1

Dieu peut-il mourir ?

Bonjour je suis en terminale ES, et j'ai a faire un sujet de philosophie ..
Dieu peut-il mourir?

J'ai déjà pensé a faire un plan en deux parties, soit avec :
1/ Oui Dieu peut mourir --> un être vivant ayant existé
2/ Non Dieu ne pas mourir --> il n'a jamais existé, il est infini et eternel

Pourriez vous m'aider svp?

Dieu peut-il mourir ?

Bonjour.

Mais dans ton II, en disant qu'il est infini et éternel... tu n'affirmes pas pour autant qu'il n'existe pas !

3 (Modifié par fidji45 07/11/2016 à 13:24)

Dieu peut-il mourir ?

bonjour,

Devant tes propositions de réponse , (et tout en étant d'accord avec la contradiction soulevée par Jehan), je me demande comment tu vas argumenter ces deux parties.

Quelques pistes à explorer

-de quel "Dieu" s'agit-il (quelle est ou sont les religions concernées)?

-si Dieu peut mourir , c'est qu'il a été vivant (l'a t-il été ?, quelles traces indiscutables a t-il laissées?)

-Dieu  existe-t-il vraiment  (le pari de Pascal sur Dieu)

-je vois un autre sujet; Pour un croyant, Dieu existe, mais ce croyant peut un jour perdre la foi et dans ce cas Dieu peut-il mourir (pour le croyant lui-même, qui cesse alors de croire en lui)

-un être humain vit et meurt : si l'on prend l'exemple du Dieu chrétien :il a envoyé son fils sur terre qui est mort sur la croix pour expier les fautes des hommes il y a près de deux millénaires . Jésus est mort sur la croix mais Dieu ?Un Dieu "peut-il " mourir ; sa mort ne mettrait-elle pas fin à la croyance ,à une religion? La "raison d'être" de Dieu n'est-il pas d'être immortel, au-dessus de la vie des êtres humains qui ne sont que de passage ....

-Dieu n'est-il pas ainsi par son immortalité, à travers les croyances que sont les religions, notre garantie d'être à notre tour accueillis à ses côtés et ainsi d'exister par delà la mort ,d'être nous aussi immortels?

-La promesse de la vie dans l'au-delà ne nous aide t-elle pas à surmonter la mort d'êtres chers (avec l'espoir d'être réunis un jour?)Ceci pose la question de l'utilité de la croyance de l'immortalité de Dieu.

-si Dieu ,qui est présenté comme un être supérieur ,peut mourir, nous n'avons plus "l'espoir" de l'immortalité et quel sens prenne alors nos propres vies? Qu'en pensent les non -croyants?

Il me paraît important  se pencher sur les différentes religions monothéistes , se demander s'il existe des "preuves" de Dieu sur terre, s'interroger sur les autres religions ,sur les athées et les libres penseurs . Tenter de faire le tour de la question des religions et de leur Dieu ou dieux .

Encore ne fois le sujet n'est pas "Dieu est-il mortel" mais PEUT -il mourir : la foi ,la croyance que Dieu existe (non pas sur terre mais au ciel) ne maintient-elle un certain ordre au sein nos sociétés ? La crainte d'être rejeté par un Dieu "tout puissant" a t-elle toujours  la même valeur ?
-s'interroger sur les sociétés qui se sont appuyées (ou s'appuient encore) sur la crainte de Dieu (enrichissement de l'Eglise, poids politique incontestable ; légitimité des rois "de droit divin" par exemple.....)


Le but de la philosophie n'est pas tant d'apporter des réponses définitives ,que d'interroger notre monde.

Dieu peut-il mourir ?

Et d'abord, que recouvre le mot Dieu ?

Dieu peut-il mourir ?

Bonjour,

La mort s’entend comme la fin de la vie. Si cette définition nous est connue de tous, elle peut être élargie.  Dans le sens philosophique elle a une notion divers : par ex. Platon l’a ainsi définie comme le terme d’une vie terrestre et l’accès à un monde idéal. Epicure l’a défini  comme la dissolution de l’âme et du corps,bien qu'il était atheïste. La mort comme un fait sans aucune cause ontologique.
Dieu était la besoin humaine d'accomplir un monde qu' il serai parfait, ne manque de rien,d' être en assurence de la vivre,s'intégrer activement dans l'ordre.
Dieu se tait.
Dieu se tait,pas seulement à les grandes tragédies publiques,même encore aux privées ,les plus petites.
Tous et toutes nous cachons un petit dieu en nous.
L'âme est éternelle,elle est d'énergie.L'âme spirituelle conduit nos rêves,nos vies.
L'âme arrête d'être énergie,pas lorsque le corps disparait mais quand les rêves et les espoirs décèdent.
Après tout ça dieu aussi ,caché dans à chacun de nous.

Bonne journée.