La focalisation dans L'Œil du loup de Daniel Pennac

Bonjour

Dans le livre l'oeil du loup de Daniel Pennac, le narrateur change de focalisation sans arrêt. Même si je connais les définitions des différentes focalisation d'un narrateur (0, interne te externe), j'ai du mal à savoir ce qu'il en est pour ce livre.

Je vous retranscrit un des passages qui me pose problème (il n'y a pas de marques de dialogue, ce n'est pas un oubli) :

Alors, c’était ça, ton enfance, Loup Bleu : fuir devant les bandes de chasseurs ?

Oui, c’était ça.

On s’installait dans une vallée paisible, bordée de collines que Cousin Gris pensait infranchissables. On y restait une semaine ou deux, et il fallait s’enfuir à nouveau. Les hommes ne se décourageaient jamais. Depuis deux lunes, c’était toujours la même bande qui traquait la famille. Ils avaient déjà eu Grand Loup, le père. Pas facilement. Une drôle de bagarre ! Mais ils l’avaient eu.

On fuyait. On marchait à la queue leu leu.

Flamme Noire ouvrait la procession, immédiatement suivie de Loup Bleu. Puis venaient Paillette et les rouquins. Et Cousin Gris, enfin, qui effaçait les traces avec sa queue.

On ne laissait jamais de traces. On disparaissait complètement. Toujours plus loin dans le Nord. Il y faisait de plus en plus froid. La neige s’y changeait en glace. Les rochers devenaient coupants. Et pourtant les hommes nous retrouvaient.

Toujours. Rien ne les arrêtait.

Les hommes...

L’Homme...


Mon problème vient surtout du fait que à certain moment on à l'impression que c'est Loup Bleu qui parle (le "oui, c'était ça" du début). Mais ensuite ce n'est pas cohérent avec la phrase "Flamme noire ouvrait la procession, immédiatement suivie de Loup Bleu". Si Loup Bleu était le narrateur de l'histoire, il ne se citerait pas comme ça.

Enfin, j'ai bien du mal avec la narration de ce livre. Si quelqu'un peut m'aider, je serais très contente. Merci d'avance

2

La focalisation dans L'Œil du loup de Daniel Pennac

Bonjour Eponyme,

Il me semble que c'est une focalisation interne : la réalité extérieure est bien perçue au travers de la sensibilité de Loup Bleu.
Pour répondre à ton légitime étonnement, Loup Bleu peut à ce moment se dédoubler en spectateur et en acteur de sa propre vie.
La narration est effectuée selon un discours narrativisé
Va voir la page suivante pour en savoir un peu plus :
https://www.etudes-litteraires.com/noti … ique.php#1

La focalisation dans L'Œil du loup de Daniel Pennac

Merci! c'est un peu plus clair pour ce passage.

Je me pose une autre question sur la narration dans ce livre. Après le récit de l'histoire de la famille de Loup Bleu, c'est l'histoire du petit garçon Afrique qui nous est contée de la même façon (les 2 se sont rencontrés dans un zoo).
Est-ce qu'on peut tout de même parlé de focalisation interne du narrateur (alors qu'il change de personnage) ou a-t-on plutôt un cas de focalisation 0 puisque finalement le narrateur est omniscient?

Merci encore !!

4

La focalisation dans L'Œil du loup de Daniel Pennac

Bonjour Eponyme,

Tout dépend si, sur un passage assez long, la focalisation change souvent. Dans ce cas il s'agit du point de vue omniscient, le narrateur étant tous les personnages à la fois.

En revanche, si la focalisation change par tranches de récit, tu restes dans la focalisation interne, le récit étant alors pris en charge par des narrateurs successifs.