En quoi ces trois poèmes de Baudelaire appartiennent-ils au registre lyrique ?

Bonjour, j'aurai voulu savoir si mon plan de corpus pour ces trois poèmes est bien ou si il faudrait effectuer des modifications merci. Il s'agit de "le confiteor de l'artiste" " l'invitation au voyage " et " un hémisphère dans une chevelure " de Baudelaire issus du spleen de Paris


Tout d’abord, ces trois poèmes présentent des thèmes communs au lyrisme : L’amour, la nature, l’idéal, la douleur et le voyage.
...
Ensuite, l’exaltation des sentiments personnels du poète est omniprésente dans les trois poèmes.
...
Enfin, les nombreuses hyperboles, comparaisons et métaphores caractéristiques du lyrisme n'ont pas toutes la même visée.

Voilà tel que je l'ai écris dans ma rédaction

En quoi ces trois poèmes de Baudelaire appartiennent-ils au registre lyrique ?

Ce que tu nommes " plan de corpus " est ce qu'on appelle " question de corpus "..... Tes déclarations manquent ici de clarté, mais, comme on ne te demande qu'une trentaine de lignes ( Max.), pourquoi prévoir trois paragraphes, d'autant que le troisième semble complètement redondant ? En outre, si tu comptes y évoquer les figures de style, pourquoi séparer la forme du fond? Je te conseille plutôt de t'intéresser au lyrisme des textes et aux figures différentes qui y sont associées en une seule partie , en croisant tous les textes......ensuite, passe à ta seconde partie, mais surtout évite de consacrer tout une partie aux figures..c'est une erreur.

En quoi ces trois poèmes de Baudelaire appartiennent-ils au registre lyrique ?

Mais quelle est la question sur ce corpus ?

4

En quoi ces trois poèmes de Baudelaire appartiennent-ils au registre lyrique ?

Idée de voyage immobile au cœur des sensations, des émotions, des correspondances horizontales et verticales.

En quoi ces trois poèmes de Baudelaire appartiennent-ils au registre lyrique ?

Ammy a écrit :

Mais quelle est la question sur ce corpus ?

En quoi ces trois poemes appartiennent au registre lyrique  ?

6 (Modifié par floreale 10/11/2015 à 19:23)

En quoi ces trois poèmes de Baudelaire appartiennent-ils au registre lyrique ?

Cherche sur le site
le vocabulaire littéraire
le registre lyrique
et tu retrouveras ses caractéristiques.

https://www.etudes-litteraires.com/registres.php

7 (Modifié par Akouwaa 10/11/2015 à 20:22)

En quoi ces trois poèmes de Baudelaire appartiennent-ils au registre lyrique ?

Scara a écrit :

Ce que tu nommes " plan de corpus " est ce qu'on appelle " question de corpus "..... Tes déclarations manquent ici de clarté, mais, comme on ne te demande qu'une trentaine de lignes ( Max.), pourquoi prévoir trois paragraphes, d'autant que le troisième semble complètement redondant ? En outre, si tu comptes y évoquer les figures de style, pourquoi séparer la forme du fond? Je te conseille plutôt de t'intéresser au lyrisme des textes et aux figures différentes qui y sont associées en une seule partie , en croisant tous les textes......ensuite, passe à ta seconde partie, mais surtout évite de consacrer tout une partie aux figures..c'est une erreur.

J'ai modifié mes axes comme vous me l'avez dit mais es que en troisième partie je peux parler de la musicalité des poèmes  ?

Floreale : je ne comprend pas "correspondances verticales et horizontales " ...

En quoi ces trois poèmes de Baudelaire appartiennent-ils au registre lyrique ?

Non!....tu dois évoquer la musicalité en t'intéressant aux images, tu évoques alors les sonorités si particulières, allitérations etc..mais aussi les termes qui se répondent comme en un jeu d'échos...le rythme lancinant...Tu n'as guère travaillé Baudelaire pour ignorer ce que sont les correspondances : seul le poète, sorte de médium, a accès à une forme de REALITE supérieure  qui échappe au commun des mortels, il traverse une " forêt de symboles " et, seul, perçoit de " confuses paroles ".... Cet accès à cette REALITE supérieure fait partie des " correspondances verticales ", liens entre le terrestre et le céleste..Les correspondances horizontales offrent une autre échappée, par le développement des sensations cette fois, ouïe, sens gustatif, tactile et surtout odorat. " les parfums, les couleurs et les sons se repondent..". La synesthésie ( mélange de sensations différentes ) opère une correspondance parfaite.

9 (Modifié par Akouwaa 11/11/2015 à 16:27)

En quoi ces trois poèmes de Baudelaire appartiennent-ils au registre lyrique ?

Scara: En cours on n'a évoqué ce terme de correspondance mais très vite et je n'avais pas bien compris. Merci pour l'explication.
Ducoup, j'ai déjà parlé des 5 sens dans ma deuxième partie donc il vaut mieux que je traite des sonorités ... ?

J'ai trouvé que les rythmes des poèmes visaient à l'harmonie des choses.
Es qu'en troisième partie je pourrais mettre : "Le poème nous livre sa constante recherche d'union des choses" ?

J'ai écris cela:

Enfin, le poète cherche à nous livrer sa constance recherche d’union par de effets de rythmes divers. Le confiteor de l’artiste est caractérisé par  l’utilisation de décasyllabes «Ah ! Pénétrante jusqu'à la douleur », « Ah ! Faut il éternellement souffrir »,ainsi que par le rythme ternaire « sans arguties, sans syllogismes, sans déductions  » . C’est effets de rythme dans la prose créent une certaine harmonie. Le poème Un hémisphère dans une chevelure, est caractérisé par le rythme ternaire « tout ce que je vois !tout ce que je sens ! Tout ce que j’entend », « par les fruits, par les feuilles et par la peau humaine. » ainsi que par les allitérations en m et p «plonger tout mon visage»,  « ma main comme un mouchoir » qui créent un certain rythme et une harmonie musicale. L’invitation au voyage est composée de 3 fois 12 vers en alternant 3 refrains entre, ce qui renvoie à une chanson.De plus l’allitération en «l »,  «Les soleils mouillés/De ces ciels brouillard »  qui représente la fluidité montre encore cette union que recherche Baudelaire.