Arrêter la khâgne en cours d'année pour préparer les IEP

Bonjour tout le monde,

Je suis en khâgne lyon spé philosophie, et je me rends compte que je ne veux vraiment pas faire d'études purement littéraires. Je commence déjà à me démotiver et à décrocher... Je voulais tenter d'intégrer un IEP avec la BEL à la fin de l'année, mais les chances sont infimes, et je ne crois pas pouvoir espérer être sous-admissible du premier coup. Je pense donc présenter seule le concours commun aux 6 IEP pour entrer en deuxième année, qui offre bien plus de places qu'avec la BEL.
Seulement voilà, j'ai peur de ne pas réussir à travailler deux programmes en même temps, de bosser mal les deux et donc de ne rien réussir ! Est-ce que certains l'ont fait et ont réussi et auraient quelques conseils ?
Ou alors, j'ai aussi pensé arrêter la Khâgne maintenant pour me concentrer sur les IEP. Est-ce que certains l'ont fait ? comment ça se passe après pour les équivalences ? Si je n'intègre pas un IEP, est-ce que je pourrai aller à la fac en L2, comme si je venais directement de l'hypokhâgne ?

Bref en fait ma question, c'est à votre avis est-ce que ça vaut le coup d'arrêter la Khâgne pour bosser seule les IEP, ou est-ce que c'est mieux de continuer la prépa, en sachant que j'aurai du mal à bosser bien les deux ?
Si vous pouvez m'aider, me conseiller, ou si vous avez des témoignages, ce serait super

Arrêter la khâgne en cours d'année pour préparer les IEP

Je vais me risquer (ou plutôt, te risquer) à un conseil : je crois qu'il vaut mieux rester en khâgne, préparer un minimum la BEL et en même temps préparer les IEP.

Pourquoi ? D'une, parce que ça te laisse deux voies d'entrée pour les IEP. De deux, parce que ça garantit ton équivalence voire ta khûbe, en cas d'échec aux concours des IEP.

Je crois qu'il est toujours prudent, quand on passe un concours, d'avoir un plan B, C, etc.

Mais ça n'est que mon conseil, hein !

Bon courage !

Arrêter la khâgne en cours d'année pour préparer les IEP

Merci pour ta réponse ! C'est plus prudent effectivement !

4

Arrêter la khâgne en cours d'année pour préparer les IEP

Je suis tout à fait d'accord avec Artz, mais si je peux ajouter quelque chose je te conseille vraiment de constituer un projet solide et si tu le peux de t'engager dans des projets (à savoir stages, associations, humanitaire, etc.). C'est ce qui fait la différence avec d'autres élèves de prépa et c'est ce qui convainc souvent le jury de te choisir "malgré" ton cursus littéraire, parce que le profil-type de l'élève de prépa, aussi bon soit-il, n'est pas du tout le meilleur profil pour les IEP si le candidat n'a pas une idée très précise de ses projets et déjà un pas dans le monde de la politique (de façon très large).