1 (Modifié par argosid 11/11/2015 à 18:54)

À son tour, l’épouse de George Dandin paraît seule sur la scène. Rédigez le monologue qu’elle prononce...

Bonsoir a tous j'aurais besoin d'aide pour un DS de français prévu demain où je dois rédiger un monologue en sujet d'invention. Le sujet est (oeuvre, Georges DANDIN) : "A son tour l'épouse de Georges D. paraît seule sur la scène. Rédiger le monologue qu'elle prononce pour se présenter et expliquer son point de vue sur son mariage et sur son mari"

Voici mes pistes de travail :
Registre pathétique: des mots qui vont invoquer la plainte
Registre satirique: critique du mariage de raison
présent de vérité générale: établir une morale un constat
Vocabulaire noble à associer à Angélique
Utiliser les mêmes procédés littéraires

mais malheureusement j'ai du mal pour les procédés littéraires
j'espère que quelqu'un pourra m'aider à temps

Voici une première ébauche:

Angélique-Ah! Malheureuse! Comment t'es tu retrouvée dans pareille situation ? Liée par les liens de l'hymen ,je ne puis me rebeller sans perdre mon honneur. Mes parents n'ayant pour seule préoccupation que l'argent de ce paysan, ne se soucient guère de mes sentiments. Voilà une situation digne des plus grandes tragédies. Cet homme que je n'ose point nommer croit sans doute pouvoir s'élever dans la société et prétendre au titre de noble. Mais il est bercé par ses propres illusions s'il croit pouvoir le faire aussi facilement; il est et restera  a mes yeux paysan pour le reste de ses jours. Il est vrai, le mariage de raison n'est avantageux pour aucun des mariés. Il enrichit les un pour le malheur des autres tout en abandonnant les valeurs morales. Mes parents cultivent cette coutume d'un autre âge qui aujourd'hui est à l'orée de mes malheurs et  mon foyer m'est devenu insupportable si bien que je ne pourrai y demeurer indéfiniment. Ainsi mon mari en voulant s'élever au rang de la noblesse s'attendait à une aide de la maison Sotenville. Mais il est bien sot d'espérer un pareil élant de sympathie de la part de mes parents. Les nobles sont guidés par leur propre orgueil et ne servent que leur propre intérêt. Mais passons, il n'est pas encore trop tard et j'ai tout le loisir de me venger de ses actions. Rentrons à présent afin de préparer quelque manigance