Verhaeren, L'aube, l'ombre, le soir, l'espace et les étoiles...

Bonjour à tous!
Je suis nouvelle sur ce site et me suis inscrite car j'ai besoin d'aide. J'ai un examen oral en Français cette semaine et j'ai un mal fou à trouver des figures de style dans ce texte, alors que je me doute qu'il doit y en avoir énormément...
Voici le poème:

L'aube, l'ombre, le soir, l'espace et les étoiles,
Ce que la nuit recèle ou montre entre ses voiles,
Se mêle à la ferveur de notre être exalté.
Ceux qui vivent d'amour vivent d'éternité.

Il n'importe que leur raison adhère ou raille
Et leur tende, debout, sur ses hautes murailles,
Au long des quais et des havres ses flambeaux clairs ;
Eux, sont les voyageurs d'au delà de la mer.

Ils regardent le jour luire de plage en plage,
Très loin, plus loin que l'océan et ses flots noirs ;
La fixe certitude et le tremblant espoir
Pour leurs regards ardents ont le même visage.

Heureux et clairs, ils croient, avec avidité ;
Leur âme est la profonde et soudaine clarté
Dont ils brûlent le front des plus hautains problèmes ;
Et pour savoir le monde, ils ne scrutent qu'eux-mêmes.

Ils vont, par des chemins lointains, choisis par eux,
Vivant des vérités que renferment leurs yeux
Simples et nus, profonds et doux comme l'aurore ;
Et pour eux seuls, les paradis chantent encore.

J'ai trouvé la comparaison à "comme l'aurore" et je pense que "tremblant espoir" est une oxymore, mais je n'arrive pas à expliquer pourquoi. C'est tout, je suis bloquée là 

Merci d'avance si quelqu'un répond!

2

Verhaeren, L'aube, l'ombre, le soir, l'espace et les étoiles...

Non, "tremblant espoir" n'est pas une oxymore, raison pour laquelle vous ne parvenez pas à l'expliquer. On peut avoir un maigre espoir, c'est le cas ici. Ce ne sont pas des termes antithétiques.

Cherchez encore !

Verhaeren, L'aube, l'ombre, le soir, l'espace et les étoiles...

En fait, pour le "tremblant espoir", c'est ma prof qui m'avait laissé entendre que c'était une oxymore, raison pour laquelle je n'arrive pas à l'expliquer...

4

Verhaeren, L'aube, l'ombre, le soir, l'espace et les étoiles...

L'aube, l'ombre, le soir, l'espace et les étoiles,
Ce que la nuit recèle ou montre entre ses voiles,
Se mêle à la ferveur de notre être exalté.
Ceux qui vivent d'amour vivent d'éternité.

vers 1 : énumération (à qualifier)
vers 2 : la nuit et ses voiles : métaphore
vers 4 : sorte de parallélisme

5

Verhaeren, L'aube, l'ombre, le soir, l'espace et les étoiles...

Eh bien, je ne suis pas d'accord avec votre prof.

6

Verhaeren, L'aube, l'ombre, le soir, l'espace et les étoiles...

Ne dit-on pas UN oxymore ?

7 (Modifié par elina28 13/06/2016 à 17:13)

Verhaeren, L'aube, l'ombre, le soir, l'espace et les étoiles...

Déjà merci à vous deux!

Je suis d'accord avec vous, je ne comprenais pas pourquoi elle pensait que c'était un oxymore, ça me rassure que je ne suis pas la seule à ne pas comprendre.

Edit: Vous avez raison, c'est bien masculin!

8

Verhaeren, L'aube, l'ombre, le soir, l'espace et les étoiles...

Pour faire chic , utilisez le terme grec "oxymoron", masculin.