De nombreux doutes sur la poursuite de mes études.

Coucou,

Je suis nouvelle sur le forum, alors j'espère que je l'utilise de la bonne manière.
Je vais donc vous exposez mon problème, ou mes doutes tout simplement.

Je suis une toute nouvelle bachelière ! Fin je veux dire par là que j'ai obtenu mon bac cette année haha.

L'année prochaine j'entre en fac, et plus précisément en fac de lettre littérature à La Sorbonne.
Mon but étant jusque là d'être professeur de français en lycée ou en université.
Malheureusement à force d'écouter des commentaires de toute part à propos de ce que je veux faire plus tard, j'ai de plus en plus de doutes qui se forment dans mon esprit.

J'aimerai donc savoir, si il est pas possible de changer de licence si celle que je suis cette année ne plait me pas.

Je m'explique, si je rentre dans ma fac de lettre et qu'à la fin du premier semestre je me rends compte que ça ne me plait pas du tout, pensez-vous qu'il est possible que je change de licence ? Que je me retourne vers une fac de droit par exemple ?

voilà merci !

De nombreux doutes sur la poursuite de mes études.

Il existe certaines passerelles, mais c'est à voir au cas par cas. Pour reprendre ton exemple, de lettres à droit ça semble difficile...
Dis toi que dans le pire des cas, tu "perds" un ou deux ans en te réorientant à bac+0, et que ce n'est vraiment pas grave... (et c'est tout à fait possible, dans n'importe quelle filière non sélective !) Par "perdre" j'entends commencer à travailler un an plus tard. Mais tu auras gagné des connaissances dans un autre domaine.
Si jamais tes doutes ne concernent que les commentaires extérieurs, et non ta propre motivation qui vient de ton goût pour la littérature, il est très probable que tu vas t'éclater l'an prochain et que toute interrogation se sera miraculeusement volatilisée.

De nombreux doutes sur la poursuite de mes études.

Breath,

Quelles sont exactement vos sources d'inquiétude en ce qui concerne les études de lettres et le métier d'enseignant ? Si vous acceptiez de nous en dire un peu plus, nous pourrions peut-être essayer de vous rassurer.

C'est une bonne chose d'écouter les gens autour de soi. Cependant, beaucoup parlent des études de lettres et du métier d'enseignant sans les connaître véritablement, ou sans en connaitre les différents aspects. Or, ce forum est fréquenté par beaucoup d'étudiants, d'enseignants en exercice ou d'enseignants à la retraite. Vous pourrez donc y trouver d'autres éléments de réponse.

Je vous souhaite bonne chance dans la suite de votre parcours.

4

De nombreux doutes sur la poursuite de mes études.

Quels commentaires entends-tu autour de toi ?

5 (Modifié par Ammy 11/07/2016 à 08:56)

De nombreux doutes sur la poursuite de mes études.

Si tu aimes vraiment les lettres et que tu te sens la "vocation" d'être enseignant, c'est actuellement accessible au niveau du capes (question taux de réussite dans notre matière). Oui on rencontre des difficultés dans le métier et ça va pas s'arranger vues les différentes réformes catastrophiques qui se succèdent actuellement. Mais sauf exception on aime encore vraiment notre métier. Le salaire n'est pas mirobolant mais il est correct et ne peut pas baisser ni disparaître (par les temps qui courent c'est précieux !). Et c'est un métier qui laisse quand même du temps libre pour pratiquer les activités qui nous intéressent...
Si en revanche si tu n'es pas sûr de vouloir enseigner et que d'autres métiers liés au droit t'intéressent, c'est une autre histoire. Je pense qu'actuellement plus que jamais il faut avoir un vrai désir d'enseigner et de transmettre pour s'épanouir dans ce métier.