1

Rôle de la sensibilité du moi chez les romantiques

Bonsoir,

Je me pose une question et j'aimerais bien avoir des réponses. Pour vous quel est le rôle de la sensibilité du moi chez les romantiques? La sensibilité tourne naturellement l'homme vers lui même, ce qui explique l'égocentrisme des auteurs du XIXè?

2

Rôle de la sensibilité du moi chez les romantiques

Après le siècle de la raison, place aux émotions.

3 (Modifié par Euphoriane 01/04/2016 à 15:09)

Rôle de la sensibilité du moi chez les romantiques

Oui , avant , c'était le classicisme avec les fameuses tragédies et les contraintes des trois unités (temps , lieu , action).

4

Rôle de la sensibilité du moi chez les romantiques

Plutôt le Siècle des Lumières avec les excès de la raison.
Par rapport au classicisme, le romantisme cherche plutôt à réhabiliter la passion et à se rebeller contre la contrainte des règles.

5 (Modifié par Euphoriane 02/04/2016 à 12:19)

Rôle de la sensibilité du moi chez les romantiques

Le Siècle des Lumières vient pratiquement en même temps que le classicisme , non ??

En fait , c'est quoi le classicisme mis à part la contrainte des règles ?

Certes , le 18ème siècle parlait du pouvoir de la raison pour lutter contre l'aliénation mentale faite par l’Église inquisitrice , mais la plupart des auteurs était plutôt en faveur de l’abandon de la religion (athéisme ) et la séparation entre l'église et l'état  . Aussi , l'émergence du courant rationaliste avec le rejet de toute explication métaphysique , accentue la notion de raison .

6

Rôle de la sensibilité du moi chez les romantiques

Le classicisme correspond au Grand siècle, le siècle de Louis XIV.
Il est caractérisé par le rejet des passions, le sens de la mesure, la morale de l'"honnête homme", l'économie des moyens, les modèles pris dans l'Antiquité, le respect des règles...
Le Siècle des Lumières n'a pas lutté contre "l'aliénation mentale faite par l'Eglise inquisitrice". Cette expression est erronée. Les philosophes ont attaqué, au nom de la Raison, les vérités révélées de la religion, l'obscurantisme et l'intolérance au risque de se montrer eux-mêmes intolérants.

7 (Modifié par Euphoriane 02/04/2016 à 13:54)

Rôle de la sensibilité du moi chez les romantiques

D'accord !

Le classicisme est le 17ème siècle .

Par contre , que veux-tu dire par ces expressions "la morale de l'honnête homme" (l'homme bon , pieux ) et "" l'économie des moyens (limiter sa consommation ) "" ?

Le Siècle des Lumières n'a pas lutté contre "l'aliénation mentale faite par l'Eglise inquisitrice". Cette expression est erronée.

Pourtant , dans beaucoup de livres , cette idée est souvent reprise 

8 (Modifié par Jean-Luc 02/04/2016 à 14:40)

Rôle de la sensibilité du moi chez les romantiques

Pour l'honnête homme regarde ce lien
https://www.wikiwand.com/fr/Honn%C3%AAte_homme
Pour l'économie des moyens, voir l'Art poétique de Boileau, une illustration de cet idéal est la tragédie racinienne.
Enfin "aliénation mentale" signifie folie. L'idée que tu souhaitais partager est exprimée correctement dans ma phrase suivante : " Les philosophes ont attaqué, au nom de la Raison, les vérités révélées de la religion, l'obscurantisme et l'intolérance au risque de se montrer eux-mêmes intolérants".

9 (Modifié par Euphoriane 04/04/2016 à 16:12)

Rôle de la sensibilité du moi chez les romantiques

J'ai bien saisi pour l'expression "d’honnête homme" mais pas pour l'autre expression .

Voici ce que j'ai trouvé sur Boileau :

Pour Boileau, l’art tend selon la doctrine classique à réaliser un idéal de vérité que l’on peut atteindre par la voie de la raison, et par l’imitation des anciens.   La pureté de la langue, le naturel de l’expression, l’économie des moyens sont les principales valeurs esthétiques du classicisme. Le poète s’appuie sur les écrivains de l’antiquité et se querelle avec les écrivains modernes.http://www.hugobe.net/net/amsili/docs/bio_Boileau.html



       Par contre , Hugo n'est pas vraiment pour l'abandon de toutes les règles classiques (par l'imitation des Anciens ) ,mais pour l'expression du "moi" , grâce au lyrisme (expression des sentiments )  .

Est-ce l'une des principales caractéristiques du mouvement romantique ??  Renier le passé pour laisser place à la créativité , à l'imagination .