Apprenons-nous mieux dans notre langue maternelle ?

Bonjour à tous,

Je n'ai fais pas d'études littéraires, mais je m'intéresse à la pédagogie en générale.

Je lis des cours techniques, et travaillant dans l'aviation, je me dois de connaître l'anglais suffisamment (général et technique) pour travailler en sécurité.

J'ai des livres de cours, en anglais donc et français également.

Ma question qui se trouve dans le titre du topic est toute simple ; je me demandais si on apprenait mieux dans sa langue maternelle ?

Après des recherches sur Google, je me tombe toujours sur les mêmes sujets "comment apprendre une langue étrangère" etc, mais je ne trouve pas d'articles sérieux, de recherches, concernant l'apprentissage quelconque d'une matière mais dans une autre langue.

Malgré que je puisse comprendre deux langues, je me demande néanmoins si le cerveau enregistre mieux dans sa propre langue et donc sa façon de pensée.

Ainsi, concernant l'apprentissage, est-il préférable d'étudier la matière en français d'abord, afin de  bien maîtriser un concept et ensuite le faire en anglais ou juste traduire certains mots clés par exemple, ou bien carrément se lancer dans les cours anglais... ? Les deux façons engendrent-elles les mêmes résultats?

Je suis preneur si vous avez des articles, liens, sur ce sujet.
Ce n'est pas peut être pas le forum pour ça, mais surement que certains ici se passionnant pour la pédagogie ont un élément de réponse

Si je lance ce sujet aussi, c'est que souvent on nous bassine de ne pas étudier dans un centre de formation français, mais de s'expatrier en Angleterre afin d'étudier l'aéronautique en anglais, en immersion.

Merci !

Apprenons-nous mieux dans notre langue maternelle ?

Bonjour Guitel,

L’un des points non négligeables est de définir quelles sont ta ou tes langues d’apprentissages. Ces derniers varient aussi : apprentissages scolaires, ménagers, sportifs, etc. Je suppose qu’il s’agit pour toi du français.
En effet, pour certaines gens la langue d’apprentissage ne correspond pas à la langue maternelle (par exemple, berbérophone « natif » avec l’arabe comme langue d’apprentissage scolaire écrit et oral).

En supposant que le français est à la fois ta langue maternelle et ta langue d’apprentissage commune, il va de soi que l’apprentissage dans une autre langue (l’anglais, ici, pour toi) sera plus compliqué, au départ.
Si cette autre langue est celle de référence concernant le sujet à apprendre, il semble intéressant de l’utiliser. Plus tu fréquenteras l’anglais, plus son apprentissage et celui du sujet étudié seront aisés.

L’immersion totale est très intéressante, et souvent efficace, pour apprendre dans la langue. Mais, ce n’est pas le seul moyen. On peut très bien s’immerger qu’à travers un type d’apprentissage.
Ainsi, beaucoup de contemporains apprennent l’anglais ou autres à travers un domaine spécifique et deviennent très à l’aise (parfois même de parfaits allophones) pour écrire, comprendre, etc. quand il est question du domaine particulier, celui qui a été le siège de leur apprentissage. Cependant, ils se trouvent parfois en difficulté face à la langue usuelle, notamment face au lexique et à la syntaxe orale.

La façon d’apprendre une nouvelle langue est, me semble-t-il, tributaire du fonctionnement de l’individu, surtout chez l’adulte. Certains préfèrent apprendre en lisant, d’autres en parlant, etc.
Quant au cerveau, il intègre tous types d’apprentissage. Fais-lui confiance !
Je côtoie des personnes qui maîtrisent parfaitement au moins trois langues. Il est bien compliqué pour eux de dissocier leur langue « native » des autres langues qu’ils performent aujourd’hui, surtout lorsque les connaissances culturelles liées à ces langues sont aussi maîtrisées.

Ma réponse est vague et conceptuelle. Cela manque de pragmatisme.
Il y a, sur ce forum, des personnes certainement plus compétentes que moi sur le sujet. J’espère qu’ils te répondront et corrigeront mes éventuels errements.