Concordance des temps avec "si"

Bonsoir à toutes et à tous,

J'ai lu les deux phrases suivantes sur Internet et à mes yeux, il y a une erreur de concordance des temps. Qu'en pensez-vous?

1 Vous pouvez laisser les réserves dans le fonds de pension, sans qu'elles soient reprises dans la couverture décès si vous veniez à disparaître avant d'avoir atteint l'âge auquel vous pouvez demander votre capital pension conforme

2 Cette solution est déconseillée, car vos héritiers ne recevront rien du fonds de pension si vous veniez à décéder prématurément.

Spontanément, j'aurais employé le présent, à savoir "si vous venez à disparaître/décéder".

MErci d'avance

Concordance des temps avec "si"

Ces imparfaits expriment une hypothèse.

Concordance des temps avec "si"

Le présent ne serait-il pas préférable, car si je ne m'abuse, la règle est la suivante:

Si + présent, futur/présent.
si + imparfait, conditionnel.

Non? Merci

Concordance des temps avec "si"

Les concordances ne sont pas aussi rigoureuses dans l'usage. L'emploi de l'imparfait rend ici moins brutale l'expression de l'hypothèse.

Concordance des temps avec "si"

ok merci;)

Concordance des temps avec "si"

Bonjour à toutes et à tous,

Une petite question me turlupine : étant en train de rédiger une lettre, j'ai eu un instant une question concernant la concordance des temps et je suis allé vérifier le tout sur internet (et en particulier sur ce forum même). Néanmoins, les réponses trouvées n'ont pas semblé sonner "juste" lorsque je les appliquais à mon cas d'espèce.

Je vous présente la phrase et vous demande de bien vouloir m'aider à trouver la bonne concordance :

"En conclusion, vous saviez parfaitement quel était le but de l’opération et si, par une politique de vente qui vous serait propre et en totale contradiction avec tout le reste des acteurs du marché, vous souhaitiez absolument que nous transformions les produits chez votre prestataire conventionné, il faudrait le dire clairement"

Les verbes en gras me laissent pantois !

Je trouve que cette phrase sonne totalement "faux" mais selon les règles de la concordance avec le si à savoir :

si + présent -> futur simple (ou présent)
si + imparfait -> conditionnel présent
si +plus-que-parfait -> conditionnel passé

A l'oreille, je dirais la phrase devrait être comme suit :
"En conclusion, vous saviez parfaitement quel était le but de l’opération et si, par une politique de vente qui vous serait propre et en totale contradiction avec tout le reste des acteurs du marché, vous souhaitiez absolument que nous transformions les produits chez votre prestataire conventionné, il eût fallu le dire clairement"

Merci de bien vouloir me dire quel est le bon choix mais surtout pourquoi 

En vous remerciant pour votre temps.

Bonne journée.

7 (Modifié par herodote92 09/12/2019 à 16:47)

Concordance des temps avec "si"

La phrase me paraît particulièrement tordue et ambigüe, mais :
- l'imparfait après le "si" exprime en principe une hypothèse, pas un passé. Ex : Si vous aviez de l'argent (en ce moment), vous m'en donneriez.
- toutefois, ici, on dirait qu'il s'agit d'un souhait dans le passé (à cause notamment de la proposition initiale : vous saviez que...), mais alors ce serait plutôt : si vous aviez souhaité
- et si c'est un souhait dans le passé, ce serait en théorie, effectivement, "eût fallu" mais aussi " que nous transformassions"
- sauf que de nos jours, plus personne ne dit "eût fallu" ou "transformassions". On dirait plutôt "aurait fallu" et "transformions".

De plus, le "par une politique de vente qui vous serait propre, etc." ajoute encore de la complexité.

Vu la complexité de la chose, je préconiserais de faire des phrases plus courtes et plus simples (et plus "modernes"). Par exemple :

"Peut-être avez-vous une politique de vente qui vous serait propre (...) ? Au cas toutefois où vous auriez souhaité nous faire transformer les produits (...), il aurait mieux valu le dire clairement".

ou (si hypothèse présente - mais cela ne semble pas être le cas) :
"Au cas où vous souhaiteriez nous faire transformer les produits (...), il vaudrait mieux le dire clairement".

Concordance des temps avec "si"

Si l'on simplifie en ôtant  la partie entre virgule cela donne selon moi :
"En conclusion, vous saviez parfaitement quel était le but de l’opération et si vous souhaitiez (vouliez) absolument que nous transformions les produits chez votre prestataire conventionné, il fallait le dire clairement"

9

Concordance des temps avec "si"

C'est le "si vous souhaitiez" qui me tracassait, mais je crois que j'ai trouvé la réponse dans le CNRTL (article "si"). Il semble s'agir, dans le cas du potentiel du passé, de la "potentialité épistémique" (on formule "une hypothèse sur le passé", en "ignorant actuellement si cette hypothèse était vérifiée"). Avec cet exemple grandiose :
"Pourtant si elle avait un amant, cette femme, il avait bien raison de la battre, son mari... − Il n'avait pas raison, mais c'est une excuse pour lui" (Aragon ; ouf, heureusement qu'il a précisé...)

Donc, "si vous souhaitiez" serait correct dans ce sens. Mais comme dit, la phrase finale paraît si lourde et complexe qu'il vaudrait probablement mieux la reformuler en la tronçonnant.