Doit-on attendre nécessairement de la poésie qu'elle nous surprenne ?

Bonjour,
Je suis en première et j'ai un sujet de dissertation à réaliser pendant les vacances.

Sujet : doit-on attendre nécessairement de la poésie qu'elle nous surprenne ?

N'étant pas très bonne en français et n'ayant pas fait grand chose en seconde (professeur très souvent absent), je ne sais pas comment faire une dissertation et je suis coincee malgré toutes les méthodes que j'ai pu trouver sur internet....

Si vous pouviez m'aider, je suis preneuse...
Merci

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

2

Doit-on attendre nécessairement de la poésie qu'elle nous surprenne ?

Cherche d'abord les différents sens de "surprendre".

Doit-on attendre nécessairement de la poésie qu'elle nous surprenne ?

Je l'ai fait...
J'ai trouvé 4 sens:
1) prendre sur le fait
2) découvrir
3) étonner
4) arriver sans être attendu

Je ne sais pas trop quoi faire à partir de cela...

Doit-on attendre nécessairement de la poésie qu'elle nous surprenne ?

Essaie de voir dans quelle mesure les sens 3 et 4 pourraient s'appliquer à la poésie...

5

Doit-on attendre nécessairement de la poésie qu'elle nous surprenne ?

La poésie peut nous prendre ou nous surprendre ...

Il arrive que la poésie, que le poète nous prennent par surprise, nous étonnent :

par cette façon de dire l'indicible, de changer notre regard
par des images nouvelles qui animent notre imagination
par un autre langage, une autre écriture, la polysémie des mots

mais

La poésie peut aussi nous rassurer

par sa musique, son rythme
par un univers qui nous convient, les thèmes chers à un poète
par des vers connus et liés, dans notre mémoire, à des moments précis

Doit-on attendre nécessairement de la poésie qu'elle nous surprenne ?

Exemple de poème qui surprend pour sa fin : Le dormeur du Val de Rimbaud

Doit-on attendre nécessairement de la poésie qu'elle nous surprenne ?

Merci beaucoup pour toutes vos aides..

J'aurai d'autres petites questions..

Dans la méthode de ma prof, il est écrit amener le sujet et ensuite choisir une problématique. Mais le sujet qu'elle nous a donné n'est pas une problématique ?

et en ce qui concerne le plan, elle nous a demandée de faire un plan dialectique de  préférence.

I- Certes, la poésie peut nous surprendre
II- Néanmois, il n'est pas nécessaire car elle a d'autres objectifs

Est-ce que ce plan conviendrait à cette dissertation ?

8

Doit-on attendre nécessairement de la poésie qu'elle nous surprenne ?

Oui.

Doit-on attendre nécessairement de la poésie qu'elle nous surprenne ?

Dans la méthode de ma prof, il est écrit amener le sujet et ensuite choisir une problématique. Mais le sujet qu'elle nous a donné n'est pas une problématique ?

Vous le dites vous-même : c'est un sujet. Pour dégager une problématique (problématiser, en langue de bois) il faut chercher un problème, une contradiction.
Ou elle vous saute aux yeux, ou vous la dégagez au terme de votre recherche d'exemples et d'arguments. La problématique, c'est le fil conducteur de votre développement, elle est indispensable pour rédiger mais elle ne se trouve pas forcément d'emblée.

10 (Modifié par Chor30 07/04/2016 à 14:35)

Doit-on attendre nécessairement de la poésie qu'elle nous surprenne ?

Pour mon gd I je pense que ca devrait aller si je trouve encore des exemples... cependant mon gd II est trop léger je trouve...