1

La sagesse du roman est différente de celle de la philosophie...

Bonjour, J'ai une dissertation sur une citation de Milan KUNDERA à faire mais je n'y arrive pas. Commencé par l'entrée en matière que je n'arrive pas à faire. Pouvez-vous m'aidez svp

Citation :

" La sagesse du roman est différente de celle de la philosophie . Le roman est né non pas de l'esprit théorique mais de l'humour. (...) L'art inspiré par le rire de Dieu est par son essence, non pas tributaire mais contradicteur des certitudes idéologiques. A l'instar de Pénélope, il défait pendant la nuit la tapisserie que des théologiens des philosophes, des savants ont ourdie la veille "

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

2

La sagesse du roman est différente de celle de la philosophie...

Bonsoir,

Commence par analyser le sujet pour dégager les notions en jeu.
Kundera essaie de définir les contributions de la philosophie et du roman à la sagesse.
La sagesse est ici un art de vivre, la faculté de s'adapter au monde dans lequel nous vivons.
La philosophie manie des idées, des concepts, bâtit des théories.
Le roman décrit la vie, ne cherche pas à l'expliquer, mais produit un guide de survie, tente de rendre l'existence supportable en ne la prenant pas trop au sérieux. Il est plus concret...
Voilà ce qu'il faut commenter ou discuter selon la consigne qui suit la citation.

3 (Modifié par 29/10/2016 à 00:42)

La sagesse du roman est différente de celle de la philosophie...

Je commence à y voir plus clair
Merci

J'ai fait mon intro mais la problématique et le plan c'est compliquée

Je ne sais pas si je me concentre sur la sagesse du roman ou je sur le roman d'abord .. Je suis un peu perdue

Toutes aides est à prendre
Merci d'avance

4 (Modifié par 29/10/2016 à 07:01)

La sagesse du roman est différente de celle de la philosophie...

Bonjour,

Le sujet porte sur la sagesse du roman.
Ce qui est à discuter est l'efficacité ou la finalité de l'argumentation indirecte.
Pour simplifier la philosophie (ou l'essai) se mesure au roman.
Il te faut donc dans une première partie expliquer et commenter le propos de Kundera dans une autre ou  le discuter suivant la consigne.

Bonjour,

Le sujet ne concerne que la sagesse du roman.
Dans une première partie, il te faut expliquer les propos de Kundera, puis les commenter ou les discuter selon la consigne.
Pour simplifier il y a opposition sur la finalité et l'efficacité de l'argumentation directe (philosophie, essai) et indirecte (récit romanesque).

La sagesse du roman est différente de celle de la philosophie...

J'ai fait mon intro mais la problématique et le plan c'est compliquée

Ah bon ? mais l'introduction formule la problématique et annonce le plan. Vous ne pouvez pas faire l'introduction tant que vous n'avez ni l'un ni l'autre !


La citation est tirée de l'Art du roman où Kundera met en lumière ce qui fait la spécificité du roman.

6

La sagesse du roman est différente de celle de la philosophie...

Bonjour ,

Pour ma deuxième partie ; je dois mettre en avant les contributions du roman et de la philosophie à la sagesse ?
Quel exemple puis-je donner ?

7

La sagesse du roman est différente de celle de la philosophie...

Ton devoir porte sur la contribution du roman.
Kundera parle de "contradicteur des certitudes idéologiques".
Par exemple tu peux montrer comment le Candide de Voltaire défait les thèses leibniziennes sur l'ordre du monde, le Voyage au bout de la nuit de Céline remet en cause le nationalisme, le colonialisme, le capitalisme, idéologies qui gouvernent le début du XXe siècle...

8 (Modifié par bea139715 06/11/2016 à 22:27)

La sagesse du roman est différente de celle de la philosophie...

Merci beaucoup

Néanmoins , la troisième partie la ' synthèse ' est-ce qu'elle doit être un bilan ou un avis sur la citation ou autre .. ?

9

La sagesse du roman est différente de celle de la philosophie...

Il est difficile de répondre sans connaître le mouvement général de ton devoir.

Un parcours possible :
1 - expliquer comment Kundera voit la contribution du roman à des leçons de vie : le récit est un antidote aux idéologies.
2 - Mais cette action correctrice ne passe pas forcément par l'humour ou la contradiction. Certains romanciers nous présentent directement une forme de reportage, c'est le réalisme. Ou se mettent au service d'une idéologie comme le naturalisme (l'hérédité, l'influence du milieu...) Nous avons là des romans sérieux, voire didactiques.
3 - dépassement : demandons-nous vraiment aux romans de nous éclairer sur la vie ? la fiction romanesque est trop souvent une illusion manipulatrice éloignée de notre expérience. Le plus important ne serait-il pas le plaisir apporté par la fréquentation d'univers personnels fortement typés et donc remarquables ?

10

La sagesse du roman est différente de celle de la philosophie...

Ah oui je vois