1

Orthographe : les pièges à éviter

Bonsoir,

Vu (pas à la télé) sur le Journal du Net quelques pages pour réviser rapidement quelques règles orthographiques.
Voilà pour vos devoirs de vacances !   

Au programme :

Bonne lecture !

Orthographe : les pièges à éviter

Bonsoir Cyril,

Lu !

Merci Cyril !

Muriel


P.S. : J'aurais fait une faute ici ! :

» Les quatre heures que j'ai passé dans la circulation.
(Il n'y a pas d'accord ici car c'est un complément circonstanciel de temps sans préposition et non un COD)
http://www.journaldunet.com/management/ … voir.shtml

... j'aurais accordé avec "quatre heures"... 

Orthographe : les pièges à éviter

Oui merci Cyril !
Muriel, si t'aurais fait la fôte, c'est qu't'aurais oublié ton quatre-heures 

Orthographe : les pièges à éviter

" les quatre heures que j'ai passé"

En quoi ne peut-on faire un C.O.D. de "quatre heures"?
Personnellement je ne peux voir un C.C de temps dans cette expression, celle-ci ne situant pas le moment de ces "quatre heures " par rapport à un référentiel commun.
De plus je ne vois pas de préposition impliquant un C.C de temps.
Je ferai donc bel et bien de "quatre heures" un C.O.D. et j'accorderai.

Diriez-vous, dans cette expression " les quatre villes que j'ai passées" que ville est un C.C de lieu?

De plus imaginons cette phrase:
" A quatre heures, dans quatre heures donc, je passerai quatre heures à traverser ce bras de mer."

Sincèrement, peut-on donner la même valeur et donc la même fonction grammaticale aux groupes "à quatre heures"et "dans quatre heures" d'une part et "quatre heures" d'autre part?
Evidemment non.
Autre exemple:
" Les quatre heures que j'ai données à cet élève ont été fructueuses."
Le don nécessite un objet que l'on donne, n'est-ce-pas?

"Quatre heures" avec ou sans préposition introductive peut être considéré comme un objet, qui parle de temps, certes, mais d'abord un objet.
De plus:
Supprimons le mot quatre, qui n'a ici qu'un rôle d'adjectif, que nous reste-t-il?
" les heures que j'ai passées..." ou "les heures que j'ai passé"?
En quoi le mot "heures" peut-il être C.C. de temps, et suffit-il de supprimer un adjectif pour transformer la fonction d'un mot?

Enfin, tout complément circonstanciel est par définition supprimable:
peut-on supprimer "quatre heures" dans "les quatre heures que j'ai passées", ou dans "j'ai passé quatre heures.."?

Non, car il s'agit d'un complément essentiel et non d'un complément circonstanciel.

Orthographe : les pièges à éviter

En effet Lebeau, limpide explication, j'adopte 

Orthographe : les pièges à éviter

Bonjour,

Pour cet autre exemple :

Attention  au piège ! On écrira : « Les trois heures qu'il a marché, dormi ». « Trois heures » est un complément circonstanciel de temps (sans préposition), non un complément d'objet direct.

Source : http://www.langue-fr.net/Accord-du-participe-passe

... je suis d'accord, parce qu'on pourrait dire :
- Il a marché pendant trois heures.
Et on ne pourrait pas dire :
- Les trois heures, il les a marché(--).
De même, on ne pourrait pas dire :
- Les trois ont été marché(--) par lui.

Pour l'exemple qui nous pose problème :

Les quatre heures que j'ai passé dans la circulation.

On ne peut pas dire :
- J'ai passé pendant quatre heures dans la circulation.
Mais on peut dire :
- Les quatre heures, je les ai passées dans la circulation.
Ainsi que :
- Les quatre heures ont été passées par moi dans la circulation.

C'est ce que je ressens... peut-être à tort.

Muriel

Orthographe : les pièges à éviter

Bonjour

Avec le verbe marcher qui est intransitif, il ne peut y avoir de COD et donc il reste invariable.

Pour le verbe dormir, il peut être intransitif ou transitif direct quelquefois : Il est grognon, car il n’a pas dormi sa nuit.

Quant à la phrase "Les quatre heures que j'ai passé dans la circulation." je ne vois pas de CC,

et j'écris : Les quatre heures que j'ai PASSEES dans la circulation.


@