21 (Modifié par ladouce 08/06/2016 à 23:37)

Fonction du mode indicatif

[…] Si je travaillais bien […]
  si bien sûr que c'est l'imparfait Jehan considère la phrase dans son aspect conditionnel  puisqu'elle commence par "si....

22 (Modifié par Jehan 08/06/2016 à 23:39)

Fonction du mode indicatif

Oui,  l'imparfait après "si" n'a pas la valeur temporelle qu'il a à l'indicatif, il a une valeur modale de conditionnel.
On écrirait d'ailleurs, en supprimant le "si" : Je travaillerais bien, j'aurais des diplômes.
Autre exemple :
Si tu étais gentil, tu irais faire les courses = Tu serais gentil, tu irais faire les courses.

23 (Modifié par Pizak 08/06/2016 à 23:39)

Fonction du mode indicatif

Voilà la bonne explication 

24 (Modifié par manuelre01 09/06/2016 à 14:45)

Fonction du mode indicatif

Jehan a écrit :

Oui,  l'imparfait après "si" n'a pas la valeur temporelle qu'il a à l'indicatif, il a une valeur modale de conditionnel.
On écrirait d'ailleurs, en supprimant le "si" : Je travaillerais bien, j'aurais des diplômes.
Autre exemple :
Si tu étais gentil, tu irais faire les courses = Tu serais gentil, tu irais faire les courses.


Ok super, tout pile ce que je cherchais !

Merci 

ladouce a écrit :

[…] Si je travaillais bien […]
  si bien sûr que c'est l'imparfait Jehan considère la phrase dans son aspect conditionnel  puisqu'elle commence par "si....


Merci Ladouce , aussi avec votre permission, voyons si j'ai bien tout compris (avec le complément d'un ouvrage).

Ce qui est dit dans un ouvrage à propos de l'imparfait précédé de la conjonction "si", c'est que l'imparfait prend la valeur du futur, voici l'exemple présenté par cet ouvrage:

[…] Si tu m'accompagnais demain, ça me rendrait un grand service. […]

accompagnais:imparfait, rendrait:conditionnel

Maintenant, en préservant l'imparfait et le conditionnel, je souhaite remplacer "ça" par "tu", et si je ne me trompe pas, cela donne ceci :

[…] Si tu m'accompagnais demain, tu me rendrait un grand service. […]

En gardant le conditionnel nous obtenons bien "rendrait"une fois de plus, et non pas "tu me rendra" du futur.

Comment expliquer que le conditionnel fonctionne dans cet exemple et pas dans la phrase suivante :
(Et donc le conditionnel dans ce cas de figure a une valeur de futur aussi ?)

[…] Si tu travaillais bien demain, tu auras des diplômes. […]
[…] Si tu travaillais bien demain, tu aurais des diplômes. […]

Désolé d'insister     , c'est que j'en ai ras la casquette de pas réussir les dictées et mes rédactions

Merci encore.


(je ne devrai pas ouvrir un nouveau sujet qui parle du conditionnel ? Car là je parle plus de l'indicatif mais du conditionnel  )

25 (Modifié par Jehan 09/06/2016 à 18:38)

Fonction du mode indicatif

Maintenant, en préservant l'imparfait et le conditionnel, je souhaite remplacer "ça" par "tu", et si je ne me trompe pas, cela donne ceci :

[…] Si tu m'accompagnais demain, tu me rendrait un grand service. […]

En gardant le conditionnel nous obtenons bien "rendrait"une fois de plus, et non pas "tu me rendra" du futur.

Comment expliquer que le conditionnel fonctionne dans cet exemple et pas dans la phrase suivante :

[…] Si tu travaillais bien demain, tu auras des diplômes. […]
[…] Si tu travaillais bien demain, tu aurais des diplômes. […]

Si tu m'accomp...  tu me rendrait...  Oui  mais attention à la personne (tu): […] Si tu m'accompagnais demain, tu me rendrais un grand service. […]

Le conditionnel fonctionne tout aussi bien dessous, mais peut-être n'ai je pas compris votre souci.
[…] Si tu travailles bien, demain tu auras des diplômes. […]
[…] Si tu travaillais bien, demain tu aurais des diplômes. […]
Et pour reprendre la transformation Jehan : Tu travaillerais bien, demain tu aurais des diplômes.
Il me semble bien que la virgule est mieux venue devant demain.