Comment devient-on écrivain ?

est-ç'être artiste ou artisan?

Comment devient-on écrivain ? Les peintres et sculpteurs apprennent dans les écoles de Beaux-arts, les musiciens au conservatoire......

2

Comment devient-on écrivain ?

Déjà, quelle est ta distinction entre artiste et artisan ?

Ensuite, certes les sculpteurs apprenent les techniques de leur art aux Beaux-arts, les musiciens au Conservatoir ... mais à mon avis ils doivent plus à ce qu'une expression courante appelle "l'Ecole de la vie".

Comment devient-on écrivain ?

On apprend les techniques d'écriture à l'école
Après, la seule école pour acquérir un style, qui fait le véritable écrivain, c'est de lire, lire et relire les grands auteurs et les petits. Prendre un modèle puis s'en démarquer pour devenir soi-même
Avoir son propre style ce n'est pas la meilleure école qui le donnera, c'est soi-même, en travaillant personnellement
Les ateliers d'écriture qui se multiplient sont de bons moyens de prendre confiance en soi, d'oraliser ses productions (indispensable pour progresser dans son écriture, voir Flaubert)
Mais ils ne délivrent pas de "recettes"

Comment devient-on écrivain ?

Un écrivain peut très bien être artiste ou artisan. Pour moi Dan Brown est un artisan et Aragon un artiste par exemple, mais ça reste un jugement personnel. Les écoles artistiques apprennent à être artisans (la confusion est très répandue, d'où l'apparent paradoxe). On ne peut pas apprendre à être créatif, il n'y a pas de méthode; la vie nous pousse à le devenir, ou pas... Il y a des chanteurs qui chantent très bien, sont considérés comme des artistes mais sont incapables d'écrire des chansons ou de composer, pour moi ils ne sont qu'artisans, ils reproduisent sans produire, inventer.
On a beaucoup écrit sur le "métier" ou le "statut" d'écrivain, ce qui pousse à écrire, comment on le devient, pourquoi... Des études littéraires sont une aide précieuse mais pas du tout obligatoire; et c'est valable aussi pour les autres arts. C'est même sans doute mieux d'apprendre tout seul parce que c'est le meilleur moyen d'éviter un formatage. Je ne pense pas que Hendrix ait appris la guitare dans une école de musique, ou tout au moins, pas à jouer avec les dents...

Comment devient-on écrivain ?

Manitas de Plata non plus n'a jamais mis les pieds dans une école de musique, ni Django Rheinhardt, qui ne savait ni lire ni écrire !

6

Comment devient-on écrivain ?

Au USA, il existerait des écoles pour apprendre à écrire des romans, mais bon...

Il y a tout de même des choses qu'on n'apprend pas à l'école (mais on apprend à rédiger dans les écoles de journalisme). Il faut évidemment beaucoup lire, et de préférence de bons auteurs. Il faut aussi apprendre à faire la chasse aux verbes faibles (dire, avoir, être, faire, mettre...), à "polir" ses phrases (densifier l'expression : point trop de mots, ne pas dire : "J'aime énormément la ville de Paris la nuit", mais plutôt : "J'adore Paris la nuit"). Il faut savoir qu'un premier jet est très souvent améliorable, il faut écrire, certes, mais il faut aussi se relire plusieurs fois ("Vingt fois sur le métier remmettez votre ouvrage" écrivait Boileau avec justesse, vingt fois, et pas deux ou trois). Le métier d'écrivan possède, comme d'autres, ses ficelles, mais elles ne sauraient suffire à faire un bon romancier. On peut apprendre à jouer du violon, à dessiner, on peut même apprendre à écrire, mais aucune recette ne confère le talent, le style, dont procède la reconnaissance.

Comment devient-on écrivain ?

Il n'est même pas nécessaire de polir ses phrases ou de renoncer aux verbes faibles (oui je suis contrariant comme garçon  ). La Ronde de Le Clézio c'est uniquement du verbe "avoir", du verbe "être", "il", "elle", sujet, verbe, complément... Quant au théâtre de l'absurde c'est encore plus poussé dans le simplisme.
Je dirais simplement qu'on ne devient pas écrivain, on l'est ou on ne l'est pas. Si on l'est, quoiqu'il arrive, études ou pas études, on finira par réaliser des miracles, transcender ses propres contraintes. Si on ne l'est pas on peut toujours écrire des livres -aujourd'hui tout le monde écrit-, mais il n'y aura jamais de chef d'oeuvre parce que la folie, la frénésie, l'obsession et le nécessaire décalage n'y seront pas. Certains écrivains sont aveugles, plutôt que de renoncer et de trouver autre chose, ils s'acharnent en trouvant des moyens de continuer, et ce genre de chose, ça ne s'apprend pas.

Comment devient-on écrivain ?

Jacquemort a écrit :

Déjà, quelle est ta distinction entre artiste et artisan ?

Ensuite, certes les sculpteurs apprenent les techniques de leur art aux Beaux-arts, les musiciens au Conservatoir ... mais à mon avis ils doivent plus à ce qu'une expression courante appelle "l'Ecole de la vie".

Si la distinction entre 'écrivain' et 'auteur' me semble floue, 'artiste' et 'artisan' sont bien distincts je vous laisse regarder vos dictionnaires pour les définitions des mots.

J'aurais tendance à dire que l'Ecole de la vie nous renseigne plus qu'elle ne nous enseigne; et ce surtout en matière de conduite.
Principe N° 1 "Il n'y a aucune expériences sans valeur".

Comment devient-on écrivain ?

Léah a écrit :

Manitas de Plata non plus n'a jamais mis les pieds dans une école de musique, ni Django Rheinhardt, qui ne savait ni lire ni écrire !

Ce sont des interprètes, non pas des créateurs, n'est-ce pas?

10

Comment devient-on écrivain ?

Haroun Arachide a écrit :

Au USA, il existerait des écoles pour apprendre à écrire des romans, mais bon...

- Il faut évidemment beaucoup lire, et de préférence de bons auteurs.
- Il faut aussi apprendre à faire la chasse aux verbes faibles (dire, avoir, être, faire, mettre...),
- à "polir" ses phrases (densifier l'expression : point trop de mots, ne pas dire : "J'aime énormément la ville de Paris la nuit", mais plutôt : "J'adore Paris la nuit").
- Il faut savoir qu'un premier jet est très souvent améliorable, il faut écrire, certes, mais il faut aussi se relire plusieurs fois ("Vingt fois sur le métier remmettez votre ouvrage" écrivait Boileau avec justesse, vingt fois, et pas deux ou trois).
- Le métier d'écrivan possède, comme d'autres, ses ficelles, mais elles ne sauraient suffire à faire un bon romancier.
- On peut apprendre à jouer du violon,
- à dessiner,
- on peut même apprendre à écrire, mais aucune recette ne confère le talent, le style, dont procède la reconnaissance.

je vous remercie du fruit de votre réflexion.

- Cela implique une autre question: qui sont les 'Bons' auteurs? J'ai beaucoup lu, par exemple, Ian Fleming, mais ne peut pas écrire comme lui....
- Avoir et être sont plutôt difficiles à chasser! Mais on pourrait imaginer un exercice de style dans ce genre. Je crois que Samuel Beckett avait écrit une pièce en utilisant qu'une trentaine de mots. (Est-ce l'artiste ou l'artisan qui ferait une chose pareille?)
- J'adore Paris nocturne. Effectivement on apprend cela dans les écoles de journalisme, mais le style peut devenir assez télégraphique.
- Johnnes Brahms a composé beaucoup plus qu'il nous a légué en musique. Donc la recommandation d'affiner n'est pas propre aux auteurs.
- Pourquoi associerais-je 'métier' à 'artisan'?
- Au moins 5 ans de violon pour produire un son vaguement potable!
- Parfois un Artiste est connu pour un 'simple' trait sur papier.
- C'est cet apprentissage qui m'interpelle justement.

Chasser mes 'êtres' et 'avoirs' aurait pu amener de la concision en utilisant le passé simple ou bien des complications du genre "un artiste se fait connaître".