1

Baudelaire, À une passante

Bonjour,

Je suis tombée sur un site de problématiques possibles pour l'oral, or, je reste un peu sans idées concrêtes (ou alors idées floues) sur certaines problématique sur A une passante de Baudelaire.

-  En quoi l’expression de l’alternance -rend-elle compte du sens du poème ?
Pourriez vous m'expliquer ce que signifie l'alternance ?


-En quoi la forme poétique sert-elle le dessein de l’auteur ?

Ici je pense que je parlerais de l'Idéal dans les quatrains et du Spleen dans les tercets (nombre pair, donc manque...) Le fait aussi qu'il reprend le sonnet (donc topos pour une rencontre), mais que les rimes ne sont pas celles habituelles donc soucis de modernité (modernité aussi par des allitération)
Est-ce que cela irait, y'aurait-il d'autres éléments à ajouter ?

Merci beaucoup d'avance.

À UNE PASSANTE

La rue assourdissante autour de moi hurlait.
Longue, mince, en grand deuil, douleur majestueuse,
Une femme passa, d’une main fastueuse
Soulevant, balançant le feston et l’ourlet ;

Agile et noble, avec sa jambe de statue.
Moi, je buvais, crispé comme un extravagant,
Dans son œil, ciel livide où germe l’ouragan,
La douceur qui fascine et le plaisir qui tue.

Un éclair… puis la nuit ! — Fugitive beauté
Dont le regard m’a fait soudainement renaître,
Ne te verrai-je plus que dans l’éternité ?

Ailleurs, bien loin d’ici ! trop tard ! jamais peut-être !
Car j’ignore où tu fuis, tu ne sais où je vais,
Ô toi que j’eusse aimée, ô toi qui le savais !

Baudelaire, À une passante

Qu'entends-tu par "les rimes ne sont pas celles habituelles" ? par les mots ou par la disposition ?
Par modernité chez Baudelaire il faut voir le thème de la grande ville, qui seule permet ce genre de rencontres
Ses sonnets restant de facture très classiqueLes quatrains sont construits sur l'alternance elle/moi
avec un rapide décor (1er vers)
Après tu as deux oxymores, qui sont des alternances temporelles
Un éclair... puis la nuit !
fugitive/éternité
et retour vers la fin de je/tu, avec ce parallèle
Car j'ignore où tu fuis, tu ne sais où je vais

3

Baudelaire, À une passante

Merci pour ces informations.

Pour les rimes, j'avais lu qu' il n'utilise pas les rimes traditionnelles du sonnet (rimes différentes dans les deux premiers quatrains, et rimes non traditionnelles dans le sizain).

Baudelaire, À une passante

Oui c'est exact, il le fait aussi dans Correspondances (et peut-être d'autres poèmes )

Baudelaire, À une passante

je cherche un commentaire composé du poème a une passante
de baudelaire voici le poème :


La rue assourdissante autour de moi hurlait.
Longue, mince, en grand deuil, douleur majestueuse,
Une femme passa, d'une main fastueuse
Soulevant, balançant le feston et l'ourlet ;

Agile et noble, avec sa jambe de statue.
Moi, je buvais, crispé comme un extravagant,
Dans son oeil, ciel livide où germe l'ouragan,
La douceur qui fascine et le plaisir qui tue.

Un éclair... puis la nuit ! - Fugitive beauté
Dont le regard m'a fait soudainement renaître,
Ne te verrai-je plus que dans l'éternité ?

Ailleurs, bien loin d'ici ! trop tard ! jamais peut-être !
Car j'ignore où tu fuis, tu ne sais où je vais,
Ô toi que j'eusse aimée, ô toi qui le savais !

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

6

Baudelaire, À une passante

Texte hyper facile je l'ai fait en seconde je pense qu'il n'y a vraiment pas besoin d'aide 

7

Baudelaire, À une passante

Bonjour,

je fais ma fiche sur a une passante de Baudelaire et jaimerais mettre une ouverture.
Par exemple mettre d autre oeuvre ou auteurs parlant du spleen et de l'idéal, j'ai pensé à Verlaine qui dans Mon rêve familier exprime un  état mélancolique intérieure certes moins fort que le spleen;
Rimbaud essaie de révéler un autre monde dans sa poésie plus vrai et intense, ici encore le poète s'attache a l'au-dela.  Ou a Mallarmé qui dans brise marine exprime son désir de retrouver une réalité autre (dangereuse et séductrice mais source d'inspiration)...

est ce bon? Y aurait ils d'autres oeuvres (peinture ou littéraire..) ou autres relatif au spleen ou a l'idéal?
merci beaucoup!

Baudelaire, À une passante

bonjour, j'étudie aussi ce texte en français pour mon oral. Mais je n'ai pas de plan à présenter, je n'ai aucune figure de style ...
quelqu'un aurait un cours, ou un plan à me proposer pour ce texte ? s'il vous plait !

Baudelaire, À une passante

Comment se fait-il que tu n'aies rien sur ce texte ? Ton prof n'a pas fait de cours ? On ne peut pas faire un cours entier avec planet tout sur ce site, mais il est possible (il me semble bien d'ailleurs) que cela existe sur le net si tu cherches bien, ce poème étant très connu.

Camille tes ouvertures me paraissent intéressantes. Tu peux aussi ouvrir sur le topos du coup de foudre en comparant avec d'autres oeuvres qui l'abordent, il en existe beaucoup dans tous les genres littéraires !

Baudelaire, À une passante

non mon année scolaire en français est très chaotique ! --' et je commence à paniquer . je n'ai qu'une retranscription "en français moderne" de ce poème, et c'est tout . aucune figure de style, aucun plan, rien ...

au pire je me rabattrai sur ce que je trouve sur internet, mais c'est assez vague je trouve, et ça ne vaut pas un plan "de professeur" .
A la limite, si quelqu'un à un plan, je pourrai après retrouver les analyses du texte. mais c'est histoire de ne pas oublier de partie importante !