Question de versification / comment te dire adieu

Bonjour,
J'ai une question sur la typologie de rime de la chanson de Serge Gainsbourg "Comment te dire adieu". Par exemple :

Sous aucun prétex
-te, je ne veux
avoir de réflex
-es malheureux.

J'aurais aimé savoir si ce type de rime avec la césure en milieu de mot, "ex" ici, fait l'objet d'une définition "officielle" ou si elle est juste qualifiée techniquement en littérature française...

Bref merci pour tout aide !

Question de versification / comment te dire adieu

Curieuse transcription ! N'est-ce pas plutôt :

Sous aucun prétexte je ne veux
Avoir de réflexes malheureux,
Il faut que tu m'expliques un peu mieux
Comment te dire adieu.

Question de versification / comment te dire adieu

Cette transcription respecte la diction de Gainsbourg, laquelle est traditionnelle en chanson avant d'être revisitée par le rap.

4 (Modifié par Jehan 14/10/2016 à 12:42)

Question de versification / comment te dire adieu

Chez Brassens, on trouve fréquemment des rimes de ce genre :

Et l'on courut à toutes jam-
bes quérir une bière, mais...
Comme on était légers d'argent,
Le marchand nous reçut à bras fermés.

(Grand-Père)


Quand on est un sa-
ge et qu'on a du sa-
voir-boire
On se garde à vu'
En cas de soif u-
ne poire

(Le Vin)


Si tu fais ta cour,
Tâch' que tes discours
Ne l'agacent.
Sois poli, mon gars,
Pas de geste ou ga-
re à la casse.

(Le bistrot)


Laissons le champ libre à l’oiseau,
Nous serons tous les deux priso-
nniers sur parole

(...)
L'encre des billets doux pâlit
Vite entre les feuillets des li-
vres de cuisine

(La non-demande en mariage)


La petite presqu'îl'
Où jadis bien tranquill'
Moi je suis né natif
Soit dit sans couillonnad'
Avait le nom d'un ad-
jectif démonstratif

(Jeanne Martin)

Mais j'ignore si ce type de rime a un nom spécial.