— Une petite larme, ou deux, des bras jetés au cou, un «mon petit papa mignon»,
prononcé tendrement, sera assez pour vous toucher.

ARGAN.— Tout cela ne fera rien.

TOINETTE.— Oui, oui.

ARGAN.— Je vous dis que je n'en démordrai point.

TOINETTE.— Bagatelles.

ARGAN.— Il ne faut point dire «bagatelles».

TOINETTE.— Mon Dieu je vous connais, vous êtes bon naturellement.

ARGAN, avec emportement.— Je ne suis point bon, et je suis méchant quand je veux.

TOINETTE.— Doucement, Monsieur, vous ne songez pas que vous êtes malade.

ARGAN.— Je lui commande absolument de se préparer à prendre le mari que je dis.

TOINETTE.— Et moi, je lui défends absolument d'en faire rien.

ARGAN.— Où est-ce donc que nous sommes? et quelle audace est-ce là à une coquine de
servante de parler de la sorte devant son maître?

TOINETTE.— Quand un maître ne songe pas à ce qu'il fait, une servante bien sensée est en
droit de le redresser.

ARGAN court après Toinette.— Ah! insolente, il faut que je t'assomme.

TOINETTE se sauve de lui.— Il est de mon devoir de m'opposer aux choses qui vous peuvent
déshonorer.

ARGAN, en colère, court après elle autour de sa chaise, son bâton à la main.— Viens, viens,
que je t'apprenne à parler.

TOINETTE, courant, et se sauvant du côté de la chaise où n'est pas Argan.— Je m'intéresse,
comme je dois, à ne vous point laisser faire de folie.

ARGAN.— Chienne!

TOINETTE.— Non, je ne consentirai jamais à ce mariage.

ARGAN.— Pendarde!

TOINETTE.— Je ne veux point qu'elle épouse votre Thomas Diafoirus.

ARGAN.— Carogne!

TOINETTE.— Et elle m'obéira plutôt qu'à vous.

ARGAN.— Angélique, tu ne veux pas m'arrêter cette coquine-là?

ANGÉLIQUE.— Eh, mon père, ne vous faites point malade.

ARGAN.— Si tu ne me l'arrêtes, je te donnerai ma malédiction.

TOINETTE.— Et moi je la déshériterai, si elle vous obéit.

ARGAN se jette dans sa chaise, étant las de courir après elle.— Ah! ah! je n'en puis plus. Voilà
pour me faire mourir.

---- Pour "Phèdre" de Racine :

THÉSÉE.
Toujours les scélérats ont recours au parjure.
Cesse, cesse, et m'épargne un importun discours,
Si ta fausse vertu n'a point d'autre secours.

HIPPOLYTE.
Elle vous paraît fausse, et pleine d'artifice ;
Phèdre au fond de son coeur me rend plus de justice.

THÉSÉE.
Ah ! que ton impudence excite mon courroux !
HIPPOLYTE.
Quel temps à mon exil, quel lieu prescrivez-vous ?

THÉSÉE.
Fusses-tu par delà les colonnes d'Alcide,
Je me croirais encor trop voisin d'un perfide.

HIPPOLYTE.
Chargé du crime affreux dont vous me soupçonnez,
Quels amis me plaindront quand vous m'abandonnez ?

THÉSÉE.
Va chercher des amis, dont l'estime funeste
Honore l'adultère, applaudisse à l'inceste ;
Des traîtres, des ingrats, sans honneur et sans loi,
Dignes de protéger un méchant tel que toi.

HIPPOLYTE.
Vous me parlez toujours d'inceste et d'adultère !
Je me tais. Cependant Phèdre sort d'une mère,
Phèdre est d'un sang, Seigneur, vous le savez trop bien,
De toutes ces horreurs plus rempli que le mien.

THÉSÉE.
Quoi ! ta rage à mes yeux perd toute retenue ?
Pour la dernière fois ôte-toi de ma vue.
Sors, traître. N'attends pas qu'un père furieux
Te fasse avec opprobre arracher de ces lieux.

Merci
Adrien

4

Comment le conflit s'exprime-t-il dans ces textes ?

Pour commencer ...
Le conflit au théâtre passe par le dialogue et ce qui le caractérise : parfois répliques courtes, d'autres fois des tirades, le registre, le lexique ...
Il peut opposer des membres d'une même famille (ex : père et un fils, un maître et la servante , un mari et sa femme ...)

5 (Modifié par floreale 12/11/2016 à 18:29)

Comment le conflit s'exprime-t-il dans ces textes ?

Merci floreale,

Pour les deux axes demandées, je pense comme premier axe : je ne sais pas comment l'appeler mais montrer comme quoi dans les 3 textes un personnage essaye de convaincre un autre personnage, et comme deuxième axe : "La malédiction "

Est-ce que vous êtes d'accord avec moi ou non ?

Excusez moi pour le manque de compréhension.
Merci.

6

Comment le conflit s'exprime-t-il dans ces textes ?

Cerne bien le sujet : comment s'exprime le conflit ?