1

Conseils pour mieux écrire (enseignement supérieur)

Bonsoir,

Jamais avant l'entrée dans l'enseignement supérieur un professeur ne me fit remarque quant à ma prose. Mais cette année d'hypokhâgne m'a alourdi d'un complexe handicapant, je trouve constamment mon écriture trop peu à la hauteur des attentes : pas assez claire, pas assez de cohésion et un je-ne-sais-quoi qui me donne l'impression de ne pas écrire conformément au style attendu en dissertation. Or, si les professeurs soulignent lors des corrections les défauts orthographiques et grammaticaux évidents, ils ne prodiguent aucun conseil pour "polir" son écriture et la rendre plus académique.

Auriez-vous des conseils pour écrire plus clairement, aller à l'essentiel plus directement en dissertation, écrire de manière plus structurée, bref, acquérir le style universitaire ?

Conseils pour mieux écrire (enseignement supérieur)

Il est difficile de répondre à ta question puisque l’on n’a qu’un faible aperçu de ta prose. Elle n’a d’ailleurs pas l’air incohérente.   Est-ce toi qui trouves ton écriture lourde ou bien tes professeurs ?

Pour écrire de façon claire, il me semble qu’il faut :
– privilégier les phrases courtes et simples ;
– privilégier les phrases actives ;
– éviter les redondances ;
– éviter les informations accessoires ;
– utiliser les connecteurs logiques à bon escient.
Je ne connais pas le style universitaire que tu évoques, mais peut-être faut-il que tu te penches sur le lexique que tu emploies.

Avoir une pensée structurée aide à délivrer un message de façon claire et directe, mais l’inverse est aussi valable. Si tu écris des phrases courtes en évitant les redondances, tu te forceras à avoir une vision nette et synthétique.

3

Conseils pour mieux écrire (enseignement supérieur)

Clovochylatte a écrit :

Jamais avant l'entrée dans l'enseignement supérieur un professeur ne me fit remarque quant à ma prose. Mais cette année d'hypokhâgne m'a alourdi d'un complexe handicapant, je trouve constamment mon écriture trop peu à la hauteur des attentes : ?

Cette phrase, par exemple, est maladroite (style lourd, alambiqué) : 

=> Jamais avant l'entrée dans l'enseignement supérieur un professeur ne me fit de remarques quant à ma prose. Mais lors de cette année d'hypokhâgne, j’ai pris conscience d’un lourd handicap : je trouve mon écriture trop peu à la hauteur des attentes.

Le reste du message est très correct.