11

"Car en effet", "comme par exemple"

"Car en effet"  Oui mon prof de 4 éme  n'aimait pas du tout. 50 ans plus tard, je suis encore choqué par l'emploi de ces deux mots côte à côte ! Bien que cela ne soit pas la plus grave incivilité faite à notre langue. On est quand même loin du fameux "au jour d'aujourd'hui" qui écorche.

"Car en effet", "comme par exemple"

Tarte à la crème des puristes, "au jour d'aujourd'hui" est désormais un pléonasme d'instance  assumé comme tel  (registre plaisant et un poil ironique ) plutôt qu'un signe d'ignorance grossière de la langue.