1

Réorientation en L1 de droit après l'hypokhâgne

Bonjour à tous,

Je suis en hypokhâgne dans une des "grandes" parisiennes et, bien que j'apprécie énormément la prépa jusqu'ici, je ne me vois pas passer en khâgne. Pour la simple raison que ce que je fais ne me passionne pas. Je ne m'extasie pas devant une analyse bien trop mystique de Baudelaire. Je n'aime pas me retrouver perdue dans les méandres de mes cours de philo qui en mon sens, n'ont ni queue ni tête (il n'y a absolument aucune structure et je suis quelqu'un d'un peu psychorigide). Tout est très intéressant, en quelques mois j'ai déjà appris une quantité extraordinaire d'informations diverses et variées. Je n'ai jamais connu quelque chose d'aussi intellectuellement stimulant que la prépa en 18 petites années d'existence.
Seulement, je suis allée en prépa par "pression sociale" on va dire. Le côté élitiste m'a attiré, on m'a dit que c'était là qu'était ma place au vu de mes résultats. Je me suis laissée tenter. Pourtant, je n'ai aucune envie de décrocher l'ENS. Licence de lettres modernes, d'histoire et j'en passe ? Ça ne m'intéresse pas vraiment.
Depuis le collège, en passant par le lycée (notamment en première) je souhaitais plus que tout faire du droit. Seulement en terminale, comme dit précédemment, j'ai été prise par la vague "hypokhâgne". J'aimerais donc me réorienter en licence de droit. Dans le but ultime de réaliser mon rêve de toujours et de pourquoi pas, passer le concours de l'ENM.
Je terminerai mon année d'hypokhâgne, évidemment, je ne commence pas quelque chose pour l'abandonner en cours de route. Mais j'aimerais savoir quelles démarches je dois effectuer pour m'inscrire en droit et surtout si cette "reconversion" est possible. Car je n'ai pas trouvé beaucoup d'informations en cherchant sur internet...

- Une L1 de droit est-elle possible après une année de prépa littéraire ?
- Quand dois-je commencer à m'occuper des inscriptions ?
- J'ai été obligé de choisir une équivalence à la fac, j'ai choisi lettres modernes un peu par dépit, je l'avoue, mais je n'avais pas vraiment le choix : cela a-t-il un quelconque impact ?
- Est-ce que je dois passer par APB ?
- De plus, je suis perdue niveau fac, laquelle choisir ? Paris I ou Paris II ?

Merci d'avoir pris le temps de me lire, et peut-être de me répondre. Si je vous ai tout développé, c'est parce que je pense que certains d'entre vous seront tentés me dire "tu sais on est seulement en novembre, c'est le début, tu verras tu vas t'habituer à la prépa". Ce n'est pas un caprice ou une dépression de préparationnaire (loin de là !), mais quelque chose de mûrement réfléchi.

Laurine

2

Réorientation en L1 de droit après l'hypokhâgne

Bonjour Laurine,

De ce que j'en sais:
- Tu peux très bien commencer une L1 de droit, puisque tout le monde le peut, à condition d'avoir son bac  Tu auras juste "perdu" un an.
- Les inscriptions se font par APB, donc une saisie des voeux entre janvier et mars.
- Ton inscription par équivalence n'a pas d'impact. Si tu vas jusqu'au bout de l'HK, tu auras une L1 de Lettres modernes que tu pourras mettre sur ton CV à côté de ton parcours de droit Cela montrera que tu n'as pas été une touriste en HK.
- Pour le choix de la fac, je ne connais pas spécialement; pour te décider, tu peux commencer par regarder les plaquettes de chaque fac, aller sur des forums spécialisés en droit, et te centrer sur des considérations logistiques (lieux des cours). Par contre, il me semble qu'il y a tellement de demandes pour certaines facs parisiennes que ceux qui ne viennent pas de l'académie de Paris ne sont pas prioritaires. Mais à confirmer, ce sont juste des choses entendues !

Réorientation en L1 de droit après l'hypokhâgne

Tu dois en principe repasser par APB .
Mais effectivement les demandes sont très supérieures aux places disponibles à Paris . Pour avoir une chance il faut mettre le droit en premier choix et les bacheliers de l'année sont privilégiés ... Donc aucune garantie, tu peux te retrouver affectée sur les autres licences sans tension que tu dois obligatoirement demander en complément au cas où .
D'autres voies d'accès sont possibles et cumulables : faire une demande directe à l'université au titre de ton équivalence de L1 que tu obtiendras en juin . C'est alors un transfert de fac à fac qui s'appelle "Sésame "dans certaines universités ( le nom est peut-être différent pour d'autres) .
Enfin, si tu as eu une mention B ou TB au bac, tu peux utiliser la procédure particulière à Paris II, celle du collège de droit qui permet une admission directe ou après passage d'un test psychotechnique .

4

Réorientation en L1 de droit après l'hypokhâgne

Bonjour,
j'ai lu que vous faites une double licence droit/philo. Je suis encore au lycée et cette double licence m'attire particulièrement, j'aimerai là faire seulement je suis inquiète par rapport au débouchés. J'aimerais devenir avocate je ne sais pas encore bien avec quelle spécialisation ... savez-vous si cela serait possible? Faire ce cursus et puis avec devenir avocate?

merci d'avance 

Alma