"Ainsi de" pour démarrer une phrase non verbale

Bonjour,

Je suis en train de terminer la rédaction d'un mémoire et deux de mes gentils correcteurs m'ont fait remarquer que la deuxième phrase ci-dessous était syntaxiquement incorrecte.

"Texte et images se répondent. Ainsi du numéro réalisé par l’ours et qui n’est révélé que par l’image."

Pourtant persuadé d'avoir déjà rencontré ce genre de phrases, j'en viens à douter... Quelqu'un saurait-il m'éclairer ?

Il me semble qu'introduire une phrase non verbale par "Ainsi de" pour illustrer l'affirmation précédente par un exemple est possible, non ? Selon moi, c'est comme si on élidait "Il en est" de la phrase "Il en est ainsi du numéro réalisé par l'ours et qui n'est révélé que par l'image."

D'avance, merci beaucoup pour vos réponses !

2

"Ainsi de" pour démarrer une phrase non verbale

2. Loc., emplois ell.
a) Il en est ainsi « cela se passe de cette manière »; il en est ainsi de ... « il en va de même » et les tours ell. (et) ainsi..., ainsi de ..., ainsi du reste, ainsi des autres choses, ainsi de tout (de tout ainsi) :
http://www.cnrtl.fr/definition/ainsi

Ce n’est donc pas incorrect.
Cependant, peut-être vaut-il mieux éviter cette tournure elliptique, surtout dans un écrit académique et a fortiori si deux correcteurs l’ont signalée (bien qu’à tort) comme erronée.
(Sinon (il en est) ainsi de signifie apparemment plutôt il en va de même que c'est le cas pour - qui me semble être ce que tu souhaites dire dans ta phrase. Bon, la nuance est ténue.)

3

"Ainsi de" pour démarrer une phrase non verbale

Je pense que non seulement le tour est correct, mais il a parfaitement sa place dans un écrit académique... puisque l'Académie connaît ce tour :

Parfois ellipt. Tout est fragile et éphémère ; ainsi de nous. Il en fut ainsi de votre père ; ainsi de vous. Ainsi des autres choses, ainsi du reste.

Et il a bien le sens voulu pour un exemple.
Le fait que deux correcteurs ne connaissent pas ce tour est un peu triste.

Exemples d'utilisation :

Si l’Occident a fini par diviser les arts du spectacle en genres séparés et autonomes, les formes non occidentales ont souvent préservé l’union de tous les arts (théâtre, musique, danse) en un spectacle total. Mais les passerelles se font de plus en plus présentes, mettant en œuvre une certaine porosité des genres : ainsi du Tanztheater de Pina Bausch, des mises en scène d’opéra de Strehler ou de Chéreau.
http://www.dhta.ens.fr/spip.php?article286

Je m'en suis donc tenu à la seule consultation de quelques sermons déterminants dans le calendrier de Calvin. Ainsi du dernier qu'il prononça avant le déclenchement de la fièvre quarte, vraisemblablement une attaque de tuberculose. Ainsi du sermon qu'il fit une fois guéri.
https://books.google.fr/books?id=bswTCw … mp;f=false

4 (Modifié par Katioucha 13/06/2016 à 16:10)

"Ainsi de" pour démarrer une phrase non verbale

Je suis d'accord avec vous lamaneur, d'ailleurs les auteurs cités par le TLFi font partie des grands.
Et je suis partisane - vous l'avez peut-être perçu ici et là au gré de mes interventions - d'une langue qui ne s'arrête pas à celle du registre soutenu, bien au contraire !
Cependant, ce n'est pas non plus la peine de froisser des correcteurs - même ignorants (voire justement parce qu'ils sont ignorants !!!) - au risque de perdre des points (moi je trouve ça hyper débile ce genre de susceptibilités, mais ce n'est pas parce que je trouve ça débile qu'elles n'en sont pas pourtant autant hyper fréquentes).
À Raoul de voir s'il a affaire à des correcteurs intelligents !

5

"Ainsi de" pour démarrer une phrase non verbale

Katioucha, parions qu'ils ne sont pas intelligents  Il faut toujours écouter le correcteur. Les susceptibilités sont aisément froissées... 

"Ainsi de" pour démarrer une phrase non verbale

"Texte et images se répondent. Ainsi du numéro réalisé par l’ours et qui n’est révélé que par l’image."

C'est le point, uniquement le point qui a gêné vos correcteurs !
Remplacez-le par un point et virgule, et ils seront contents :
"Texte et images se répondent ; ainsi du numéro réalisé par l’ours et qui n’est révélé que par l’image."

7 (Modifié par Jehan 13/06/2016 à 18:00)

"Ainsi de" pour démarrer une phrase non verbale

Pas si sûr. Si l'on tolère le point avant Il en est ainsi de, je ne vois pas pourquoi il serait forcément proscrit avant Ainsi de, la tournure elliptique correspondante.

"Ainsi de" pour démarrer une phrase non verbale

Je ne parle pas proscription et tolérance ! je cherche à comprendre ce qui a pu heurter des censeurs. La lecture des exemples affichés ici m'a fait penser que c'était le point qui ne leur revenait pas : il n'y a qu'un seul point dans tout le corpus d'exemples.

"Ainsi de" pour démarrer une phrase non verbale

Les correcteurs de Raoul44 ont trouvé cela "syntaxiquement incorrect", selon ses termes...
Ont-il pu considérer un point au lieu d'un point-virgule "syntaxiquement incorrect" ?

10

"Ainsi de" pour démarrer une phrase non verbale

Syntaxe = construction des phrases. Point = phrase. Donc, oui, la syntaxe peut être concernée.