À moins que ce ne soit / à moins que ce soit

J'ai un doute sur l'utilisation de la négation dans cette phrase :

"J'étais en haut d'une montagne. À moins que ce ne soit un souvenir inventé de toutes pièces" ou bien "À moins que ce soit un souvenir inventé de toutes pièces"

Merci de votre aide !

À moins que ce ne soit / à moins que ce soit

Au voix, c'est un ne explétif.

3 (Modifié par Spalding 23/04/2016 à 06:40)

À moins que ce ne soit / à moins que ce soit

Les deux formulations sont valables, avec ou sans le "ne" explétif (facultatif). C'est juste une question de style littéraire.

Petite remarque pour Anne : on ne dit pas "Au voix", mais "À la voix". En effet, "voix" est féminin, pas masculin.

4

À moins que ce ne soit / à moins que ce soit

Et que veut dire "à la voix" ?

5

À moins que ce ne soit / à moins que ce soit

Cela veut dire "en écoutant", "oralement".

À moins que ce ne soit / à moins que ce soit

C'était évidemment au choix. Certains manquent d'imagination face à une coquille. 

7 (Modifié par Spalding 23/04/2016 à 08:56)

À moins que ce ne soit / à moins que ce soit

Il faut bien sûr choisir entre le "ne" explétif et son absence ! Je ne vois pas très bien l'intérêt de dire "Au choix".

Par contre, "À la voix" apporte une information nouvelle. Il n'est pas en effet absurde de juger que le "ne" explétif rend la phrase en question plus agréable à entendre.

À moins que ce ne soit / à moins que ce soit

Quelle est alors l'utilité de préciser que le ne explétif est facultatif ?

À moins que ce ne soit / à moins que ce soit

C'est drôle, vous avez le même type de réactions que les savants face à un locus incertus des manuscrits : mais là, l'auteur a réagi en établissant la vérité, ce qui n'arrive jamais avec les auteurs antiques (c'est bien dommage  )
Eh bien malgré tout, je me range à l'avis de Spalding et je propose de restituer "à la voix" dans le texte original.
C'est cela la paléographie ! 

10 (Modifié par Spalding 23/04/2016 à 09:10)

À moins que ce ne soit / à moins que ce soit

J'ai seulement voulu dire à Ladea qu'il n'existe pas de réponse grammaticale à sa question, le "ne" explétif étant facultatif.

Son choix ne peut donc être que subjectif. Il/Elle doit choisir ce qui lui plait le plus, pour le style littéraire ou à l'écoute. Et si rien ne lui parait évident, ce sera au hasard !