On n’a de prise sur les passions que par les passions

Salut à tous,

J'ai une dissertation à faire sur le sujet suivant :
"On n’a de prise sur les passions que par les passions ; c’est par leur empire qu’il faut combattre leur tyrannie, et c’est toujours de la nature elle-même qu’il faut tirer les instruments propres à la régler. »


Je ne suis pas certain de comprendre vraiment le sujet...
Pour ma problématique, j'aurais mis : "Comment maîtriser/vaincre ses passion ?", mais j'ai l'impression que c'est trop général !



Merci d'avance

2

On n’a de prise sur les passions que par les passions

Bonsoir,

Comment analyses-tu le sujet ?
Essaye de définir les termes qui te paraissent les plus importants, ensuite seulement tu pourras trouver la problématique.

D'autre part, la problématique doit mettre en évidence un paradoxe. Aussi, en philosophie, les probl"matiques du type "Comment..." / "En quoi..."... sont-elles, il me semble, de mauvaises idées

Je me tiens à ta disposition, et essaierai de t'aider du mieux que je peux dans la limite de mes capacités

Cordialement.

PS : C'est de Rousseau, la citation Ca aide !

On n’a de prise sur les passions que par les passions

Cette phrase tirée de l'Emile de Rousseau va dans le sens de l'idée qu'il se fait de l'impuissance de la raison à venir à bout des mauvaises passions de l'homme.
Pour lui, c'est une méconnaissance de la nature humaine de croire cela. Pour lui, à côté de la raison, il existe une loi naturelle, une passion bonne en quelque, et c'est cette loi naturelle qui devrait guider les conduites humaines.
Intéressant à lire :
Esprit, Maximes et Principes de J.J. Rousseau Par Joseph de La Porte
Le problème de l'homme chez Jean-Jacques Rousseau.

4 (Modifié par boulou99 27/02/2016 à 20:23)

On n’a de prise sur les passions que par les passions

@gabiana : J'ai lu votre message. Avant, je me pensais un brin cultivée en reconnaissant là une citation de Rousseau. Mais ça, c'était avant   

On n’a de prise sur les passions que par les passions

Merci beaucoup de vos aides


Selon moi, cette citation exprime que l'homme ne peut vaincre ces passion, que grâce à d'autre passion.

Les termes/idée importante sont :
*combattre/ prise
* leur empire
* leur tyrannie : l'idée qu'une passion domine les autres
* la nature elle même : je dirais que c'est l'idée de passion naturelle, non influencé par la société

Pour la problématique, je bloque toujours un peu...
Je dirais : Dans quel mesure "les passion naturelles" permet-elle à l'homme de contrôler ses passion ? ( je n'arrive pas à formuler, mais je voulais ajouter l'idée de "la nature elle même")  ou Par quel moyen, l'homme peut-il maîtriser ses passion ?

6 (Modifié par Laoshi 27/02/2016 à 21:14)

On n’a de prise sur les passions que par les passions

@gabiana : J'ai lu votre message. Avant, je me pensais un brin cultivée en reconnaissant là une citation de Rousseau. Mais ça, c'était avant


Que veux-tu dire ???

À Remile.
Il faut commenter cette phrase, la discuter, pas forcément la prendre pour argent comptant étant donné son caractère paradoxal. (Bien souligné par boulou99)

7

On n’a de prise sur les passions que par les passions

Remile a écrit :

Merci beaucoup de vos aides


Selon moi, cette citation exprime que l'homme ne peut vaincre ces passion, que grâce à d'autre passion.

Les termes/idée importante sont :
*combattre/ prise
* leur empire
* leur tyrannie : l'idée qu'une passion domine les autres
* la nature elle même : je dirais que c'est l'idée de passion naturelle, non influencé par la société

Pour la problématique, je bloque toujours un peu...
Je dirais : Dans quel mesure "les passion naturelles" permet-elle à l'homme de contrôler ses passion ? ( je n'arrive pas à formuler, mais je voulais ajouter l'idée de "la nature elle même")  ou Par quel moyen, l'homme peut-il maîtriser ses passion ?

Personnellement, j'y vois deux thèses :
- Il faut avoir prise sur les passions
- Et de quelle manière il le faut : par une force de même nature, à savoir les passions.

Ta problématique doit englober ces deux questions, en tout cas, ton développement doit nécessairement les discuter.
J'aurais tendance à admettre dans l'introduction qu'il faut dominer ses passions, et étudier en thèse / antithèse la dialectique du moyen : Dans quelle mesure la passion est-elle efficace pour se contrôler elle-même ? D'ailleurs, a t-elle un quelconque pouvoir de régulation, elle que l'on définit le plus souvent comme démesurée ?
En troisième partie, peut-être serait-il intéressant de nuancer ou préciser ce que l'on entend par "avoir prise sur ses passions". Développer ses passions est-il nécessairement néfaste ?

Encore une fois, je ne sais pas si tu es en Terminale ou prépa, personnellement je suis encore en TS, donc ce serait peut-être dangereux de m'écouter si tu es dans le sup !

@gabiana : Vos références sont beaucoup plus complètes que les miennes, voilà tout 

8 (Modifié par Jehan 27/02/2016 à 23:03)

On n’a de prise sur les passions que par les passions

Merci beaucoup, beaucoup de vos aides

Je commence à vraiment mieux comprendre le sujet ! Oui, je suis en PCSI, et le français/philosophie n'est pas mon fort !


A ton avis, est-ce que ce genre de plan conviendrait ?
I. L'homme ne peut vaincre ses passions, que grâce à d'autres passions
II. Les passions ne peuvent pas se contrôler elles-mêmes, c'est le rôle de la raison
III. Est-il nécessaire de combattre ses passions ?

9

On n’a de prise sur les passions que par les passions

Suivant la définition des Stoïciens, la sagesse consiste à prendre la raison pour guide; la folie, au contraire, à obéir à ses passions;mais pour que la vie des hommes ne soit pas tout à fait triste et maussade, Jupiter leur a donné bien plus de passions que de raison.
ÉRASME, Éloge de la folie

Il est important, ce pluriel quand même. Votre sujet d'étude s'intitule le monde des passions. Il faudra sans doute parler de la variété de ces passions, de la façon dont elles s'équilibrent et se contrebalancent.
il y a un bon topo sur le site magister.

10 (Modifié par Jehan 28/02/2016 à 00:05)

On n’a de prise sur les passions que par les passions

Remile a écrit :

Merci beaucoup, beaucoup de vos aides

Je commence à vraiment mieux comprendre le sujet ! Oui, je suis en PCSI, et le français/philosophie n'est pas mon fort !


A ton avis, est-ce que ce genre de plan conviendrait ?
I. L'homme ne peut vaincre ses passions, que grâce à d'autres passions
II. Les passions ne peuvent pas se contrôler elles-mêmes, c'est le rôle de la raison
III. Est-il nécessaire de combattre ses passions ?

Ben, je crois que cela va. Après, je viens de comprendre que tu es en prépa (le monde des passions, c'est le thème des scientifiques non ?) donc c'est toujours à relativiser, au sens où mon avis n'a pas de poids.

D'autre part, Gwynplaine1 qu'il conviendrait d'écouter beaucoup plus attentivement que moi, a fait remarquer un élément très intéressant !