1

Les accents en poésie

Bonjour,

En ce moment je m'amuse à étudier le rythme de plusieurs poèmes. J'ai lu que le rythme dépendait des accents toniques et que ces derniers étaient placés soit sur la dernière syllabe d'un mot quand le moment ne se termine pas par un "e", soit sur l'avant-dernière quand c'est le cas.
Mais pour ce vers :

Les rayons pâles et frais des anges sélènes

Faut-il mettre la coupe après "rayons" auquel cas on aurait du 4/3/2/3, ou après le "pâ" de "pâles"?
J'aurais une autre question aussi : dans un alexandrin, on a au minimum 3 coupes n'est-ce pas? Et on peut très bien en avoir plus de 4 comme dans ce vers :

Et, cherchant dans les flots une route inconnue (1/2/3/3/3)

?

Merci d'avance pour votre aide

2 (Modifié par Jehan 24/03/2016 à 17:11)

Les accents en poésie

Les rayons pâles et frais des anges sélènes

Faut-il mettre la coupe après "rayons" auquel cas on aurait du 4/3/2/3, ou après le "pâ" de "pâles"?

Si l'on met la coupe après "rayons" et après "frais", cela donne plutôt du 3/4/5.
Accents toniques en gras.
Les rayons /pâles et frais /des anges sénes
lé-ré-yon / pâ-le-zé-frai / dé-zan-ge-sé-lèn(e)

Dans un vers, il y a des accents principaux et des accents secondaires...
Et le nombre d'accents est assez subjectif.

On peut bien sûr multiplier les coupes et marquer davantage d'accents...
On parle alors d'alexandrins disloqués.

3

Les accents en poésie

D'accord merci 

Donc si je veux, je peux couper comme ça :

Les rayons pâ/les et frais/ des an/ges sélènes. ?

Les accents en poésie

Mais cela ne correspond guère aux accents d'une diction normale, qui est plutôt celle que j'ai déjà indiquée : Les rayons /pâles et frais /des anges sélènes