1 (Modifié par MissLeaf 30/10/2015 à 19:17)

Flaubert, Madame Bovary - Pourquoi peut-on penser que le roman aurait pu s'appeler Charles Bovary ?

Bonsoir,

Je suis en terminale littéraire, et nous étudions Madame Bovary cette année pour le bac.
Pour la rentrée, le professeur nous a donné une dissertation à faire :

Pourquoi peut-on penser que le roman aurait pu s'appeler Charles Bovary ?

Je pense commencer par répondre à la question avec ce qui est le plus évident. C'est à dire le fait que l'incipit parle de Charles, et que le roman ne se termine pas sur la mort d'Emma, mais sur le sort de Charles.
Cependant je sèche complètement sur les autres parties que je pourrais faire pour répondre à la question. Je pense faire une deuxième partie sur pourquoi le roman se nomme Madame Bovary, mais après je ne vois pas.

Vos idées sont les bienvenues !

2

Flaubert, Madame Bovary - Pourquoi peut-on penser que le roman aurait pu s'appeler Charles Bovary ?

Il a aimé Emma, mal sans doute, mais il est le seul à l'avoir aimée.

C'est un antihéros qui paraît médiocre parce qu'il est perçu le plus souvent par le regard déçu d'Emma.
C'est un être qui vit dans le réel, qui en souffre mais l'accepte.
Sa mort est "romantique". Il meurt d'amour, parmi les fleurs, dans la lumière.
Il n'a jamais été "acteur" de sa vie. La dernière phrase qui le concerne s'achève sur le mot "rien" : "Monsieur Canivet l'ouvrit et ne trouva rien". Echo du début du roman. Sa parole, ses actes n'ont pas compté mais en font un être qui peut nous émouvoir. Personnage pathétique.

Flaubert, Madame Bovary - Pourquoi peut-on penser que le roman aurait pu s'appeler Charles Bovary ?

Pourquoi peut-on penser que le roman aurait pu s'appeler Charles Bovary ?

Cette question repose sur un présupposé.
Qui a écrit cela ?
Qui pense cela ?
Flaubert, qui a été très prolixe dans sa correspondance sur la genèse de son roman, a-t-il émis une telle hypothèse ?
Il évoque souvent "La Bovary", mais je ne me souviens pas qu'il ait signalé qu'il souhaitait donner à son roman le titre de Charles Bovary.
J'ai relu en diagonale le réquisitoire de l'avocat impérial et la plaidoirie de l'avocat de la défense lors du procès intenté à l'auteur.
des avocats;
Le premier dit : Sans doute c'est le mari qui commence et termine le livre, mais le portrait le plus sérieux de l'oeuvre, qui illumine les autres peintures, c'est évidemment celui de Madame Bovary.
Il faudrait donc prendre le contrepied de cette affirmation en montrant que le personnage principal de l'oeuvre, c'est Charles Bovary. Tâche difficile.
On risque de tomber dans une étude de caractère qui met paradoxalement au premier plan celui qui ne voulut jamais y être.