1

Dans quelle mesure le personnage de roman (...) permet-il au lecteur de prendre conscience de son humanité ?

Bonjour à tous,

Je suis élève en 1ère S et j'ai une dissertation à rendre pour la rentrée.
Je dois réfléchir à partir d'une citation du romancier F. Mauriac:

"Si le romancier veut atteindre l'objectif de son art,qui est de peindre la vie, il devra s'efforcer de rendre cette symphonie humaine où nous sommes tous engagés, où toutes les destinées se prolongent dans les autres et se compénètrent. Au romancier conscient d'avoir échoué dans son ambition de peindre la vie, il reste donc ce mobile, cette raison d'être : quels que soient ses personnages,  ils agissent, ils ont une action sur les hommes. S'ils échouent à les représenter, ils réussissent à troubler leur quiétude, ils les réveillent, et ce n'est déjà pas si mal."

;  à la problématique suivante:
Dans quelle mesure le personnage de roman, idéalisé ou insignifiant, héroïque ou méprisable, permet il au lecteur de prendre conscience de son humanité?
J'ai à ma disposition 5 extraits de romans du corpus: Germinie Lacerteux de frères Goncourt, Un roi sans divertissement de Giono, le rouge et le noir de Stendhal, Madame Bovary de Flaubert et enfin Manon Lescaut rédigé par l'abbé Prévost.

Je pensais faire un plan analytique en 3 parties pour répondre à mon sujet. Pensez vous que ce type plan peut répondre à ma question?
Je pensais évoquer le lien entre le romancier et son roman, puis le personnage idéalisé et insignifiant et pour finir le personnage héroïque ou méprisable. Ce plan est il valable et pertinent?
Savez vous combien d'oeuvres faut il citer dans une dissertation ? Il me semble que c'est 6...mais je ne suis pas sûre. Je suis novice en la matière puisque c'est ma première dissertation.

Merci d'avance pour les précieux conseils et commentaires que vous pourrez m'apporter.
Cordialement