1

Licence de philo ou philo histoire pour intégrer une grande école ?

Bonjour à tous,

Je sors d'une khâgne spé histoire-géo assez moyenne, je ne me suis pas, pour diverses raisons, donné au maximum. Je termine toutefois l'année avec la moyenne partout sauf en langue et géographie. Mes notes au concours sont assez mauvaises, sauf en philo où j'ai eu 12.
Grâce aux équivalences, j'ai la possibilité de m'inscrire en L3 de philo et d'histoire. Je m'inscris en philosophie, c'est certain, mais pour l'histoire, j'hésite encore.

Mon projet de master n'est absolument pas arrêté, j'hésite encore entre des travaux d'éthique/épistémologie sur le transhumanisme, ou l'histoire du libéralisme.
J'aimerais pouvoir poursuivre mes études, si possible, à l'ENS (ULM ou Lyon), à l'ehess, sciences po Paris (en théorie politique) ou encore dans une université étrangère (les programmes des universités américaines, bien évidemment, me séduisent, mais également les universités de Shanghaï, Singapore ou Edinburgh).

J'ose imaginer que mes chances d'intégrer une de ses écoles sont fort maigres. Aussi, je me demande s'il ne vaut pas mieux tout miser sur la philo, en prenant une L3 simple, afin d'y avoir les meilleurs résultats possibles; ou s'il est pertinent d'essayer de diversifier son profil avec une L3 d'histoire. j'ai entendu que les doubles profils pouvaient être mieux valorisées (même si je me doute qu'un véritable double profil serait plutôt sciences dures/ sciences sociales...)

De plus, les débouchés professionnels étant assez réduits dans ces filières, l'idée de tout miser sur la philosophie afin de maximiser mes chances aux concours capes/agreg me semble devoir être considérée.

Je m'en remets donc à vos avis, expériences et commentaires.

Bien cordialement.

Licence de philo ou philo histoire pour intégrer une grande école ?

Bonjour golden rush,

Difficile de te répondre. Il faudrait que tu réfléchisses plus largement à ce que tu veux faire : si tu veux préparer l'agrégation, ça ne sert à rien de te disperser et il n'y a pas de nécessité d'aller à l'étranger ni dans une grande école. Si au contraire, tu veux faire de la recherche, il faut voir si tu vises la France (auquel cas, en philosophie il y a peu d'espaces où l'agrégation n'est pas nécessaire) ou l'étranger. Dans les deux cas, un séjour à l'étranger peut être un atout.

J'aurais tendance à dire qu'une double licence philosophie-histoire n'a pas suffisamment de poids pour le travail que ça va te demander. En soi, tout khûbe qui a une sous-admissibilité ou mieux a une double-équivalence (qui soit n'est pas une double-licence, mais enfin), donc ça tu auras du mal à faire la différence sur ça, surtout que, comme tu le dis, ce sont deux matières proches. Une excellente L3 avec un bon projet de recherche, en revanche, ça peut jouer.

Mais ça n'est que mon avis.

3 (Modifié par latucancita 03/09/2016 à 21:04)

Licence de philo ou philo histoire pour intégrer une grande école ?

Je rejoins Artz sur le dernier point, en particulier en ce qui concerne l'EHESS qui n'accorde à ma connaissance quasi aucune importance au dossier en général, mais choisit vraiment ses étudiants sur leur projet de recherche ! (mais c'est évidemment à vérifier !)

4

Licence de philo ou philo histoire pour intégrer une grande école ?

Merci de vos réponses,

J'ai vu un certain nombre de masters qui m’intéressaient, notamment celui-ci (http://www.lse.ac.uk/study/graduate/tau … ences.aspx), qui mêle philosophie et sciences sociales. Je n'arrive pas à deviner s'il est préferable, pour un tel master, d'opter pour la double licence (et donc montrer son implication dans les sciences sociales), ou bien se focaliser sur la philosophie, le master étant avant tout un master.. de philosophie.

Licence de philo ou philo histoire pour intégrer une grande école ?

Je pense que, là encore, ça a peu d'impact. En effet, beaucoup de licences anglaises sont pluri-disciplinaires (ex : à Oxford, ça correspondrait à Philosophy Politics & Economics) donc ça ne t'aidera pas forcément à te distinguer. Peut-être vaut-il mieux se spécialiser dans une licence pour obtenir les meilleurs résultats possibles sauf si tu penses que pour élaborer ton projet tu as besoin (pas sur le papier, mais réellement dans ton parcours intellectuel) d'une formation en sciences sociales ?

Autre chose : si tu veux postuler pour l'Angleterre, je te conseille vraiment de multiplier les candidatures. Si c'est Londres qui t'intéresse, au même niveau que la LSE tu as au moins UCL et King's College. Dans le reste du pays, tu as Cambridge et Oxford, pour les plus connues. Mais tu peux aussi considérer l'Ecosse voire même l'Irlande (je pense à Trinity College, par exemple).

Il faut aussi réfléchir aux bourses possibles pour te financer (que ça soit dans les universités ou au niveau national ou encore à des bourses privées) ou à d'autres possibilités (crédits), sauf si bien sûr, tu as déjà les moyens financiers nécessaires. Surtout, si tu as besoin de ces bourses, pense en amont.