2 511

Sens d’une phrase

Bonjour.

«Et je fermais les yeux obstinément
Comme un qui ne peut s'endormir»

«Comme un» veux dire «comme quelqu'un»? C'est usuel en français, dire «comme un»? Ou c'est un jeux de Garneau?

http://francais.agonia.net/index.php/po … tranquille

2 512 (Modifié par Jehan 09/11/2019 à 23:16)

Sens d’une phrase

Bonsoir.

C'est relativement usuel, ce n'est pas une fantaisie de l'auteur.
Ici, un est pronom indéfini.

UN, onglet "pronom".
https://www.cnrtl.fr/definition/un

1. Un(e) qui. Bélier, viens ici. Souffle sur ce petit homme pour qu'il soit, comme toi, un qui mène, un qui va devant, non pas un qui suit (Giono, Gd troupeau, 1931, p. 266):
Ce n'était pas une qui éclatait de rire dans l'obscurité ni une qui montrait son genou sous la table ni une qu'on pouvait voir à la rivière; ce n'est pas elle qui au bal aurait dansé plus de trois fois, ou encore avec un autre que son frère pour cavalier! (Jouve, Scène capit., 1935, p. 10.)
− [En fonction de compl. déterminatif] Dans l'ombre, Julia imite la longue et lente respiration d'une qui dort, paisible (Giono, Gd troupeau, 1931, p. 222).Frédéric a la gueule d'un qui veut faire le salut de son âme (Vailland, Drôle de jeu, 1945, p. 15).
2. Un(e) qui..., c'est/c'était...Une qui était enragée contre Angélique, c'était la petite Mme Migeon. (Aragon,Beaux quart.,1936,p. 128).

2 513 (Modifié par Hippocampe 09/11/2019 à 23:55)

Sens d’une phrase

https://zupimages.net/up/19/45/lsvc.jpg

2 514 (Modifié par rial 15/11/2019 à 16:50)

Sens d’une phrase

Merci.

2 515 (Modifié par Jehan 24/11/2019 à 13:10)

Sens d’une phrase

Bonjour.

Quel est le sens de cette phrase, s'il vous plaît ?

En matière judiciaire , la morale a souvent le visage des évidences trop faciles
et les oripeaux de la présomption de culpabilité .

Merci d'avance.

2 516 (Modifié par Jehan 24/11/2019 à 14:33)

Sens d’une phrase

En matière judiciaire la présomption d'innocence est la règle.
Je comprends ceci : La morale est subjective, et la part d'émotionnel qu'elle renferme peut vite laisser place à une présomption de culpabilité.

2 517

Sens d’une phrase

Je ne comprends pas la réponse de Paulang. Quel rapport avec la citation complète ?

Me Dupont-Moretti explique que « la procédure pénale est un outil commun au procureur, au juge et à l'avocat. Elle protège les libertés individuelles, interdit aux magistrats et aux policiers de se transformer en justiciers du Far West, et permet de conduire un coupable à la condamnation dans le respect de ses droits. Je comprends qu'on puisse être choqué d'apprendre que tel dealer présumé a été remis en liberté parce qu'un procès-verbal a été mal rédigé ou qu'un magistrat a oublié de renouveler le mandat de dépôt, mais seule une procédure irréprochable rend la peine sinon juste, du moins justifiée. Du droit, rien que du droit. Parce qu'en matière judiciaire, la morale a souvent le visage des évidences trop faciles et les oripeaux de la présomption de culpabilité ».

https://blogavocat.fr/space/florise.gar … 98938bde69

2 518

Sens d’une phrase

Pourtant je suis assez d'accord avec la formulation de Paulang. Il faut s'en tenir à des procédures légales irréprochables en laissant de côté l'aspect émotionnel de notre "morale" commune qui peut nous conduire à condamner par avance celui que l'on considère comme "le mauvais", "le coupable" "l'immoral" avant même d'avoir pris la peine d'analyser objectivement les faits et les preuves. Moretti défend souvent cette idée.

2 519

Sens d’une phrase

Bonjour.

«Comme cette partie de plaisir durait pour chacun d’eux deux étés et trois hivers, cherchez après le sommeil et le bureau le loisir et l’heure d’être un homme.»

Je ne comprends pas porquoi le «cherchez» ici. C'est comme une ordre au lecteur?

2 520

Sens d’une phrase

Bonsoir,

Ici, c'est l'ironie mordante qui domine.
La "partie de plaisir" désigne les horaires de bureau qui écrasent les employés.
L'impératif a sans doute ici une valeur interrogative satirique : dans ces conditions, comment chercher un peu de temps libre pour être un homme et non un esclave ?